Bilans Birmanie

Bilan de 25 jours en Birmanie – Novembre / Décembre 2017

3 juillet 2018

Six mois après l’avoir quittée, la Birmanie reste dans nos mémoires comme l’un des pays les plus exceptionnels dans lequel nous avons voyagé. À la base un peu mitigés sur cette destination (à part pour Bagan qui était la destination de rêve de Romain), la Birmanie, ses habitants, ses paysages, sa gastronomie et ses villes ont réussi à faire voler en éclats tous nos aprioris. C’est sans conteste l’un de nos coups de coeur de ce voyage !

En arrivant à Yangon à la fin novembre, nous avons eu l’impression d’arriver dans un pays aux cultures extrêmement diversifiées. On s’est sentis un peu en Inde, et en même un peu en Thaïlande ou au Cambodge. Le pays ne compte pas moins de 5 frontières : Thaïlande, Chine, Laos, Inde et Bangladesh, et on ressent vraiment toutes ces influences qui viennent s’ajouter à la culture birmane, qui n’est pas délaissée pour autant. Malgré une majorité religieuse qui ne fait pas de doute (89% de bouddhistes, des pagodes dorées omniprésentes et des bonzes à tous les coins de rue), on croise dans Yangon des lieux de cultes hindous, des mosquées, des églises… Tout le contraire de ce à quoi nous nous attendions en arrivant.

La Birmanie est l’un des pays dans lequel nous avons le plus ressenti être à une époque charnière, de transition. Outre des traditions très présentes (vestimentaires, religieuses…), on se rend vite compte que les choses changent rapidement. Le pays s’est relativement ouvert économiquement ces dernières années, et aujourd’hui quasiment tout le monde a un téléphone portable, on croise des voitures de toutes les marques et on peut faire son shopping dans un mall climatisé à Yangon avec les chants de Noël en prime. Les infrastructures touristiques sont moins nombreuses que dans certains pays mais l’offre de service est d’excellente qualité. Nous avons rarement vu en Asie des bus aussi confortables, et les grandes routes qui relient Yangon et Mandalay n’ont rien à envier aux autoroutes européennes. Bien sûr, en s’éloignant des grandes métropoles, c’est tout à fait différent, mais on sent tout de même que la transition est en marche. Yangon et Mandalay (les deux villes principales du pays, si l’on enlève la capitale ‘officielle’, Nay Piy Daw) reflètent bien ce côté entre deux-eaux : ce ne sont pas forcément des villes dans lesquelles on se sent bien immédiatement, car elles sont poussiéreuses, bruyantes et ont une circulation très anarchique (que ce soit en voiture ou à pied), mais nous avons fini par les adorer pour toutes ces choses et la diversité qu’elles ont à offrir.

La Birmanie possède des atouts qui feront probablement d’elle l’une des destinations les plus populaires d’Asie dans quelques années : entre des sites archéologiques extraordinaires (pour ne pas citer Bagan), des paysages incroyables (Lac Inle, Hpa-An…) et des lieux de cultes uniques au monde (la pagode Shwedagon entre beaucoup d’autres). Il y a une ambiance unique dans ce pays : la lumière est magnifique, les gens se recouvrent le visage de tanaka, cette pâte beige censée protéger du soleil, portent le longyi, cet élégant pagne et les hommes mâchent la feuille de betel, qui leur donne un sourire rouge. On se sent un peu ici et partout à la fois, c’est étrange et assez unique.

Si vous croisez des voyageurs qui sont allés en Birmanie, ils vous parleront sans doute de la gentillesse sans faille des Birmans. Nous en avions en effet beaucoup entendu parler, et c’est vrai que nous n’avons pas été déçus : ils ont toujours été bienveillants à notre égard (si ce n’est le négociateur des taxis à l’arrivée de Bagan, mais c’est une exception), et pleins de petites attentions, dans les guest houses notamment.

Un autre point dont nous avions beaucoup entendu parlé, mais pas dans le bon sens cette fois : la nourriture. Vous commencez à nous connaître, on aime beaucoup goûter de nouveaux plats et on arrive généralement à trouver quelque chose qui nous plaît assez facilement. Et franchement, on a adoré manger en Birmanie, on s’est régalés à peu près partout ! D’accord, ce n’est pas forcément la cuisine la moins grasse au monde (la nôtre non plus d’ailleurs), mais elle est très variée, avec beaucoup d’influences différentes et une grande originalité. On en reparle bien évidemment plus bas !

Itinéraire

Après quelques jours de détente à Kuala Lumpur, nous avons pris l’avion pour Yangon, où nous sommes restés trois jours. Un bus de nuit grand luxe nous a ensuite emmené jusqu’à Bagan, le site touristique le plus populaire du pays, et à juste raison. Nous y avons passé 5 jours à en prendre plein les yeux et à nous promener en scooter électrique dans ce site unique au monde.

Direction ensuite la deuxième grande ville du pays, Mandalay, où nous sommes restés deux jours, à visiter la ville ainsi que le magnifique U Bein Bridge. Après un long trajet en bus de montagne, nous sommes arrivés au Lac Inle, ou plus précisément au village de Nyaung Shwe. Nous y sommes restés 4 jours, avec au programme : balade sur le lac, balade à cheval et repos. Il fait très frais dans les montagnes et cela faisait beaucoup de bien !

Pour la suite du programme, nous sommes retournés dans le sud. Nous avons donc pris un bus de nuit jusqu’à Yangon où nous sommes restés deux nuits, histoire de ne pas trop enchaîner les trajets. 7h de bus plus tard, nous sommes arrivés à Mawlamyine, une petite ville à l’est de Yangon, en direction de la frontière thaï. Nous y avons séjourné trois nuits, et avons exploré la ville, Shampoo Island et l’immense Bouddha de Win Sein Taw Ya.

Notre dernière destination birmane sera la jolie Hpa-An que nous avons rejoint en bateau, et où nous sommes restés également trois nuits. Pour notre dernier jour en Birmanie, nous sommes partis en taxi partagé direction la frontière thaï pour la suite de notre périple.

MAP-BIRMANIE

Petits trucs de survie en Birmanie

Il est souvent indiqué qu’il faut se munir de dollars pour payer en Birmanie. C’est assez faux, on peut facilement tout payer en Kyats, et en retirer dans tous les endroits touristiques munis d’ATM (ils deviennent assez fréquents). Pour retirer de l’argent, compter environ 4,5€ de frais (+ les frais de votre banque en France si vous en avez).

La Birmanie est un pays très sûr où l’on se sent en sécurité. Certaines zones du pays sont néanmoins fermées aux touristes, notamment le nord, vers l’état Rakhine. C’est certainement possible d’y aller avec un guide, mais la sécurité n’est plus assurée.

L’entrée en Birmanie est relativement facile : un e-visa demandé sur le site du gouvernement permet de rester 28 jours dans le pays, pour 50$ . Prévoir de le faire plusieurs jours avant d’arriver afin d’être sûr qu’il soit validé (même n’y a pas de raison d’être refusé !), et l’imprimer pour le passage à la frontière.

On peut facilement rejoindre la Thaïlande depuis la Birmanie (ou vice-versa). Le poste frontière de Myawaddy est facile d’accès depuis Hpa-An (en taxi partagé), et le passage se fait très simplement.

Les Birmans seront toujours prêts à vous aider : ils parlent plutôt bien l’anglais et seront ravis de voler à votre secours si besoin ! En échange, quelques mots en birman feront toujours plaisir, notamment l’incontournable « Mingalaba » (bonjour).

Dans les transports, les Birmans sont assez souvent malades (parfois à juste raison, comme dans les routes montagneuses qui mènent au Lac Inle). Nous avions prévu les médicaments contre le mal des transports, et les boules Quies pour voyager un peu plus sereinement…

Budget

1€ = 1580 Kyats environ

La Birmanie est un pays où l’on peut très facilement voyager à petit budget. C’est d’ailleurs l’un des rares pays où nous n’avons jamais négocié (si ce n’est quelques taxis) : les prix sont modiques et les Birmans extrêmement honnêtes. Vous payerez généralement des prix similaires aux locaux (attention aux taxis, on le répète, mais c’est comme partout). Le poste de dépense le plus important sera probablement l’hébergement, car l’offre est peut être encore relativement limitée et un peu plus chère que dans d’autres pays d’Asie. Néanmoins, le service et le rapport qualité-prix sont généralement très bons. Ainsi, pour une chambre double, nous avons payé entre 12€ et 21€ en fonction des villes. La qualité ne dépend pas forcément du prix payé ! Mis à part notre guest house de Mandalay qui était légèrement en-dessous (12€ la nuit), la qualité était toujours très bonne, avec un super service et des équipes toujours prêtes à aider. Nous avons toujours eu la climatisation (qui est plutôt indispensable, à part peut-être vers le Lac Inlé où il fait frais) et de l’eau chaude (hormis à Mawlamyine). Les petits déjeuners sont également souvent inclus, et très bons. Concernant les laveries, elles sont relativement chères et difficiles à trouver en Birmanie ! Les hôtels en proposent à prix généralement élevés, mais c’est souvent la seule solution. En tout cas, nous n’en avons pas trop trouvé dans les rues… Peut-être le seul point négatif du pays (on a dû bien chercher !).

Côté transports, les prix sont également très bas, surtout quand on voit les distances parcourues ! Il faut compter environ 12€ par personne pour un bus de nuit allant de Yangon à Bagan ou du Lac Inlé à Yangon. Pour ce prix, la qualité est exceptionnelle : clim évidemment (très froide, il faut prévoir de quoi se couvrir), en-cas, boissons et service aux petits soins. Pour les trajets plus courts et en journée, compter : 6€ pour aller de Bagan à Mandalay, 9€ pour Mandalay-Lac Inlé ou encore 7€ pour Yangon-Mawlamyine. Pour rejoindre Hpa-An depuis Mawlamyine, nous avons pris un petit bateau qui nous a coûté 5€ chacun. Les transports se réservent systématiquement depuis les guest houses, c’est vraiment très simple. Et si vous voulez rejoindre la frontière thaïlandaise depuis Hpa-An, vous devrez probablement prendre un taxi partagé qui vous coûtera environ 7€ par personne.

Pour les trajets courts, plusieurs options : les tuk-tuks birmans, le vélo (compter entre 1500 et 3000 kyats la journée, soit 1 ou 2€), le taxi (8000-12000 kyats pour rejoindre le centre-ville depuis l’aéroport de Yangon, soit 5 à 7,5€; le taxi pour rejoindre Bagan depuis la gare de bus est celui où il faudra se battre un peu pour négocier !) ou le scooter électrique, surtout à Bagan (10€ la journée environ). Pour louer un vrai scooter, c’est à priori possible mais assez compliqué car ce n’est pas autorisé partout pour les touristes. À Yangon, c’est d’ailleurs interdit pour tout le monde : aucun deux-roues ne circule dans cette ville !

Se nourrir en Birmanie n’est l’affaire que quelques euros. Nous avons réellement halluciné sur les prix qui étaient vraiment très bas. Nous avons régulièrement mangé pour 1€ par personne, parfois moins. Parmi les incontournables : le curry avec du riz (un peu comme au Sri Lanka, mais avec des goûts différents) ou les shan noodles, notre passion pendant 25 jours. Une valeur sûre à petit prix. Dans les bus, vous pourrez acheter de quoi grignoter à des vendeurs ambulants : compter quelques dizaines de centimes à chaque fois. Nous avons tenter de privilégier les magasins sans taxe gouvernementale (qui peut parfois vite saler l’addition), qui sont généralement petits et avec de la nourriture locale. Cela nous évite en plus de donner un peu plus à un gouvernement pour le moins contestable.
La bière est également très peu chère, compter 1€ la bouteille environ. En bref, en Birmanie, si vous aimez la nourriture (ce n’est pas le cas de tout le monde apparemment), vous pourrez manger beaucoup, pour rien du tout !

Niveau touristique, nous avons fait pas mal de « tours » : le tour sur le lac Inlé (11€ après une petite négociation car nous arrivions assez tard), le Grand Bouddha près de Mawlamyine (9€ de tuk-tuk avec visites de trois endroits), et une journée dans les alentours de Hpa-An en tuk-tuk partagé (3€ par personne, organisé par notre hôtel « Galaxy », sans les entrées aux différents sites. Compter 1€ à 3€ par personne en fonction des lieux). Nous avons aussi fait un peu craquer le budget pour nous offrir une balade à cheval dans les alentours du Lac Inlé (30€ par personne).

L’entrée à certains sites est également payante : compter 15€ (payer 20$ ou 20000 kyats) par personne pour 5 jours à Bagan (à payer en liquide à l’entrée du site, prévoir donc le liquide dès son arrivée sur le site); compter 9€ (13500 kyats) pour 5 jours au Lac Inlé (idem, le bus s’arrêtera automatiquement pour que tout le monde paye, il faut donc avoir l’argent avant d’arriver). Dans les villes comme Mandalay, il existe un pass à 10000 kyats (6,3€) permettant de visiter les temples, le palais et les anciennes cités royales. Nous ne sommes restés que 2 jours et avons décidé de ne pas le prendre : beaucoup d’endroits sont gratuits (Skinny Bouddha, U Bein Bridge), et pour d’autres, on peut rentrer sans ticket car il n’y a pas de vérifications à l’entrée (Kuthadow et Sandar Mu Ni notamment). Le contrôle est par contre systématique au Palais.

Pour les souvenirs, nous ne nous sommes pas ruinés en Birmanie : nous avons acheté quelques cigarettes locales (8€) et une écharpe en coton (5€) sur le Lac Inlé, et quelques objets locaux dans une petite boutique de Nyaung Shwe : un petit lance-pierre, le fameux ballon en osier pour jouer au chinlon ou encore des suspensions (environ 1€ chaque). On met l’adresse dans nos coups de coeur un peu plus bas !

comptes-birmanie

Soit 39€ par jour pour 2 !

Nourriture (nos adresses préférées à la fin, bien sûr !)

Comme on le disait plus haut, nous partions avec un apriori négatif sur la gastronomie birmane, par rapport à tout ce que nous avions lu sur ce pays. Et finalement, on a adoré ! On a découvert des plats assez uniques en Asie, influencés par l’Inde, la Chine ou la Thaïlande.

Parmi nos plats préférés, les Shan Noodles, qui tiennent leur nom de l’état de Shan, au nord du pays. Il s’agit d’une « salade » de nouilles, froide ou chaude, accompagnée de sauce, de tomates, de viandes et de cacahuètes. C’est franchement délicieux, et on en trouve à peu près partout.

Dans les restaurants spécialisés en shan noodles, on a aussi souvent trouvé des sortes de raviolis vapeur ou fris (style dumplings), parfois servis avec de la sauce épicée. Un régal.

shan

L’un des plats les plus populaires du pays est le curry, servi avec du riz. Souvent, c’est sous forme d’un buffet où l’on choisi deux ou trois currys. C’est le moyen le plus facile de manger végétarien ! Généralement, les plats sont servis avec une petite soupe et des légumes crus.

curry

La salade de feuilles de thé (ou lahpet) est probablement l’un des plats les plus typiques du pays, et aussi l’un des plus originaux. C’est la première fois que nous mangions des feuilles de thé ! Elles sont fermentées et écrasées, puis servies avec des cacahuètes, du sésame, des haricots et des pousses de soja. La Birmanie est le pays où nous avons mangé le plus de salades, avec grand plaisir car cela nous manquait par cette chaleur : on a par exemple mangé des salades d’avocats, de concombres, de maïs ou encore de tomates vraiment délicieuses !

the

À Hpa-An, nous avons trouvé un restaurant qui servait des plats de style indien comme des naans, des rottis ou des currys de haricots noirs… On en salive encore ! Nous avons aussi retrouvé avec joie nos petites galettes de lentilles adorées que nous avions découverts en Inde du Sud. Et il y a aussi tout ce que l’on voulait goûter mais que nous n’avons pas trouvé, notamment les salades de samosas, qui restent sur notre liste quand on reviendra (et oui c’est prévu) !

Niveau boisson, la Birmanie est comme dans le reste de l’Asie le paradis des jus (avec du jus d’avocat pour les amateurs). Mais on y trouve aussi du chai (c’est son côté indien) et de la bière (son côté Asie de l’est) : la Myanmar Beer est une blonde classique en Asie, parfaite pour les chaudes fins de journée !

Notre Top 5 en Birmanie (pas facile !)

5. Le coucher de soleil de Shwedagon

La pagode de Shwedagon est probablement le lieu le plus impressionnant de Yangon, mais aussi le plus sacré du pays. S’y rendre en fin de journée pour profiter de la lumière du soleil couchant puis de l’illumination des pagodes, c’est s’offrir un moment unique, parfait pour s’imprégner de la culture birmane.

IMG_2067

IMG_2241

IMG_2269

4. Les paysages de Hpa-An et ses alentours

Entre rizières, rivières, pains de sucre, grottes, temples… La petite ville de Hpa-An et surtout ses environs ne manquent pas de charme. Des tours en tuk-tuk sont possibles pour découvrir en une journée les alentours, mais ne pas hésiter à y rester plus longtemps et à faire un trek sur le mont Zwekabin.

IMG_5319

IMG_5296

IMG_5368

3. U Bein, le pont le plus photogénique d’Asie

Bon, on s’avance un peu car il faut avouer que nous n’avons pas fait tous les ponts d’Asie, mais n’empêche… Quel incroyable endroit que ce pont U Bein, supposé être le plus long pont en teck du monde (ça normalement c’est vrai) ! On y marche tranquillement, en croisant des bonzes et des ados entre amis, et on y reste des heures à faire des photos des pêcheurs, des bateaux et des buffles. On peut facilement s’y rendre en bus depuis Mandalay en prenant le bus ၈ (8), à proximité du marché.

IMG_4038

IMG_4159

PB300208

2. Le Lac Inle et son charme inégalé

Le Lac Inle est un lieu parfait si l’on souhaite se reposer au frais et au calme. Les activités ne manquent pas : tout d’abord l’incontournable tour en bateau qui permet de voir les mythiques pêcheurs, mais aussi les villages flottants, les cultures aquatiques et les monastères sur l’eau. On peut aussi se promener à vélo, faire une balade à cheval sur les hauteurs du lac ou prendre un cours de cuisine chez Bamboo Delight Cooking School.

IMG_4612

PC030727

PC030558

1. Bagan, le trésor birman

Bagan est sans conteste l’un des endroits les plus incroyables dans lesquels nous soyons allés, tous pays confondus. Ce site archéologique exceptionnel est tellement immense que l’on peut y rester facilement un semaine sans jamais tout voir. Le spectacle des montgolfières au lever de soleil est forcément un souvenir qui restera gravé dans nos mémoires.

IMG_3432

PB260236

IMG_3349

PB260123

IMG_2925

PB270291

Nos bonnes adresses

Yangon

Hébergements

30th Corner Boutique Hostel, dans le coin de la 30ème rue et de la rue Anawyahtar : un petit hôtel qui ne paye pas de mine de dehors, mais plutôt agréable à l’intérieur. Refait complètement à neuf (il était même encore un peu en travaux en novembre 2017), avec de petites chambres confortables et bien équipées. La rue Anawyathar est assez bruyante mais bon, c’est Yangon ! Bien placé à proximité de la pagode Sule. Nous avons payé 12€ la chambre double avec salle de bain séparée.

Shankalay Hostel, sur la 49ème rue : un peu le même format que l’hôtel précédent, légèrement moins bien placé. La déco des chambres est pour le moins originale mais l’accueil est sympathique et c’est très propre.

Restaurants

<3 999 Shan Noodle House, sur la 34ème rue : s’il ne fallait en garder qu’un, ce serait celui-ci ! Super accueil et des plats excellents à tout petit prix (mais il y a une taxe gouvernementale malheureusement) !

Vedge Restaurant, sur Mahabandoola Street : un restaurant indien sympa, pas donné mais très propre et agréable.

Pansuriya, sur Bogalayzay Street : un très beau restaurant du sud de Yangon, qui sert d’excellents plats locaux, à des prix plus que raisonnables (2€ le plat environ).

Bagan

Hébergement

<3 Shwe Kaung Kin Motel, à deux kilomètres de New Bagan (à Nyaung U pour être exact) en direction de la gare de bus : super guest house, agréable et confortable. Excellent petit déjeuner et accueil aux petits soins. Un peu loin du centre et des restaurants mais faisable en scooter électrique, évidemment, et même à vélo. Environ 18€ la nuit pour une chambre double.

Restaurants

Leo Restaurant, dans le centre de New Bagan : un petit restaurant comme il y en a beaucoup à Bagan, qui sert de bons plats locaux et asiatiques (par exemple un bon nasi goreng). On recommande surtout les curry birmans qui sont très bons. Un peu cher pour la Birmanie, mais ce sont les prix de Bagan.

<3 Bibo Restaurant, dans le centre de New Bagan : un restaurant que nous avons découvert un peu tard à notre goût ! La cuisine est un niveau au-dessus de Léo, avec notamment des burgers végétariens délicieux et un guacamole incroyable ! Il y a aussi des plats locaux bien sûr, tout aussi bons.

Mandalay

Hébergement

Fortune Hotel, sur la 31ème rue, entre la 81 et la 82 : Fortune Hotel, ou hôtel de fortune ? Bon sans rire, on ne peut pas forcément parler de bonne adresse mais le Fortune Hotel a le mérite d’exister ! Il est plutôt bien placé, les chambres sont équipées de climatisation et les sanitaires sont très propres. Le petit déjeuner est simple mais bon. Le service de laverie est par contre très cher. Environ 12€ la nuit.

Restaurants

<3 Shan Noodle House, au croisement de la 30ème et 82ème rue : pas de lien pour cette adresse un peu cachée. Nous y avons été fidèles pour tous nos dîners à Mandalay tellement les plats étaient bons et pas chers. Service très sympathique.

<3 Shan Mama Restaurant, sur la 81ème rue : très bon restaurant de currys birmans. Service rapide, en mode buffet. Beaucoup de choix de viandes et de currys végétariens.

Lac Inle

Hébergement

<3 Palace Nyaungshwe, à 1,5 km du centre de Nyaung Shwe : super adresse un peu à l’écart du centre, mais cela en vaut la peine ! Très bon petit déjeuner, chambres très confortables (surtout les bungalows), accueil génial, toujours aux petits soins. Juste à côté de l’excellent restaurant/école de cuisine Bamboo. Pleins de petits chats ! Environ 15€ la chambre double en bungalow.

Restaurants

Live Dim Sum House, dans le centre de Nyaung Shwe : un bon restaurant de dim sum et plats chinois. Bon accueil. Un peu cher si l’on ne prend que des dim sum.

<3 Bamboo Delight Cooking School, à 1,5 km du centre, proche de Palace Nyaungshwe : une école de cuisine qui fait également restaurant. Excellent accueil et plats super bons. On recommande la soupe de lentille avec des salades et des currys à partager.

Équitation

Inle Horse Club, à 5 km de Nyaung Shwe environ : une bonne adresse pour faire une balade à cheval sur les hauteurs du lac au soleil couchant. Bonne équipe et chevaux bien entretenus. Environ 30€ la balade de 2 heures (ou un peu moins…).

Mawlamyine

Hébergement

<3 Pinlon Pann Motel, à proximité de la gare de bus (pour Yangon) : très bon motel avec un super accueil, un bon petit déjeuner et un excellent wifi. La douche est froide, mais rien de très embêtant en Birmanie ! Possibilité de réserver des tours de tuk-tuk pour aller voir le grand Bouddha. Environ 19€ la chambre double.

Restaurants

<3 Vers Pinlon Pann Motel, à cent mètres sur la droite : un petit restaurant local très animé où l’on peut même regarder le foot ! Beaucoup de monde, une carte affichée au mur en birman sans les prix… cela peut faire peur mais la nourriture et l’ambiance en valent vraiment la peine. Les prix sont tellement modiques que l’on a toujours l’impression qu’ils ont oublié de compter quelque chose. Plats locaux et dim sum.

My Mawlamyine, sur la jetée : un restaurant thaï un peu aseptisé mais plutôt bon et agréable.

Hpa An

Galaxy Motel, dans le centre de Hpa-An : un bon hôtel un peu vieillot mais à l’accueil très sympathique. Un des moins chers de la relativement chère Hpa-An (21€ la nuit). Possibilité d’organiser un tour en tuk-tuk des alentours et de réserver un taxi partagé pour la frontière thaïlandaise. Excellent petit déjeuner birman.

Sunshine Restaurant, à côté du Galaxy Motel et de la mosquée : petit restaurant typique qui sert de bonnes salades et des fried rices, vraiment pas chers.

White Restaurant, sur la rue principale (il est placé sur maps.me) : restaurant indien très très bon et vraiment pas cher. On peut y manger des naans maison et des currys de haricots noirs à tomber.

 

You Might Also Like

3 Comments

  • Reply dlsclt 5 juillet 2018 at 15 h 55 min

    Magnifique….
    Quelle expérience doit être un survol de Bagan en montgolfière!

    • Reply Marine Lascault 12 juillet 2018 at 14 h 09 min

      C’est sur ! la prochaine fois peut-être…

  • Reply Ppa 5 juillet 2018 at 21 h 17 min

    Yes, cela donne trop envie d’y aller !
    Merci

  • Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.