Birmanie Hpa-An

Jours 313 à 315 : Hpa-An, le charme de la campagne birmane

14 décembre 2017

Lundi 11 décembre, un pick-up vient nous chercher aux alentours de 7h30 pour nous conduire à l’embarcadère de Mawlamyine. En effet, pour rejoindre Hpa-An, notre prochaine étape, nous avons choisi la voie fluviale ! Le trajet dure un peu moins de 4 heures (pour 8000 kyats par personne) contre 1h30 en bus, mais nous espérons que les paysages en vaudront la peine !

Une fois à l’embarcadère, nous attendons quelques minutes quand un tuk-tuk rempli de touristes arrive (presque que des Français, la plupart des touristes en Birmanie le sont il semblerait…). Forcément, ils vont aussi à Hpa-An, la ville la plus touristique du coin. Nous embarquons tous et c’est parti ! Bon pour l’instant, le paysage ne vaut pas tellement le coup, car c’est tellement brumeux que l’on ne voit rien du tout ! Cela nous permet quand même de faire quelques photos des ombres fantomatiques des bateaux que l’on croise.

PC110912

PC110915

IMG_4994

PC110916

Le soleil se lève tout de même assez rapidement, et on peut observer un peu mieux les paysages et les quelques stupas et petits villages que nous croisons. Cela ne vaut pas des traversées en bateau comme celle que nous avons faite au Cambodge entre Siem Reap et Battambang, mais c’est quand même plus agréable que du bus ! En plus, personne n’est malade ici.

IMG_4982

IMG_5007

IMG_5010

IMG_5015

IMG_5032

IMG_5035

PC110928

PC110930

Nous arrivons après 3h30 de trajet environ, et les abords de Hpa-An se font bien plus spectaculaires. La ville est en effet entourée de pics karstiques, sur lesquels trônent souvent des stupas dorés. Pour le coup c’est vraiment très beau !

IMG_5050

PC110937

IMG_5062

IMG_5079

IMG_5083

IMG_5098

IMG_5099

IMG_5103

Nous débarquons dans le centre de Hpa-An, et prenons un tuk-tuk qui nous conduit jusqu’à notre hôtel, Galaxy Motel. L’offre d’hébergement à Hpa-An n’est pas excessivement développée, et nous avons été assez surpris par les prix élevés. Ils sont vraiment propres à cette région, car les autres hébergements en Birmanie étaient généralement très abordables. Le Galaxy Motel est à 21€ la nuit, mais pour le coup c’est plutôt un bon plan : de grandes chambres, la clim, l’eau chaude, bien placé, petit dej très bon et avec une équipe très sympa. Nous avons réservé directement sur Facebook car il n’était pas disponible sur les sites de réservation type Booking.com.

Nous déjeunons en arrivant dans un petit restaurant sympa juste à côté : Sunshine Tea. C’est bon et comme toujours en Birmanie, cela ne coûte rien du tout. L’après-midi est sous le signe du repos et du blog, et le soir nous dînons (et oui) chez White Restaurant, qui fait de la cuisine indo-birmane : des naans maison, un curry de haricots noirs, des parathas… C’est une tuerie ! On s’en sort pour 2€ en tout en se prenant des boissons, une salade de feuilles de thé, des naans, des currys… c’est un scandale !!

L’autre avantage de notre hôtel, c’est qu’il propose des tours en tuk-tuk dans les alentours pour vraiment pas cher : 5000 kyats par personne pour toute la journée, avec la visite de 8 spots (il faut rajouter quelques frais d’entrée, il doit y en avoir pour 6000 kyats en tout). Nous avons donc réservé le tour pour le lendemain. Nous prenons notre petit déjeuner à 7h30, et à 8h30 nous retrouvons en bas le groupe avec qui on partagera la journée : deux amies Belges, deux Israéliennes qui voyagent pour quelques mois et un couple d’Allemands, tous très sympas.

La première visite de la journée est la grotte de Kawt-Ka-Thaung. Elle se reconnaît facilement par les statues de moines à la queue leu leu que l’on voit en arrivant, ainsi qu’un joli lac. La grotte est un lieu sacré (du coup il faut enlever ses chaussures), dans lequel se trouve de nombreuses statues de Bouddha. Nous en faisons rapidement le tour et suivons la file de statues pour aller voir la campagne, qui est très belle, avec des rizières d’un vert puissant, les fameux pics et des vols de cigognes et d’aigrettes.

IMG_5120

PC120956

IMG_5136

IMG_5129

PC120957

IMG_5130

IMG_5141

IMG_5144

IMG_5149

PC120958

PC120986

Nous reprenons ensuite le tuk-tuk, cette fois pour aller visiter l’une des grottes les plus importantes du coin, Saddan Cave. C’est aussi une grotte très sacrée, que l’on traverse encore pieds nus (malgré l’aménagement assez rudimentaire des chemins et les nombreuses crottes de chauve-souris). Elle est d’une taille vraiment impressionnante, on a l’impression d’être dans une cathédrale ! Comme toujours, il y a de nombreuses statues, pas forcément toutes très raffinées, et bien sûr des éclairages de toutes les couleurs ! Après un quart d’heure de marche environ, on arrive à l’extérieur, de l’autre côté de la grotte. La vue est magnifique, car on arrive sur un petit lac, avec en arrière-plan les rizières et les pains de sucre. Nous nous promenons un peu : on croise un petit cochon très drôle (qui nous fait un peu penser à quelqu’un…), et on peut continuer vers une autre grotte. Romain y va seul, Marine préférant prendre des photos du cochon…

IMG_5163

PC120990

IMG_5172

IMG_5176

IMG_5178

IMG_5193

IMG_5201

IMG_5223

PC121007

Pour retourner à l’entrée de la grotte, on peut faire demi-tour ou prendre un bateau, car l’eau a creusé un passage dans la roche. Nous décidons d’en prendre un (pour 1500 kyats chacun), que nous partageons avec le couple d’Allemands. Le petit tour vaut le coup, car les paysages de l’autre côté sont incroyables ! Bon, par contre, on n’est pas vraiment déposés à l’entrée de la grotte mais à une dizaine de minutes à pied. En soi, ce n’est pas grave du tout, sauf que nous sommes pieds nus et le chemin est très caillouteux. Du coup, il vaut mieux garder ses chaussures avec soi…

IMG_5236

IMG_5242

IMG_5245

PC121017

PC121036

PC121027

Nous regagnons le tuk-tuk pour nous rendre maintenant au Waterfall village, où nous déjeunons dans un petit restaurant avec le reste du groupe. Nous ne faisons qu’un tour rapide de cet endroit, il n’y a pas vraiment de cascades comme son nom l’indiquerait, mais un bassin où les hommes peuvent nager (et oui, les femmes n’ont pas le droit…). Ce n’est pas forcément un passage obligé, mais le restaurant était sympa.

IMG_5267

IMG_5269

L’étape suivante est le Lumbini Garden, un grand parc où se trouvent des centaines de Bouddha alignés. C’est aussi le point d’accès pour l’ascension du mont Zwegabin. L’entrée est payante : 5000 kyats par personne (plus de 3€), mais elle vaut aussi pour l’ascension. Comme nous n’avons pas du tout le temps d’y monter (il faut 1h30) et que ce n’est pas prévu au programme de toute façon, nous décidons de rester à l’entrée (les deux Israéliennes font d’ailleurs de même). On peut quand même voir les nombreux Bouddhas qu’on nous laisse gentiment photographier.

IMG_5270

Les 4 autres reviennent un peu trempés, car ils ont tout de même commencé à grimper le mont (pas très haut car ils n’avaient pas le temps). L’homme à l’entrée du parc est très gentil et leur propose de revenir grimper le lendemain en utilisant le ticket déjà payé.

Nous nous dirigeons maintenant vers Kyat-Ka-Lat, qui est probablement l’un de nos arrêts préférés. Il s’agit d’un pic karstique très étroit, au milieu d’un petit lac, sur lequel se trouvent plusieurs stupas, dans un équilibre un peu précaire ! Avec les montagnes en arrière-plan et les rizières alentours, le reflet dans l’eau, le ciel un peu sombre… c’est vraiment splendide ! C’est vraiment le spot à ne pas manquer dans les alentours. Les photos parlent d’elles-mêmes !

IMG_5296

IMG_5305

PC121059

IMG_5319

IMG_5328

IMG_5335

IMG_5340

PC121040

PC121086

PC121047

PC121050

Nous y restons une bonne demi-heure, puis partons pour Kawgun Cave, de l’autre côté de la rivière. Autour de cette grotte se trouve un monastère, ainsi qu’un stupa en hauteur qui donne une belle vue sur les alentours. Nous décidons d’aller voir ce qui se passe en hauteur, et montons la centaine de marches qui y mènent, après avoir un peu observé quelques singes qui jouent en bas des marches (les premiers que l’on voit en Birmanie d’ailleurs). La vue est magnifique, d’autant plus que la lumière commence à être rasante. Du coup nous n’irons pas voir la grotte, mais la montée vaut le coup.

IMG_5355

IMG_5351

IMG_5368

Le reste de la journée sera un peu gâchée par un évènement très triste alors que nous nous apprêtons à reprendre le tuk-tuk pour aller au point suivant. Il y a de nombreux chiens (et chiots) qui vivent à cet endroit (comme à peu près à tous les autres endroits). On voit en descendant un jeune moine jouer avec un jeune chien, nous passons devant lui en souriant et caressons quelques autres chiots. Un minibus arrive alors, on fait peur aux chiens pour qu’ils dégagent le passage, et le jeune moine se lève pour en prendre un dans ses bras. Le minibus repart alors et ne voit pas le petit chien qui jouait avec le moine, et qui est resté couché sans bouger. Cela se passe en quelques secondes, et malheureusement le chiot meurt quasiment sur le coup. Le bus se dégage, mais c’est trop tard. Le petit moine et notre chauffeur vont à ses côtés, et très dignement le portent à l’écart. Nous sommes complètement anéantis… Nous repartons quand même, tout le monde est très choqué et triste. Nous continuons quand même jusqu’au prochain point, même si l’envie n’est plus vraiment là.

Le prochain point est encore une grotte, Yathaypyan Cave, mais nous n’avons pas vraiment la foi de monter voir. Comme il y a plein de singes qui font les idiots, nous préférons rester à les regarder.

IMG_5377

PC121095

PC121101

Le soleil est prêt à se coucher quand nous partons pour la dernière étape, la Bat Cave. L’entrée est de 1000 kyats, mais c’est aussi un des endroits qu’il ne faut pas manquer. En fait, on ne rentre pas vraiment dans la grotte, mais on vient observer un spectacle incroyable, qui a lieu tous les soirs quand le soleil se couche. Des locaux prennent des bidons vides et se mettent à frapper dessus. Dès lors, des chauves-souris commencent à sortir de la grotte. Elles ne sont pas cent, ni mille mais ce sont des centaines de milliers de bêtes qui sortent avec de petits cris. On a jamais vu un truc comme ça ! On dirait un banc de sardines volantes, mais infini ! Cela dure des dizaines de minutes sans s’arrêter. Ce qui est impressionnant, c’est qu’elles suivent toutes le même chemin, du coup, au bout d’un moment, on voit au loin une nuée immense de chauves-souris, qui tracent un joli arrondi. Les photos ne permettent pas de se rendre compte à quel point c’est fou, mais on peut quand même voir la quantité de chauves-souris qui volent en même temps ! Cela nous permet de clôturer la journée sur une belle note, même si le moral reste bas.

IMG_5396

Nous rentrons à la guest house dans la nuit noire, un peu soulagés que ce soit fini car nous sommes crevés, et avec le dos et les fesses en compote. Cette visite est assez éprouvante (de 8h30 à 19h quand même !), mais vaut vraiment le coup car elle permet de voir tous les alentours sans se prendre la tête, pour un prix modique. Nous sommes très contents de l’avoir fait, d’autant plus que les gens avec nous étaient très sympas. Nous gardons malheureusement un souvenir un peu triste de cette journée malgré toutes les belles choses que nous avons vues.

Arrivés à l’hôtel vers 19h, nous prenons une bonne douche bien méritée, puis retournons dans notre restaurant de naans préférés.

Le lendemain, nous décidons de prendre une journée de repos pour notre dernière journée à Hpa-An, et en Birmanie. Nous profiterons quand même d’un beau coucher de soleil du toit de l’hôtel. Demain, nous prenons le bus pour la Thaïlande, et plus précisément la ville de Chiang Mai. Nous quittons la Birmanie le coeur un peu gros, car nous avons vraiment adoré ce pays, ses habitants, et ses paysages. C’est un gros coup de coeur !

You Might Also Like

3 Comments

  • Reply Chrisetdom 14 décembre 2017 at 19 h 17 min

    Effectivement l’histoire est très triste…il ne faut garder que les magnifiques images que vous avez dans la tête…..et ces photos sont vraiment superbes Pour moi aussi , cela aurait été un grand coup de coeur!!

  • Reply Mum 14 décembre 2017 at 22 h 01 min

    j’ai le cousin du petit cochon à côté de moi, il tire la langue, et vraiment, ils se ressemblent beaucoup !!! sinon, toujours de magnifiques photos, notamment le stupa en équilibre… c’est incroyable…

  • Reply prugniel claude et jacqueline prugniel 20 décembre 2017 at 18 h 52 min

    toujours de superbes photos. Je comprends la tristesse pour le petit chien, mais rassures toi Marine, si tu ramènes le petit cochon, nous l’aimerons nous aussi beaucoup …….. au barbecue. Continuez votre voyage en ne gardant que les bons moments.

  • Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Common phrases by theidioms.com