Birmanie Mawlamyine

Jours 307 à 312 : Cap vers le sud à Mawlamyine

12 décembre 2017

Mardi 5 décembre, c’est un peu une journée de transition pour nous. Nous sommes au Lac Inle pour la journée, et partons vers 17h en bus de nuit pour Yangon. Comme notre guest house, Palace Nyaung Shwe, est parfaite, le propriétaire nous laisse rester dans la chambre jusqu’à que nous partions ! Cela nous arrange bien car nous n’avions pas prévu grand chose pour aujourd’hui, si ce n’est avancer sur le blog et nous reposer avant le long voyage qui nous attend.

Un tuk-tuk vient donc nous chercher vers 17h30. Nous partons le coeur un peu serré, d’autant plus que le gérant est en train de décorer des sapins de Noël ! On envie un peu les gens qui ont choisi de faire les fêtes ici. Le tuk-tuk part chercher d’autres personnes, et nous conduit dans la ville voisine, Shwe Nyaung (non ce n’est pas une blague…), à la compagnie de bus. Et là, nous attendons… près de deux heures. Au lieu du départ prévu à 18h, nous partons finalement vers 20h.

Nous appréhendons un peu la route, car elle remue pas mal, nous en avions déjà fait l’expérience à l’aller. Nous nous blindons donc de Mercalm et tentons de dormir pour que cela passe plus vite. Apparemment c’est plus compliqué pour d’autres passagers, en particulier un qui nous réveillera plusieurs fois en criant de vomi…

Une fois sur l’autoroute, c’est tout droit et nous dormons paisiblement jusqu’à Yangon, où nous arrivons vers 9h. Nous négocions un taxi à 8000 kyats (il prendra une autre passagère qui va au même endroit), direction le centre-ville et notre hôtel Shannkalay. Celui-ci est un peu moins bien placé que le 30th Corner Hostel où nous avions séjourné en arrivant en Birmanie, mais il est très sympa, et moins cher. Une bonne adresse. Nous y restons deux nuits en tout. Nous ne faisons rien de particulier, si ce n’est une journée mall où nous tentons de nous imprégner de l’ambiance de Noël qui nous paraît très lointaine ! Un petit cinéma, un peu de shopping avec des chants de Noël et nous sommes déjà un peu plus dans l’esprit ! Cela ne dure pas vraiment quand nous quittons la climatisation pour les 35° ambiants de Yangon.

Le vendredi 8, nous prenons de nouveau la route, direction Mawlamyine, au sud-est de Yangon. Nous prenons un taxi jusqu’à la gare de bus au nord de la ville (pour 10000 kyats cette fois), et partons aux alentours de 9h. Le bus met environ 7h, dont une pause déjeuner où nous mangeons d’excellentes shan noodles pour rien du tout. La route passe assez vite, elle est plutôt droite mais cela n’empêche pas la moitié du bus d’être malade ! Heureusement, les compagnies de bus sont prévoyantes (ils dû ont apprendre de leur expérience) et il y a de petits sacs pour tout le monde…

Arrivés à Mawlamyine, nous partons directement à pied pour notre guest house, Pinlon Pann Motel, car celle-ci se trouve à exactement 3 minutes de la gare de bus. C’est assez rare pour l’apprécier ! Le reste de la journée est plutôt calme, et nous partons manger dans un petit restaurant local juste à côté, Sein Pwint, où nous commandons des plats un peu au hasard car la carte est en birman. Heureusement il y a des photos ! Nous avons pris ce restaurant un peu par dépit car nous sommes assez éloignés du centre mais nous sommes très agréablement surpris ! Nous nous régalons pour un peu plus de 2€ en tout… boissons incluses.

Le lendemain, après le petit déjeuner, nous décidons d’aller explorer la ville. Mawlamyine est encore assez peu touristique, et ne fait pas partie des itinéraires « courts » en Birmanie (les incontournables du pays se situant autour de Mandalay). Ce n’est néanmoins pas une ville dénuée d’intérêts. Première capitale de l’empire britannique entre 1827 et 1852, troisième ville du pays, port important… Au niveau touristique, elle plait par ses nombreux bâtiments coloniaux, ses encore plus nombreux temples et monastères, ses petites îles et une ambiance décontractée.

Nous partons à pied direction la colline qui sépare notre guest house du centre-ville. La pente est légère et la chaleur est supportable donc la balade est plutôt plaisante, même si elle longe une assez grosse route. Nous passons devant de nombreux stupas dorés, des statues de Bouddha et des monastères. Assez classique en Birmanie nous direz-vous, mais étrangement nous ne sommes pas lassés !

IMG_4722

IMG_4724

IMG_4727

PC090750

Nous visitons un joli temple hindou tout blanc (ça nous avait un peu manqué !), puis arrivons au bout de la route devant la grande pagode de la ville, entourée d’un beau monastère en tek. On ne s’arrête pas pour visiter, mais le bâtiment est grand et impressionnant, cela doit valoir le coup !

IMG_4738

PC090755

PC090754

IMG_4747

IMG_4748

IMG_4756

Nous faisons un petit tour dans le marché de la ville, très vivant et esthétique. Nous commençons cependant à avoir très chaud et décidons de chercher un endroit où manger et faire une pause. Nous arrivons dans le centre, longeons le bord de la rivière (nous sommes d’ailleurs quasiment à son embouchure dans la mer d’Andaman) et nous arrêtons finalement dans un restaurant thaï, My Mawlamyine. On est pas hyper sûrs de nous, mais finalement c’est très bon, même si les prix sont un peu élevés pour la Birmanie (mais par rapport à beaucoup d’autres pays, ce n’est pas cher !).

PC090762

IMG_4762

Nous faisons demi-tour et retournons vers le nord, direction le grand pont de la ville. À proximité se trouve la Shampoo Island, une île minuscule (200m de long) sur laquelle se trouve un monastère. Ce nom assez étrange vient de la période Ava : la cérémonie annuelle du lavage de cheveux (?) du roi avait lieu sur cette petite île. C’est bizarre mais bon, on n’a pas vraiment plus d’infos… Nous longeons le port à la recherche d’un bateau qui pourra nous y conduire. Un homme arrête alors Romain pour lui demander où on veut aller. Il nous explique qu’il faut aller bien plus loin, de l’autre côté du pont (pas traverser le pont, juste aller au nord de celui-ci). Et il lui met dans la main un petit plan ! Nous marchons donc une petite vingtaine de minutes (il y a des panneaux qui montrent la direction) avant d’arriver devant un embarcadère où se trouve un bateau, quelques ouvriers, un chien… et c’est tout. Nous errons un peu sans but, quand arrive quelqu’un en scooter. Il a dû être prévenu discrètement de notre arrivée. Il nous fait donc monter dans son bateau (après avoir payé 2000 kyats chacun pour l’aller-retour), le charge de quelques marchandises et nous partons.

PC090767

PC090775

IMG_4775

IMG_4779

Il n’y a que quelques minutes de trajet avant que nous accostions sur l’île. Des moines viennent directement décharger le bateau. Quant à nous, nous nous déchaussons, c’est obligatoire pour visiter l’île, et nous partons à sa découverte. Le premier monument que l’on voit en arrivant, c’est le beau monastère de style colonial. Ensuite, ce sont des dizaines et dizaines de stupas, dont certains qui changent un peu des stupas birmans classiques. On notera par exemple le stupa-phare ou le stupa à la népalaise, qui nous rappelle de beaux (et lointains) souvenirs. Nous croisons de nombreux jeunes moines (et même très jeunes pour certains), qui nous saluent gentiment.

PC090811

IMG_4780

IMG_4787

IMG_4794

IMG_4803

PC090814

PC090823

PC090817

IMG_4834

IMG_4823

Cette petite île est aussi le paradis de nombreux chiens. Ils se prennent pour les gardiens des statues et des stupas et nous sommes souvent accueillis par des aboiements pas forcément très rassurants !

Nous restons une bonne heure sur cette petite île très sereine, où le temps semble s’être arrêté. Nous reprenons ensuite notre petit bateau et rentrons en tuk-tuk jusqu’à la guest house. Un trajet que nous partageons avec une petite grenouille plutôt mignonne (même si elle bouge un peu trop !!).

PC090815

PC090826

PC090833

PC090835

PC090838

PC090841

PC090846

PC090854

PC090809

PC090856

Le lendemain, nous avons réservé un tour avec la guest house. Nous prenons un tuk-tuk pour découvrir certains sites des alentours de Mawlamyine. Le principal est le Bouddha couché de Win Sein Taw Ya, célèbre car il serait le plus grand Bouddha allongé du monde (encore un record !). Celui-ci se trouve à une vingtaine de kilomètres de la ville. Nous y arrivons alors qu’il se met à pleuvoir (chose qui a été plutôt rare lors de notre séjour en Birmanie, on avait un peu oublié que ça existait). Cela reste léger heureusement, et nous pouvons explorer les lieux tranquillement. L’entrée des lieux donne un peu le ton général : on passe sous un porche immense extrêmement kitsch avec sur les deux côtés des hérons d’argent géants, et au milieu des statues de gens et d’animaux en couleurs, c’est sublime ! Sur la route qui mène au Bouddha, des statues de moines, toutes identiques, sont alignées à la queue leu leu… C’est assez kitsch aussi, mais c’est plutôt marrant.

PC100860

IMG_4852

Le grand Bouddha quant à lui, est vraiment impressionnant ! On ne sait pas si c’est le plus grand ou le deuxième, mais il est immense : 200 mètres de long, 40 mètres de haut, ça ne rigole pas ! Bon il n’est pas d’un raffinement extraordinaire, mais au moins il est cohérent avec le reste des lieux.

PC100866

IMG_4859

En bas à droite sur la plateforme, on voit 2 ouvriers, tout petits…

IMG_4871

Sa construction date des années 90, il est à peine fini, mais certaines parties sont déjà en restauration. Niveau finitions, ce n’est pas trop ça ! Sa particularité est qu’on peut aller dedans, du coup c’est plutôt rigolo. On peut alors « admirer » des scènes de la vie du Bouddha, de l’enfer et du paradis… On rigole bien car c’est parfois extrêmement glauque, on adore ! On vous partage quelques-unes de nos préférées…

PC100872

PC100873

IMG_4883

IMG_4891

On accède aussi à une plateforme au niveau de la tête du Bouddha où on peut l’admirer de très près, avec son immense oreille de plusieurs mètres ! En face, sur une autre colline, la construction d’un deuxième Bouddha du même gabarit a commencé. Bon on ne sait pas si c’est tout juste le début ou si les travaux ont été abandonnés mais en tout cas ce n’est pas très avancé… Quand il s’agit du Bouddha, les Birmans ont vraiment la folie des grandeurs…

IMG_4873

L’oreille du Bouddha !

PC100871

PC100867

Nous redescendons pour aller faire un tour car il y a pas mal de stupas et autres statues à observer. Notre préférée reste celle du moine, géant lui-aussi ! On voit d’ailleurs sa tête dépasser des arbres depuis le gros Bouddha.

IMG_4897

IMG_4848

IMG_4889

PC100885

PC100881-2

IMG_4911

IMG_4913

Nous rejoignons ensuite notre chauffeur de tuk-tuk, qui nous emmène à quelques kilomètres de là, au pied d’un gros pic karstique. Au sommet de celui-ci se trouve un stupa, et on espère, une jolie vue ! C’est parti donc pour une ascension de quelques centaines de marches. Comme par hasard, la pluie se remet à tomber quelques minutes après que nous ayons commencé à monter ! Heureusement, des abris ont été prévus et nous faisons donc une pause forcée d’une dizaine de minutes. Ce sont des pluies violentes mais plutôt courtes donc nous pouvons reprendre peu après. Et la vue en haut est effectivement très belle, on peut admirer toute la campagne des environs à 360°, les plaines, les champs, les palmiers, avec la brume de la pluie. On arrive même à voir nos copains le gros Bouddha et le gros moine !

IMG_4967

IMG_4962

IMG_4927

IMG_4934

PC100897

IMG_4943

IMG_4944

PC100904

Dernière étape de la journée, nous nous arrêtons à un centre de méditation (qui s’avère être l’un des plus importants du pays, nous l’apprenons le lendemain en discutant avec une Française qui y fait une retraite spirituelle). Nous marchons quelques minutes entre les petites maisons où vivent les moines, puis montons un long escalier à partir duquel nous nous devons d’être silencieux pour ne pas perturber la méditation. En haut se trouve un bâtiment avec une salle immense. On voit à l’intérieur des mini-moustiquaires qui pendent du toit, ce qui permet de méditer tranquillement sans être dérangé par des petites bêtes, et d’avoir envie de les éclater (car ce n’est pas trop dans l’esprit !). On croise beaucoup de moines, et quelques Occidentaux qui sortent de la salle. Nous faisons un petit tour rapide mais ne nous attardons pas, en plus nous avons vraiment trop l’air de touristes avec nos appareils ! Nous retrouvons notre chauffeur qui nous emmène alors voir la pagode du site, une pagode très moderne assez originale avec un grand Bouddha au centre, bien entendu !

IMG_4973

PC100905

Des parapluies de bonzes assortis à leurs robes

IMG_4972

IMG_4979

Finalement nous reprenons la route pour regagner l’hôtel. En arrivant, nous partons déjeuner dans notre restaurant préféré (qui fait aussi des dim sum, super bons et pas chers), malgré l’heure un peu tardive. Le reste de la journée nous nous reposons. Demain, nous quittons Mawlamyine, direction Hpa An, notre dernière étape birmane (déjà…).

You Might Also Like

2 Comments

  • Reply Chrisetdom 13 décembre 2017 at 15 h 07 min

    Du glauque, il y en a effectivement!! Vraiment impressionnant cette dévotion!

    • Reply Marine Lascault 13 décembre 2017 at 16 h 23 min

      Oui c’est vraiment partout ! On a vu ça dans aucun pays je crois

    Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Common phrases by theidioms.com