Bilans Sri Lanka

Bilan de 25 jours au Sri Lanka, l’île émeraude

26 juin 2017

Cela fait maintenant plus d’un mois (déjà !) que nous avons quitté le Sri Lanka, où nous avons passé un peu plus de 3 semaines. C’était l’une des destinations les plus attendues par Marine qui avaient été enchantée par ses lectures sur ce pays avant de partir. Et nous n’avons pas été déçus !

C’est vrai que pour faire court, le Sri Lanka, c’est Beau, avec un grand B. Le choc s’est fait dès l’arrivée, quand nous avons pris le train pour Jaffna depuis Colombo. Nous étions très fatigués par le voyage, mais dès que nous ouvrions les yeux, nous étions éblouis par les paysages. Le Sri Lanka, c’est une harmonie de verts exceptionnelle, dans des paysages à couper le souffle et à l’infinie variété. On passe du nord plus aride, aux plages bordées d’eau turquoise pronfond, aux montagnes, aux champs de thé, aux villes coloniales et à la modernité de Colombo. Vous l’aurez compris, c’est un pays qui mérite le détour. La deuxième chose qui nous a marquée, c’est la gentillesse des Sri Lankais, qui sont des gens chaleureux, souriants et accueillants. Un vrai plaisir ! Après l’Inde, le Sri Lanka nous a paru très simple, très propre et tout petit ! Avec du coup des trajets moins longs et moins fatigants. En résumé le Sri Lanka c’est beau, facile, agréable et vraiment très beau (une fois cela ne suffit pas). Pas beaucoup de bonnes raisons de ne pas le découvrir !

Itinéraire

Nous sommes arrivés au Sri Lanka le 29 avril, au début de la mousson du sud-ouest de l’île. En effet, le pays connaît deux saisons des pluies : l’une au nord-est, de décembre à mars, qui correspond à la principale saison touristique (le temps étant idéal pour profiter des plages du sud) et la deuxième au sud-ouest, de mai à septembre. Arrivés à l’aéroport de Colombo (mais situé à Negombo à 20km) à 2h du matin, nous avons rejoint directement la gare pour prendre nos billets de train, et partir dès 8h direction la ville de Jaffna, tout au nord. Le nord du pays s’est réellement ouvert au tourisme en 2014, date à partir de laquelle il n’a plus été nécessaire d’avoir une autorisation pour s’y rendre. C’est en effet dans cette partie de l’île, majoritairement tamoule, que se sont déroulés de nombreux affrontements durant la guerre civile qui a secouée le pays jusqu’en 2009. Aujourd’hui, il n’y a plus aucun risque à se rendre dans cette partie du Sri Lanka, et il faut en profiter ! En effet, c’est beau (toujours), sauvage et préservé, ce qui n’est pas forcément le cas ailleurs. De Jaffna, nous avons visité le tout nord de l’île, ainsi que les îles à l’ouest, dont Delft Island. Après quelques jours, nous nous sommes rendus en bus vers Trincomalee, sur la côte est. Ici, on peut profiter de magnifiques plages et faire du snorkeling sur Pigeon Island. Toujours en bus, nous sommes allés à Polonnaruwa (pour le parc national de Kaudulla) puis à Sigiriya, dans les terres. Ce sont deux spots touristiques incontournables ! Il nous a été ensuite facile de rejoindre Kandy, la deuxième ville du pays, qui abrite le fameux temple de la dent de Bouddha. Deux bus inconfortables et 5 heures de route de montagne plus tard, nous étions à Ella, en altitude et au frais, à proximité des champs de thé. Nous avons ensuite décidé de rejoindre Colombo en train (ce qui fut une erreur, nous aurions dû aller directement à Galle, mais nous voulions tester le train de montagne), avec une durée honnête de 10h pour quelques 200 kilomètres. Après quelques jours dans la capitale, nous sommes partis à Galle, au sud, puis à Negombo d’où nous avons finalement décollé pour notre destination suivante, la Malaisie.

MAP-SRI-LANKA

Budget

Nous avions avant d’arriver quelques appréhensions concernant le budget au Sri Lanka, surtout après le Népal et l’Inde qui s’étaient avérés exceptionnellement bon marché. Nous avions vu sur certains blogs qu’il était difficile de s’y loger pour pas cher et que le prix des activités étaient très élevé. Et finalement nous avons été agréablement surpris, en tout cas pour les hébergements. Nous avons toujours trouvé des chambres avec salle de bain (sauf le Airbnb de Colombo, où le logement s’est avéré un peu plus cher), wifi et ventilateur pour une fourchette de 8 à 15€ (pour une chambre double). Et globalement, c’était très propre et très agréable. C’est finalement dans le sud, à Galle, que nous avons du augmenter un peu le budget à 18€ pour trouver une chambre sympa dans le quartier du fort, qui est globalement assez cher.

Néanmoins, concernant les activités touristiques, ce que nous avions lu s’est avéré vrai. Elles sont globalement très chères, notamment celles du « triangle culturel »: les ruines de Polonnaruwa (25$), Sigiriya (30$), Dambulla (10$) et le temple de la dent de Kandy (15$). Nous avons donc fait l’impasse sur ces visites et tenté de nous limiter au maximum à des activités gratuites, qui sont tout de même facilement trouvables, notamment les temples du nord, aux alentours de Jaffna. Nous avons fait le choix de ne dépenser des budgets importants uniquement pour le safari de Kaudulla (environ 20€ chacun) et la sortie snorkeling à Pigeon Island (idem, 20€ environ par personne). Concernant Sigiriya, nous avons décidé de ne pas faire l’ascension du gros rocher, très chère et touristique, mais de nous concentrer sur le petit rocher, qui ne coûte que 500 rps (5€) et dont la vue (sur le gros rocher) est incomparable !

Les transports sont quant à eux très très accessibles. Nous avons pris deux fois le train, en 1ère classe, et les billets nous ont coûté moins de 10€ chacun (pour des trajets de 7 à 10h). Nous l’avons repris ensuite pour nous rendre à Galle, pour environ 1,5€ chacun. Les bus sont également très pratiques et desservent de nombreuses villes. Nous l’avons beaucoup utilisé, et encore une fois le prix est imbattable (3€ maximum pour des trajets de 3 à 4h). Les bus ne sont pas très confortables, mais ils sont fiables ! Attention il n’y a pas de soute pour les bagages, mais on peut facilement les mettre à côté du chauffeur si l’on demande gentiment (pas de risque de vol à priori). Les Sri Lankais sont adorables et ravis de vous aider pour trouver le bon bus (sauf dans certains cas, quand ils ne comprennent pas le nom de notre destination…).

Pour la nourriture, c’est également très très peu cher. On peut facilement trouver des plats pour 1 ou 2€. Attention les quantités sont souvent énormes, donc en cas de petites faims, un plat pour deux peut suffire largement (surtout les fried rice !).

comptes-SR

Que mange-t-on au Sri Lanka ? (les adresses coup de <3 en fin d’article !)

Nous avons très bien mangé au Sri Lanka, même si nous avons eu une phase de lassitude sur les currys (oui c’est dur de dire ça !). Et c’était mal tombé, car ici, le « rice & curry » c’est la spécialité numéro 1. On en trouve à la viande, au poisson ou aux légumes. Et c’est très bon, très raffiné, bien épicé et souvent cuisiné au lait de coco. Nous avons eu la chance de prendre un petit cours de cuisine avec Ishari, notre hôte de Ella, et avons pu nous initier à l’art des currys. La base est souvent la même : de l’ail, de la citronnelle fraîche, de l’oignon, du piment en poudre et du piment frais, du curcuma et du curry en poudre. Avec ça, on peut quasiment tout faire, avec tous les légumes (et fruits) : haricots, potiron, jacquier (fruit qui a une texture de poulet une fois cuit !)…, en ajoutant parfois du lait de coco, maison bien sûr !

Hormis les rice and curry, nous avons testé les kottus (principalement dans le nord), des plats qui peuvent faire penser à un fried rice. Sauf qu’ici, pas de riz, mais des morceaux de pâtes, de l’oeuf et des légumes. C’est très bon et vraiment pas cher. Toujours dans le nord, on peut goûter à une cuisine qui ressemble beaucoup à celle d’Inde du Sud, notamment avec les dosas. D’ailleurs, c’est rigolo car on ne commande pas un plat, mais un pain (dosa, naan, rotti…) et celui-ci est servi avec une sauce et un curry, mais que vous ne choisissez pas.

Au petit déjeuner, nous avons pu goûter de nombreuses spécialités du pays, comme les coconut rotti (petits pains à la noix de coco, parfois recouverts de nutella pour les touristes ou de confiture), les wellawahams, sortes de crêpes remplies de noix de coco et de kitul (de la sève de palmier, le sirop d’érable Sri Lankais en somme !). Mais il n’y a pas que du sucré au petit déjeuner. Des currys sont également souvent servis, accompagnés de string hoppers, des nouilles servies comme de petites crêpes. Nous avons également eu le plaisir de goûter un onion sambol, un confit d’oignon au piment, excellent (au petit dej oui !).

Niveau boisson, les jus de fruit frais valent le détour, comme d’habitude en Asie. Nous avons pu goûter la bière locale, la Lion, qui est une blonde légère, plutôt bonne (même si assez chère). Le thé de Ceylan est bien évidemment aussi une spécialité à ne pas manquer.

Notre top 5 du Sri Lanka

5. Se muscler les jambes sur le Ella Rock

Profiter de la fraîcheur des montagnes pour grimper sur le Ella Rock, en deux heures environ. Fatiguant, mais on est largement récompensé par la vue !

IMG_6029

IMG_6136

4. Faire du snorkelling avec les requins de Pigeon Island

Se munir de son masque et de son tuba pour contempler la vie sous-marine de Pigeon Island, l’un des deux parcs nationaux marins du pays. Au programme, des poissons multicolores, des requins à pointe noire, et des tortues, pour les plus chanceux !

IMG_5543

Capture-d’écran-2017-05-06-à-14.08.12

3. Se balader dans le village de pêcheurs de Jaffna

Au coucher du soleil, déambuler dans ce quartier vivant, et observer les bateaux, les filets, les aigrettes… et profiter du sourire des Sri Lankais.

P4303624

IMG_5343

2. Observer les éléphants de Kaudulla

Partir en jeep découvrir les troupeaux d’éléphants sauvages du Parc national de Kaudulla. Avec de la chance, vous verrez même des petits !

IMG_5700

IMG_5665

1. Profiter du lever de soleil sur le rocher de Pidurangala

Eviter le rocher plus touristique du Lion Rock pour faire l’ascension du Pidurangala au lever du soleil. Moins cher, moins de monde, et une vue imprenable sur le Lion Rock !

P5113982

IMG_5899

Nos bonnes adresses

Jaffna

Hébergements & restaurants

Theresa Inn : une adresse sympa, pas trop chère (13€ la chambre environ). On peut y manger si l’on prévient assez tôt et c’est très bon ! Des excursions sont aussi proposées avec le tuk-tuk de la guest house, avec possibilité de visiter le nord de l’île.

Sarras Guest House : nous n’avons pas dormi ici mais juste dîné. L’accueil est très agréable et les plats délicieux. La guest house ne semble pas très chère non plus, à tester !

Trincomalee

Hébergement

Anton Guest House : à une dizaine de mètre de la belle plage d’Uppuvelli. Les chambres sont spartiates, mais pour 8€ la nuit c’est très bien ! L’accueil est aussi très agréable. Bon plan : l’eau fraîche est la moins chère de la ville !

Restaurant

<3 Preni Restaurant : un excellent restaurant où nous sommes allés manger tous les jours ! Le nasi goreng est excellent, les fruits de mers sont bons ainsi que les jus de fruits. Sûrement le moins cher d’Uppuvelli en plus !

 Polonnaruwa

Hébergement & restaurant

<3 Nature Park Guest House : une super adresse, dans un cadre idyllique au bord du canal. On peut y voir des paons, des singes (attention à ne pas vous faire voler votre petit déjeuner) et même parfois des daims ! On y mange aussi très bien, et les chambres sont belles et spacieuses. Environ 13€ la nuit.

Sigiriya

Hébergement

Pinthu Homestay : une guest house avec une seule chambre, pas chère (10€ environ avec le petit déjeuner) et agréable. Le propriétaire peut arranger pleins d’activités avec son tuk-tuk (seul souci, il est un peu insistant !). Le petit déjeuner est excellent et très copieux.

Restaurant

Gamagedara Village Food : très bon restaurant sri lankais, avec des formules buffet à volonté (rice & curry, servis dans des claypots). Une petite carte est aussi disponible, avec des plats classiques comme des nouilles ou des fried rice. Très bon service et accueil.

Kandy

Hébergement & restaurant

Hispters Hideout Lounge : un peu sur les hauteurs de Kandy, une auberge jeune et sympa, avec un bar/restaurant où l’on mange très bien. Un peu plus cher pour la chambre double avec sdb (15$) mais c’est plutôt bien placé et l’on s’y sent bien (et il y a des dortoirs).

Ella

Hébergement & restaurant

<3 Nice View Homestay : l’une de nos meilleures découvertes au Sri Lanka. A l’écart de la ville (tuk-tuk quasi obligatoire pour 150-200 rps de Ella, à négocier bien sûr), mais on y est tellement bien ! Ishari et sa famille sont adorables, on mange comme des rois pour pas chers, et l’on peut même prendre un cours de cuisine. Très bien placé pour la randonnée vers le Ella Rock.

Colombo

Hébergement

Chez Shehan, Airbnb un peu en dehors de la ville : un logement très agréable, bien qu’un peu loin du centre-ville (un bus s’y rend mais c’est long !). Le petit déjeuner a probablement été le meilleur du séjour ! En bonus : un gentil dalmatien se promène le soir 🙂 Prix imbattable à 10€ la nuit sur Airbnb.

Restaurant

<3 Iko Tei, dans le Dutch Hospital : notre craquage du séjour, mais cela en valait la peine. Excellents sushis et makis accompagnés d’une petite bière pression, on ne demande pas mieux, surtout après une grosse averse ! Environ 18€ pour 2 (avec des portions bien mais pas énormes !).

Galle

Hébergement

Millenium Rest & Gems : une jolie guest house à l’arrière d’une boutique de bijoux. Accueil agréable, c’est très propre et confortable, avec climatisation dans les chambres. Pas trop cher pour le quartier du fort de Galle (16-18€ environ), et très très bien placé. Ne sert pas à manger.

Restaurants

The Original Rocket Burger : super restaurant de burgers, assez chers mais hyper bons (les frites aussi !). Ce n’est pas local mais c’est bien pour changer du rice & curry parfois !

Crepe-ology : des crêpes originales, et très bonnes (même si cela ne vaut pas la Bretagne !). Certaines sont servies avec des frites…

Coconut Sambol : un bon petit restaurant avec un buffet à volonté de rice & curry, encore une fois dans des claypots. Hyper bon (surtout le mango curry !!) et pas très cher pour la ville.

Negombo

Hébergement & restaurant

Chelli Homestay : une très bonne adresse, pas chère, dans une belle et grande chambre, possibilité d’utiliser un frigo et quelques accessoires de cuisine… Bien placé également. On peut y prendre ses dîners (fried rices et noodles, servis chaque jour avec une boisson différentes), c’est bon et pas cher.

You Might Also Like

4 Comments

  • Reply mum 26 juin 2017 at 20 h 32 min

    J’adore ces petits bilans filmés ! avec la musique en prime, ça donne de la vie c’est génial… Bravo…

    • Reply Marine Lascault 4 juillet 2017 at 3 h 02 min

      Merci ! Ton fils a du talent 🙂

  • Reply Chrisetdom 3 juillet 2017 at 23 h 05 min

    C’est toujours un plaisir de voir vos résumés de pays et le film est super!! Bravo!!

    • Reply Marine Lascault 4 juillet 2017 at 3 h 02 min

      Merci 🙂

    Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Common phrases by theidioms.com