Taitung Taïwan

Jours 353 & 354 : Taitung, la côte est… sous la pluie !

25 janvier 2018

Dimanche 21 janvier, nous quittons notre guest house vers 11h, et partons déjeuner avant de prendre le train. Nous retournons dans un restaurant de dumplings découvert la veille : une tuerie, à des prix défiants toute concurrence ! Nous prenons ensuite le bus direction la gare, et achetons un billet de train pour Taitung, notre destination suivante. Il y a environ 2h30 de trajet, et encore une fois, ce n’est qu’un détail : le train est hyper confortable, et puis 2h30 de trajet, ce n’est plus qu’une promenade pour nous !

À Taitung, nous prenons un bus à la gare pour aller dans le centre, où se trouve notre Airbnb pour les deux prochaines nuits. Pour l’instant, le propriétaire n’est pas là, nous nous installons donc seuls, comme des grands ! Durant la fin de l’après-midi, nous nous reposons, puis ressortons pour dîner. Nous pensions trouver un marché de nuit, comme dans toutes les villes, mais ici, il n’a pas lieu tous les soirs (apparemment) ! Du coup, nous errons un peu, sans rien trouver, ce qui n’est pas trop notre habitude… Nous finissons donc au Mcdonald’s, une fois n’est pas coutume…

Le lendemain, nous nous levons assez tôt. Notre hôte Airbnb nous a conseillé quelques endroits à aller voir le long de la côte. Apparemment, un bus navette a également été mis en place dans cette région. La gare de bus n’est qu’à quelques minutes à pied de notre appartement, cela tombe bien ! Nous payons le prix du billet à la journée (299NT soit 8€, ce qui est relativement cher, mais le point le plus éloigné est tout de même à 1h30 de route). Nous prenons un petit café et montons à bord !

Nous décidons de ne pas aller directement au point le plus éloigné mais de faire un premier arrêt à une dizaine de kilomètres à peine de Taitung. L’arrêt est celui de Xiaoyeliu, un site géologique au bord de la mer, comme on les aime bien dans ce pays ! Nous avons une bonne heure pour visiter les lieux, car si les petits bus-navettes sont bien pratiques, ils ont quand même un gros inconvénient : il y en a très peu. Nous commençons à faire le tour,  admirons la belle vue sur la mer, montons sur les rochers et surtout observons les différentes formes et les matières de ceux-ci. On suppose que cette île doit être un paradis pour les amateurs de géologie, car on a l’impression qu’ils ne sont jamais pareils ! Ici, certains sont sableux, d’autres ressemblent à de la roche volcanique… C’est assez fou à voir !

IMG_8424

IMG_8428

IMG_8434

IMG_8441

IMG_8442

IMG_8445

IMG_8448

IMG_8454

P1220135

P1220142

P1220152

P1220155

P1220158

P1220159

P1220164

P1220167

P1220170

P1220174

P1220175

Ici pas d’indications, mais nous on voit une grenouille à droite !

IMG_8473

IMG_8482

IMG_8488

IMG_8497

P1220183

Nous faisons le tour du parc où se trouvent quelques arbres assez marrants, et une petite dizaine de minutes avant l’horaire de bus prévu, nous retournons vers l’arrêt. Et en arrivant sur le parking, on voit un petit bus qui s’en va… On se dit que c’en est un autre, il est trop en avance, du coup on ne court pas derrière, on va vers l’arrêt. Sur le panneau, il n’y a aucun autre bus à cette heure-ci… Un jeune homme vient nous voir et nous dit qu’il a vu le bus partir… Il avait au moins 7 minutes d’avance, nous sommes vraiment dégoûtés ! Nous tentons de lister nos possibilités, entre l’autostop, revenir sur nos pas ou simplement attendre le prochain (pendant 1h45)… On tentera un peu des trois (nous demandons au jeune homme au cas où mais il est en moto avec un ami), et finalement on décide d’aller manger, et d’attendre. Nous n’avons repéré qu’un seul restaurant pendant notre balade, nous y allons donc. En fait, nous entrons et ressortons vite, les soupes sont à 5€, ce n’est pas possible, en plus ça n’a pas vraiment l’air bon ! Du coup, nous sortons du parc, et partons un peu au hasard… Nous marchons une bonne vingtaine de minutes, et finalement une vision divine apparaît : un 7/11 ! Nous avons rarement été aussi contents d’en voir un ! En plus, il se trouve juste devant un autre arrêt de bus, du coup nous pourrons attendre tranquillement au chaud. Ah oui, car on a oublié de le préciser, mais le temps aujourd’hui n’est vraiment pas génial, il y a une pluie continue, certes pas très forte, mais qui donne quand même bien froid !

Nous déjeunons donc tranquillement, et au bout d’un moment arrive le fameux bus. Nous décidons cette fois d’aller jusqu’au terminus, maintenant qu’on est dedans on ne bouge plus ! Nous dormons pendant l’heure de trajet, et arrivons finalement à Sanxiantai, le terminus, sous une belle pluie qui tombe franchement maintenant. Cet endroit est réputé pour sa petite île (qui porte le nom de l’arrêt), sur laquelle se trouve trois immenses rochers. L’île est reliée à la terre par un pont, le Dragon Bridge, un pont sensé ressembler à un dragon. Nous marchons jusqu’à la plage, à côté du pont : elle est magnifique car elle est recouverte de galets noirs et verts. Les vagues sont teintées de turquoise, comme d’habitude, Taïwan sait y faire avec les paysages !

IMG_8509

IMG_8519

IMG_8535

IMG_8542

P1220191

P1220208

Nous traversons le magnifique pont (on aime ou on aime pas pour le coup, personnellement on aurait pu se contenter d’un pont plus classique !), et nous retrouvons sur la petite île. Nous n’avons pas énormément de temps car nous avons décidé de ne pas louper le prochain bus (qui est déjà l’avant-dernier de la journée), surtout vu le temps. Du coup nous commençons la promenade sur un petit ponton, et le suivons jusqu’à arriver au niveau du premier gros rocher / falaise, une espèce d’immense roche volcanique noire (selon nous, experts en géologie).

IMG_8545

IMG_8549

IMG_8554

IMG_8559

IMG_8567

IMG_8568

IMG_8578

IMG_8583

IMG_8594

IMG_8605

IMG_8614

IMG_8618

IMG_8621

P1220203

Nous faisons ensuite demi-tour et regagnons l’endroit où se trouvent les quelques restaurants, à l’abri. Nous attendons alors notre bus, qui arrive vers 16h. Mais c’est la pause du conducteur, du coup, il refuse d’ouvrir les portes (il pleut beaucoup et le vent s’est levé !). En fait il ne refuse même pas, il ignore juste les gens qui tapent à la fenêtre ! En l’occurence, la dame qui frappe est avec sa maman en chaise roulante, du coup on trouve l’attitude du chauffeur vraiment détestable ! Il reste tranquillement à regarder son téléphone au chaud dans son bus pendant que les gens sont trempés dehors… On hallucine un peu, car nous ne sommes pas habitués à ce comportement de la part des Taïwanais, généralement vraiment gentils et courtois.

Il ouvre sa porte au bout d’une vingtaine de minutes, et nous repartons dans l’autre sens. Pour éviter tout désagrément, nous décidons de filer directement vers Taitung, sans plus d’arrêts ! Nous mettons une bonne 1h30 à rentrer.

Quand nous arrivons dans l’appartement, notre hôte est là et nous pouvons faire sa connaissance. Il nous propose de nous emmener dîner avec lui, ainsi qu’avec un autre Airbnb qui est arrivé il y a une heure. Nous nous reposons donc un peu, puis le retrouvons. Il nous amène dans un restaurant très mignon, qui semble petit de l’extérieur, mais qui en fait est composé d’au moins trois grandes salles à l’arrière ! Il nous commande des nouilles avec du poisson et du boeuf (et oui il faut aimer le « terre et mer » en Asie). C’est vraiment super bon : le poisson est séché, c’est un peu comme un condiment, mais il n’est pas du tout fort. Les nouilles sont faites maison et bien sûr elles sont parfaites ! Bref on se régale. Nous finissons difficilement car les portions sont énormes, et quand nous partons, nous découvrons que notre hôte nous a tous invités… Quand on disait que les Taïwanais sont pour la majorité des gens adorables, c’est plutôt ça qu’on avait en tête ! Nous commençons à rentrer mais en passant devant sa voiture garée, il nous propose de nous emmener un peu voir la mer de nuit. Nous acceptons, et au bout de 5 minutes, il s’arrête devant un parc au bord de la plage. Celui-ci est surmonté d’un grand pont tout illuminé, avec un gros globe fait tout en bambou. Bon, pareil, on aime ou on n’aime pas… Nous montons dessus et décidons d’aller sur la plage. On voit des gens avec des lumières et on se demande ce qu’ils font. Ce sont en fait des pêcheurs de nuit, qui ont d’immenses nasses pour attraper les poissons amenés par les vagues. C’est apparemment pour pêcher de petites anguilles selon notre hôte. On en aura découvert des techniques de pêche en 1 an !

IMG_8627

IMG_8631

IMG_8635

IMG_8637

IMG_8654

IMG_8677

IMG_8713

Nous repartons car il fait très froid, mais nous sommes très contents de cette petite soirée qui rattrape largement cette journée un peu galère ! Demain, nous partons vers Kenting, à la pointe sud du pays (où il devrait faire beau !).

You Might Also Like

4 Comments

  • Reply Ppa 27 janvier 2018 at 13 h 46 min

    C’est très surprenant Taiwan, très belles photos !! magnifiques galets , ma préférée le pêcheur de nuit ,ouahhh

  • Reply prugniel claude et jacqueline prugniel 27 janvier 2018 at 16 h 47 min

    toutes aussi différentes et superbes ce photos des deux derniers reportages. Mais rassurez vous, ni la pluie, ni le froid ne nous ont dérangé.

  • Reply Chrisetdom 28 janvier 2018 at 14 h 26 min

    Le pont est incroyable mais a peut être une raison d’être par mauvais temps…..Les galets sont superbes, dommage que ce soit trop lourd à rapporter… Encore un très bel endroit

    • Reply Marine Lascault 30 janvier 2018 at 11 h 59 min

      En plus on a pas le droit de ramener des galets !!

    Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.