Centre & Sud Laos

Jours 259 à 265 : Les 4000 îles, le petit paradis du Laos

27 octobre 2017

Nous avons passé une semaine entière aux 4000 îles, qui nous a fait beaucoup de bien car nous étions vraiment fatigués après les dernières journées de transport. Il s’avère que si l’on a envie de ne rien faire, les 4000 îles sont parfaites !

Pour s’y rendre, il y a plusieurs choix; de Paksé, il y a environ 3 heures et de Thakhek ou de Vientiane ce sont des bus de nuit, qui ont l’air d’arriver très tôt le matin. La plupart des billets vendus comprennent un ticket de bateau depuis Nakasang (l’embarcadère) jusqu’à l’île souhaitée, sinon c’est 15000 kip (ou 20000 on ne sait plus trop) l’aller-retour. Nous concernant, nous avons payé 120000 kip chacun pour le trajet Paksé-Nakasang, avec le bateau inclus.

Avant de prendre son billet, il faut choisir sur quelle île on souhaite résider. Il y a trois choix : Don Kong, la plus grande île, sur laquelle il y a apparemment peu de touristes, Don Det, la plus festive et Don Khone, la plus calme (reliée à Don Det par un pont). Ce sont des résumés un peu rapides car on peut aussi trouver des coins calmes sur Don Det (surtout au sud et à l’ouest, le nord est le coin des bars), et on peut aussi s’amuser sur Don Khone (et il peut y avoir du bruit). Ne sachant pas trop à quoi nous attendre sur Don Det, nous avons choisi sans trop d’hésitation Don Khone qui semblait être un bon compromis.

Arrivés sur l’île en fin de matinée, il a fallu trouver une guest house. Nous avions une idée assez précise de ce que nous voulions : un logement avec vue sur le Mékong, plutôt un bungalow (avec un hamac), si possible de l’eau chaude et pas trop cher. À l’embarcadère nous tournons à droite (vers la gauche, au sud, il n’y a pas grand chose pendant un long moment !), et demandons les prix au fur et à mesure. L’hébergement ne manque pas, surtout que nous sommes encore en basse saison. Nous jetons finalement notre dévolu sur un petit bungalow qui réunit tous ces critères, avec la climatisation en plus, pour 10€ la nuit. Nous commençons par réserver trois nuits, mais nous prolongerons de 4 nuits encore pour 9€ la nuit. La guest house s’appelle Boun Phan, et se situe juste à côté du restaurant français Fred & Léa (ce qui est un plus !). La famille qui la tient est adorable, les chambres sont propres et confortables et on peut profiter du coucher de soleil tous les soirs depuis la terrasse !

IMG_8389

IMG_8400

IMG_8402

IMG_8378

Une fois bien installés, on peut profiter des charmes de l’île. Le meilleur moyen de la visiter est le vélo. Les chemins sont faciles et agréables (bien qu’avec quelques grosses flaques en cette fin de saison des pluies). La location coûte 10000 kip la journée (nous les avons loué juste en face de la guest house), pour un vélo de qualité moyenne mais bien suffisante ! Pas d’antivol ici, il n’y a pas de vols et le nom du propriétaire des vélos est écrit dessus. Notre première balade a été pour aller voir la cascade de Li Phi, qui se situe au nord-ouest de l’île. À vélo, il y en a pour vingt minutes environ. La route est toute simple, et c’est bien indiqué en plus. L’entrée est payante pour cette cascade : 35000 kip l’entrée. Si vous venez de Don Det, il est possible que vous ayez déjà payé cette somme après avoir passé le pont, du coup pas besoin de repayer à l’entrée de la cascade (néanmoins si vous venez sur Don Khone et que vous ne voulez pas voir la cascade, dites simplement que n’y allez pas, le pont n’est pas payant en lui-même).

Le chemin vers la cascade est très joli, on passe au milieu des rizières, encore plus belles sous le soleil de fin de journée. On accède aux chutes par un chemin bien aménagé. En cette saison, celles-ci bénéficient d’un débit vraiment très important, on ne voit même pas les roches, juste de l’eau en furie qui déferle devant nous. Nous suivons le cours d’eau pendant quelques minutes, jusqu’en bas où se trouve un petit restaurant et une mini-plage où l’on peut se baigner (à quelques mètres seulement du bord vu le courant important).

IMG_8421

IMG_8425

IMG_8442

IMG_8446

IMG_8447

IMG_8451

IMG_8453

IMG_8477

IMG_8498

IMG_8512

Nous retournons ensuite sur nos pas, et faisons une petite pause sur un banc pour attendre le coucher de soleil. Finalement, comme il n’est pas près d’arriver (il est 16h) nous décidons de rentrer et de plutôt profiter de la belle lumière de fin de journée sur les rizières pour faire des photos. Jugez-en par vous même !

IMG_8534

IMG_8539

IMG_8572

IMG_8592

IMG_8598

IMG_8604

IMG_8612

Le lendemain, nous repartons en vélo, vers le sud-est de l’île cette fois, en direction de nouvelles chutes d’eau, Tad Khone Pa Soi. Il faut rouler une petite demi-heure, encore une fois à travers les champs. Cette partie de l’île est bien moins peuplée, mais on croise quand même des enfants qui jouent (et qui nous aident à faire traverser nos vélos dans les grosses flaques de boue) et des gens qui travaillent.

IMG_8619

IMG_8623

IMG_8628

IMG_8638

IMG_8642

IMG_8652

Les chutes d’eau sont faciles à trouver, il faut tourner à gauche dès que c’est indiqué, suivre un petit chemin, et garer les vélos avant le pont. Le petit pont est assez impressionnant, il bouge beaucoup ! On espère qu’il tient bien car le cours d’eau qui coule sous nous est particulièrement violent ! Mais pas de souci, il est prévu pour ça.

IMG_8711

IMG_8657

IMG_8706

IMG_8671

On marche quelques minutes dans des chemins un peu broussailleux avant d’arriver à une petite plage, où se trouvent des pêcheurs et quelques vaches. On voit d’ici les cascades, tout aussi furieuses que celles de Li Phi (la vue est tout de même moins dégagée, et nous sommes à la fin des chutes) ! Nous qui pensions que le Mékong était un fleuve paisible… Nous assistons à un spectacle assez impressionnant : de l’autre côté de la rive, un jeune homme est en train de relever ses filets de pêche, il plonge complètement dans l’eau, en claquettes, et met la tête sous l’eau malgré le courant très puissant. Évidemment il sait ce qu’il fait et cela ne lui pose aucun souci, mais pour nous qui faisions bien attention de ne pas marcher dans des petites flaques de boue depuis une heure, cela fait bizarre !

IMG_8675

IMG_8680

IMG_8688

Quand nous revenons des cascades, le soleil commence à baisser et nous décidons donc de remonter vers le nord de l’île en prenant un chemin qui la traverse par le centre. Il est un peu caillouteux, mais toujours très joli. Les rizières en fin de journée restent probablement l’un de nos spectacles préférés dans n’importe quel pays d’Asie !

IMG_8724

IMG_8742

IMG_8750

IMG_8760

IMG_8765

IMG_8770

IMG_8771

IMG_8780

IMG_8787

IMG_8794

Le lendemain, nous partons faire un tour sur Don Det, l’île d’en face, en prenant le pont français qui relie les deux îles. Le sud de Don Det ressemble un peu à Don Khone, c’est très calme, avec beaucoup de rizières également. À partir de l’embarcadère, on découvre le côté plus touristique, qui reste cependant calme et agréable (il faut voir de nuit en pleine saison après !). On trouve quand même des pancartes « Happy Shakes » ou autres un peu partout, un peu glauque selon nous ( = cocktails arrangés aux champignons ou autres). Le côte ouest de l’île est plus calme, avec quelques guest houses avec bungalows qui ont l’air sympas. Néanmoins dans l’ensemble, nous préférons Don Khone !

IMG_8804

IMG_8810

IMG_8814

IMG_8815

IMG_8817

IMG_8822

IMG_8825

IMG_8831

IMG_8834

IMG_8854

IMG_8858

L’avant-dernier jour, nous décidons de partir à la découverte d’un des attraits de la région (mais également visible au Cambodge, en Thaïlande, au Vietnam, en Indonésie et en Birmanie) : les dauphins de l’Irrawady. Cette espèce de dauphins d’eau douce ressemble un peu au béluga, elle a une tête ronde, sans bec, et avec un tout petit aileron dorsal. Elle mesure environ 1 mètre de long. Le dauphin de l’Irrawady est particulièrement menacé et en voie d’extinction, il en reste environ 6000 en tout dans le monde. Au Laos, il n’y en a apparemment que 5… On peut néanmoins facilement les voir en se rendant tout au sud de l’île, sur la pointe. On peut ici prendre un bateau pour aller les voir (ou faire d’autres excursions vers les cascades de Khone Phapheng, les plus longues d’Asie du Sud-Est). Les prix sont affichés par bateau, c’est-à-dire que plus vous serez, plus ce sera intéressant. Pour les dauphins, il faut compter 70 000 kip par bateau (7€), pour les cascades 180 000 kip environ. L’avantage, c’est qu’il n’y a pas besoin de réserver car les bateaux partent à la demande, et qu’on peut y aller quand bon nous semble. Nous avons choisi d’y aller pour le coucher de soleil, afin de profiter de la belle lumière (c’est aussi le moment de la journée où il y a le plus de chances d’apercevoir les dauphins, avec le lever de soleil). Notre guide nous emmène au bateau, et c’est parti. Cap vers l’ouest, avec du coup vue sur le soleil, et aussi sur le Cambodge qui n’est plus qu’à quelques centaines de mètres (la rive d’en face).

Il faut une petite demi-heure pour arriver au spot d’observation. Notre guide nous arrête sur un petit îlot de sable, et on commence à tenter de voir quelque chose. Ce n’est pas évident, l’eau est grise avec pas mal de remous, et les dauphins de l’Irrawady ne sont pas réputés pour sauter super haut. Finalement, au bout d’une quinzaine de minutes, nous en distinguons un (pas très bien). Heureusement que notre guide est là car il a un bien meilleur oeil que nous ! Derrière nous, le coucher de soleil est absolument magnifique, un des plus beaux que nous ayons eu jusqu’ici au Laos, ce qui n’est pas peu dire !

IMG_8880

IMG_8913

IMG_8935

IMG_8938

IMG_8953

IMG_8998

IMG_9013

IMG_9018

IMG_9037

IMG_9067

Nous remontons dans le bateau pour tenter de voir les dauphins d’un peu plus près. On en voit à quelques mètres, et on les entend même souffler quand ils sortent leurs petites têtes de l’eau. Un très beau moment ! Bon, comme pour les dauphins de Goa, pas de photos, il sont bien trop rapides. Nous sommes finalement le dernier bateau à rentrer, alors que le soleil est couché et que la lumière faiblit vite. Arrivés à l’embarcadère, il fait quasiment nuit, et il ne reste que nos deux petits vélos. C’est parti pour un retour de nuit, les téléphones en mode torche dans les paniettes des vélos… Cela n’éclaire pas très bien mais c’est déjà ça… Le retour sera un peu long et éprouvant, mais nous y parvenons sans dégât (il y a un bonne demi-heure quand même).

Sinon à part voir des dauphins, des couchers de soleil et faire du vélo, Don Khone aura été un petit paradis de la bonne nourriture. Nous avons écumé le restaurant Fred & Lea, qui fait des spécialités françaises (comme une côtelette de porc au miel incroyable), mais aussi certains des meilleurs plats locaux que nous ayons mangé (Lea étant elle-même Lao) : les laap et les saucisses Lao étaient particulièrement fous ! Les petits déjeuners sont aussi une valeur sûre, avec des confitures maison, de la baguette, des baked beans, du bacon…

Notre autre restaurant préféré a été Jasmin restaurant, un restaurant indien très bon, où nous avons pu remanger des aloo parathas et boire des chais. Une très bonne adresse bien tenue, avec des propriétaires super gentils !

Bref, vous l’aurez compris, les 4000 îles (ou du moins Don Khone) auront été un beau coup de coeur, et nous auront permis de bien nous reposer pour la suite du voyage. Direction maintenant le Cambodge !

IMG_9087

IMG_9092

You Might Also Like

6 Comments

  • Reply Chrisetdom 27 octobre 2017 at 13 h 34 min

    Effectivement le Mékong est en furie!! Vraiment impressionnant! En tout cas vous aviez bien trouvé votre bungalow, la vue est magnifique! Superbes photos des rizières sous le soleil de la fin d’après midi!

  • Reply Rémi 27 octobre 2017 at 14 h 43 min

    Super beau !

  • Reply Ppa et Mum 27 octobre 2017 at 22 h 02 min

    Les photos sont une nouvelle fois magnifiques, et ça donne vraiment envie d’y aller…

  • Reply Matthieu et Tata S 2 novembre 2017 at 22 h 26 min

    Et bien moi pendant mes vacances, je suis allé aussi sur une île … beaucoup moins exotique, pas vu de dauphin … mais il y avait un sacré singe (que j’ai nommé Théo !!) … c’est l’île Rocky (sur la Seine et oui on n’a pas le Mékong chez nous ! on fait avec ce qu’on a!! en face de gens très importants, papy et mamie R !!) …
    Vous en avez de la chance !!!
    Big bisous

    Matthieu!!!!!!!!!!!!
    Tata S!!!!!!!!!!

  • Reply isabelle trojani 25 octobre 2018 at 22 h 13 min

    Bonjour, nous aimerions loger àBoun Phan Guesthouse à Don Khone,
    mais nous n’arrivons pas à obtenir leur coordonnees?Avez vous leur telephone ou adresse mail.
    Je vous remercie.Isabelle

    • Reply Marine Lascault 26 octobre 2018 at 8 h 55 min

      Bonjour, malheureusement non nous n’avons pas leur contact… Il y a cependant beaucoup de logements de ce type a Don Khone, vous pouvez y aller sans avoir réservé au préalable sans risques. Bon séjour au Laos !

    Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Common phrases by theidioms.com