Delta du Mékong Vietnam

Jours 183 à 185 : Ben Tre, au coeur du Delta du Mékong

8 août 2017

Jeudi 4 août, nous partons de notre appartement de Ho Chi Minh City vers 11h30, après avoir rangé toutes nos affaires. Avec un peu plus de difficultés que d’habitude (pas de Grab disponibles), nous parvenons à trouver un taxi 7 places, qui nous amène vers l’arrêt de bus. Notre prochaine destination est le Delta du Mékong, la ville de Ben Tre plus précisément.

Pour nous y rendre, il faut prendre un bus à Su Van Hanh, une rue de Ho Chi Minh City. Ils sont nombreux à y passer, il faut « juste » trouver le bon ! Après une dizaine de minutes à galérer, nous le trouvons. Le ticket est de 65000 dongs par personne, soit moins de 3€. Pour ce prix c’est le grand luxe : climatisation, grands sièges confortables, wifi… Le trajet dure 2h30, il est donc 15h à peu près quand nous arrivons à Ben Tre. Notre guest house, Ba Danh Homestay, est assez à l’écart, nous prenons donc un taxi, qui nous dépose devant un petit chemin en nous indiquant qu’il est trop étroit pour sa voiture. Pas de souci, nous partons à pied ! Mais la route s’avère vraiment plus longue que prévue… Nous marchons bien un bon kilomètre avant d’arriver, ce qui n’est pas rien avec les gros sacs et la chaleur !

Heureusement, le homestay en vaut vraiment la peine ! Il est au milieu des canaux, entouré de palmiers, de bananiers et de toutes sortes d’arbres fruitiers tropicaux. La famille est aussi vraiment adorable. Comme nous n’avons pas mangé ce midi, nous demandons des plateaux de fruits pour le goûter. On nous apporte de la pastèque et du pamplemousse (on est en pleine saison, il y en a partout !), ainsi qu’un bonbon fait maison (ou plutôt une sorte de gelée), apparemment à la noix de coco, une spécialité locale. C’est assez étrange mais plutôt bon (selon les goûts !).

Après un peu de repos, nous partons nous promener à pied alors que le soleil est en train de se coucher et que la lumière devient vraiment belle. Les alentours du homestay sont plutôt assez sauvages, avec quelques maisons et cultures de fruits et de légumes. Il y a aussi beaucoup de chiens qui tentent de faire la loi, des canards un peu bizarres et plein de poules. Nous remarquons de nombreuses tombes autour des maisons et dans les champs. Selon nos recherches, cela aurait un rapport avec le culte des anciens pratiqués par les Vietnamiens, et qui accordent beaucoup d’importance à l’endroit, l’orientation et le moment où ils sont enterrés.

IMG_1298

IMG_1300

P8036244

IMG_1309

IMG_1314

IMG_1329

P8036258

P8036265

IMG_1322

Nous mesurons aussi l’ampleur de la passion des Vietnamiens pour le karaoké ! C’est le premier pays que nous faisons où ce loisir est aussi omniprésent. Même en plein milieu de la campagne du delta du Mékong, les gens mettent la musique à fond et chantent chez eux ! En fonction du chanteur cela peut aller du bien au vraiment abominable ! Mais cela n’en reste pas moins très marrant. Depuis notre arrivée, nous trouvons les Vietnamiens très gentils, même si leur sourire n’est pas aussi facile et immédiat qu’en Indonésie par exemple. Les enfants particulièrement sont très heureux de nous voir et de nous saluer. Nous terminons notre promenade alors que le soleil a disparu derrière les nuages.

 IMG_1317

IMG_1293

IMG_1315

IMG_1319

IMG_1324

IMG_1330

IMG_1331

P8036279

IMG_1336

IMG_1337

P8036267

P8036266

P8036281

Le soir, nous mangeons assez tôt, des nouilles de riz accompagnées d’une excellente viande cuite au barbecue et de pleins de petites herbes. C’est vraiment excellent ! La suite de la soirée, c’est jeux de société, avec ceux ramenés de France par la famille de Romain pour l’occasion. Après nous être défoulés, nous partons nous coucher bien fatigués par la journée.

Le lendemain, vendredi 5 août, nous nous levons vers 9h et prenons un bon petit déjeuner composé d’oeufs, de fruits et de baguette (on se croirait presque en France !). Nous décidons ensuite d’aller visiter les alentours (et notamment le marché de Ben Tre) avec les vélos mis à disposition par la guest house.

Nous choisissons donc les meilleurs montures possibles et partons direction la ville, en passant d’abord à travers la campagne, puis en longeant un bras du Mekong, tout en traversant les jolis ponts de fer sur notre chemin. Nous traversons le pont qui enjambe le fleuve principal pour arriver au coeur de la petite ville de Ben Tre. Son marché, qui a lieu tous les jours, s’étend au bord du fleuve. On y trouve principalement des fruits et des légumes, ainsi qu’un peu de miel. Comme nous avons bien mangé ce matin, nous décidons de faire le plein de fruits pour le déjeuner. Nous achetons des mangoustans (très bons), des bananes (la valeur sûre absolue), des goyaves (pas mauvaises mais aux pépins très durs), des longanes (sortes de litchis, très bons aussi), quelques pêches (pas mûres…) ainsi que de petites mangues avec beaucoup de goût. Nous repartons bien chargés de fruits, en espérant que nous pourrons manger tout ça ! Nous nous nous dirigeons vers la guest house, en passant devant une pagode/monastère bouddhiste, que nous ne visiterons pas dans le doute (cela ressemblait beaucoup à une propriété privée…).

IMG_20170804_111124

IMG_1350

IMG_1347

IMG_20170804_114101

IMG_1354

IMG_1360

IMG_1364

IMG_1370

IMG_20170804_123618

Nous arrivons à la guest house alors que la pluie commence à tomber. Si jusque là nous n’avions eu que de petites pluies plutôt agréables, celle-ci va s’avérer un peu plus coriace. Nous en profitons pour faire notre petit festin de fruits, prendre une douche et faire une sieste. Nous avions à la base prévu de faire un tour en bateau dans les canaux en fin de journée, mais finalement, en voyant la pluie qui tombe, nous décidons d’annuler et de décaler au lendemain matin.

Vers 18h, nous partons en cuisine pour assister à la préparation de notre repas par l’hôtesse de maison. Nous lui avions demandé la veille et elle a accepté avec plaisir. Au menu, un énorme poisson de rivière frit pour les uns et un curry de poulet pour les autres. Notre hôtesse s’avère hyper douée, et comme toujours le petit cours de cuisine est génial. C’est toujours intéressant de connaître les techniques de ces cordons bleus de l’ombre. Le poisson est plongé entier dans un bain d’huile, et nous le mangerons ensuite en rouleaux de printemps, enroulé dans une feuille de riz et accompagné de nouilles ou de riz, ainsi que de nombreuses herbes. On se régale ! Le curry de poulet est aussi excellent, et ressemble pas mal à un curry sri lankais, avec des épices en marinade rapide, une base d’ail frit et un bain à l’eau et au lait de coco. Le dîner est vraiment excellent, et on termine avec quelques morceaux de pastèque. Le soir, c’est encore soirée jeux, avant de partir nous coucher pour une bonne nuit (sans compter les chiens qui poursuivent des chats en plein nuit !).

Samedi 6 août, nous nous levons assez tôt pour profiter du petit déjeuner et partir pour notre fameuse excursion dans les canaux du delta du Mékong. Celle-ci va durer 1h30, et nous sommes répartis sur deux bateaux différents, deux sortes de barques en bois, avec un « conducteur » chacun pour ramer. Le temps est assez incertain, donc nous espérons nous en sortir pas trop mouillés. Nous commençons dans les petits canaux, entourés de bananiers et de cocotiers d’eau. Il pleut très légèrement au début, par intermittence. Au bout de 30 minutes environ, la pluie commence à tomber vraiment très fort. Et on sent que c’est parti pour durer… Effectivement, elle ne s’arrêtera qu’un peu une dizaine de minutes avant la fin, alors que nous sommes déjà trempés de la tête aux pieds. Heureusement, nos guides avait prévu les « chapeaux chinois », qui protègent bien du soleil, mais aussi très bien de la pluie. Nous terminons donc notre balade détrempés, mais nous sommes quand même contents d’avoir pu avoir un aperçu des canaux de Ben Tre.

IMG_1374

IMG_1383

P8056290

IMG_1384

IMG_1386

IMG_1387

IMG_1391

IMG_1401

IMG_1416

IMG_1433

P8056284

P8056292

Une fois rentrés à la guest house, nous prenons nos sacs à dos, et partons dans un gros tuk-tuk (avec des banquettes face à face à l’arrière) pour la gare de bus de la ville. De là, nous prenons les tickets pour Can Tho, notre prochaine destination. En attendant le départ du bus, nous allons dans un petit boui-boui qui sert à boire et quelques plats. Marine prend du riz avec du porc et des légumes, accompagnés par un petit bouillon. Super bon ! Nous repartons vers le bus, qui est maintenant quasiment complet… Comme nous n’avions pas réservé les places dans le bus, nous nous retrouvons avec Thierry et Brigitte à l’arrière du bus, sur la banquette. Et alors que nous nous ne sommes pas encore partis, un gros COCORICO (très sonore) retentit. Il n’y a non pas un, mais trois coqs dans le bus avec nous, installés plus ou moins confortablement dans des paniers en osier à nos pieds ! Et ils se répondent… On appréhende un peu le voyage, mais finalement, ils se tiendront à carreaux tout le long des trois heures de trajet !

Nous arrivons à la gare de bus de Can Tho vers 16h. Nous tentons de commander un Grab sans succès, du coup nous nous rabattons sur deux taxis qui nous emmènent vers notre hôtel, Danny Balo Guest House, qui est plutôt sympa et confortable. Le soir, nous partons dans la ville chercher un endroit où dîner et trouvons un petit restaurant remplis de Vietnamiens, ce qui est plutôt bon signe. Nous commandons tous des plats au boeuf et aux nouilles, et on se régale ! On constate que les Vietnamiens ont tendance à balancer tous les déchets des tables sur le sol… Pas très ragoûtant mais au moins les tables sont bien propres ! Nous rentrons à la guest house (après un petit détour pour goûter des rouleaux de printemps délicieux fabriqués sur un petit stand de rue, puis des brochettes de poulet au barbecue (pattes comprises)), pour nous coucher directement, car demain, réveil à 4h30 pour aller visiter les marchés flottants !

You Might Also Like

2 Comments

  • Reply Chrisetdom 8 août 2017 at 21 h 45 min

    Très vert le Vietnam, on comprend pourquoi avec toute cette pluie!! J’admire aussi la rapide mise à l’étrier de Brigitte et Thierry !! Ils sont tout à fait dans le rythme soutenu de votre périple!! Bravo à eux!!!

  • Reply Mum 9 août 2017 at 17 h 39 min

    Nous voulions venir au Vietnam pour voir le pays bien sûr, mais aussi pour partager avec Romain et Marine, leur manière de voyager, leurs galères tout autant que leurs belles découvertes. Nous ne sommes pas déçus et nous continuerons à les suivre en comprenant encore mieux leur aventure ! Merci à eux pour ces moments partagés.

  • Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Common phrases by theidioms.com