Bilans Inde

Bilan de 2 mois en Inde

16 mai 2017

Et voilà, cela fait près de trois semaines que nous avons quitté l’Inde pour le Sri Lanka, après 2 mois de voyage dans cet immense pays. Il est venu le temps du bilan !

Bon, on va commencer direct et on ne va pas se mentir : l’Inde, on a adoré ! Nous avons eu un vrai coup de coeur pour ce pays, ses habitants, ses paysages, enfin à peu près tout en fait. Nous avions lu/entendu pas mal de choses qui nous faisaient vraiment appréhender cette destination. Certaines expériences faisaient carrément peur, avec des textes racontant des horreurs assez inimaginables. Du coup forcément, nous nous attendions au pire. Et c’est peut être pour cela que nous avons surtout vu le meilleur ! L’Inde au final nous est apparue comme beaucoup plus simple que prévu. Alors oui, il faut être méfiant, ne pas croire n’importe quel pèlerin qui viendrait vous parler, et beaucoup négocier. On est beaucoup sollicités en tant que touristes (blancs particulièrement), mais ce n’est pas quelque chose qui est exclusif à ce pays, et qui existe dans beaucoup de pays d’Asie. L’Inde, il faut la prendre comme elle est, avec ses défauts (nombreux) et ses qualités (infinies). La plupart des critiques négatives que nous avions lues sur l’Inde (nous pouvons vous communiquer en message privé un article bilan de jeunes bloggueurs qui nous a fait se dresser les cheveux sur la tête) visaient en particulier les Indiens, qui leur avait rendu la vie impossible pendant leur séjour. Et là, on ne comprend vraiment pas. Nous ne pouvons pas compter les sourires échangés, la quantité d’aide spontanée que nous avons reçue… Les Indiens sont pour nous, dans leur grande majorité, des gens droits, accueillants et fiers de leur pays. Bien sûr, une partie d’entre eux vit du tourisme et certains veulent profiter de notre présence pour se faire de l’argent (sur notre dos ou non, mais quand même). Du coup, c’est vrai que cela peut être ennuyant, surtout quand on est fatigué. Mais c’est largement supportable. Et surtout, on ne pas généraliser 1,3 milliards de personnes à une poignée de chauffeurs de rickshaws et de vendeurs de souvenirs !

L’Inde, c’est aussi un sous-continent (plus qu’un pays), où l’on ne peut pas s’ennuyer. La richesse culturelle et la diversité des paysages sont infinies. En Inde, il y a 22 langues reconnues, toutes les religions qui vivent ensemble et tous les paysages imaginables. On peut dire sans trop se mouiller qu’il y en a par tous les goûts. En tout cas, nous c’est sûr, on y retournera !

Allez, rentrons un peu plus dans le détail…

Itinéraire

Nous avons voyagé pendant environ 1 mois en Inde du Nord, en commençant par le Rajasthan. Nous avons pris l’avion du Népal, pour arriver directement à Jodhpur, après une escale d’une vingtaine d’heures à Delhi. Pendant une quinzaine de jours, nous avons visité Jodhpur, Jaisalmer, Udaipur et Jaipur. Nous avons ensuite pris le train d’Agra en direction d’Orchha, où nous avons passé Holi. Retour ensuite à Agra pour, entre autres, la visite du Taj Mahal. Notre dernière étape en Inde du Nord a été Delhi.

De Delhi, nous avons pris le train en direction de Mumbai, où nous avons passé quelques jours. Puis nous nous sommes rendus en bus de nuit à Goa, où nous sommes restés 10 jours, à Palolem plus exactement. Notre étape suivante a été Hampi dans l’état du Karnakata, puis la grande ville de Bangalore. C’était la façon la plus simple de rejoindre Kochi, où nous sommes restés 4 jours. Le bus local nous a permis de nous rendre ensuite à Munnar. Nous sommes allés 4 jours plus tard visiter les magnifiques temples de Madurai, puis nous sommes rendu à Pondichéry pour presque une semaine. Notre dernière étape (succinte) a été Chennai d’où nous avons pris l’avion.

MAP-INDE

Budget

L’Inde s’est avérée être légèrement plus coûteuse que le Népal. La principale différence dans le budget : les transports. Les distances à parcourir sont beaucoup plus importantes, et parfois un bus local ne suffit pas. Nous avons donc pris des bus privés climatisés et des trains (en 2AC, 3AC et seater), plus coûteux. Nous avons par exemple dépensé 40 euros chacun pour les 17h de train entre Delhi et Mumbai en classe 3AC (couchettes sans rideaux, avec couchette intermédiaire et climatisation). Pour les déplacements plus courts, nous avons quasiment toujours favorisé le rickshaw, en tentant de négocier au mieux : environ 25 rps le premier kilomètre, puis une dizaine par kilomètre suivant. Pas toujours facile, surtout à Delhi… Parfois nous avons eu la bonne surprise d’avoir des compteurs : à Mumbai notamment, où tous les taxis les ont mis, puis à Bangalore. A Chennai, nous avons réussi à négocier le compteur en ajoutant 20 ou 30 roupies au total. Pour le reste, de la négociation, encore et toujours ! A noter : Uber existe en Inde (ainsi que OlaCabs) : si vous avez une carte SIM, c’est sûrement le moyen le plus pratique de se déplacer !

L’hébergement reste dans la lignée du Népal : une dizaine d’euros environ pour une chambre double avec ventilateur (qui n’était pas nécessaire au Népal, ici OUI !) et salle de bain attachée. La principale difficulté pour se loger en Inde à petit budget se trouve dans les grandes villes, où c’est beaucoup plus cher, avec une qualité moins importante. Nous avons donc dû parfois augmenter un peu le budget, à Mumbai ou Madurai par exemple, en allant jusqu’à 18€ la nuit environ.

Il est aussi très facile de manger à petit budget en Inde : les thalis (plats complets servis sur des plateaux) se trouvent partout et sont la plupart entre 100 et 150 roupies (jusqu’à 2€ environ). C’est excellent et économique : on se fait même resservir dans de nombreux restaurants. Pour manger plus « occidental » les prix grimpent vite : on monte facilement jusqu’à 300 roupies le plat. Néanmoins, manger en Inde  n’est pas un poste de dépense important si l’on cherche un peu et que l’on veut goûter local (nous on s’est un peu lâchés) !

Concernant le budget visites, nous avons surtout dépensé en début de voyage, notamment au Rajasthan où il y a beaucoup, beaucoup de choses à voir, avec des visites quasiment systématiquement payantes. Le Taj Mahal, le Fort d’Agra, Humayun’s Tumb à Delhi participent également à ce budget assez élevé. Dans le sud, nous avons fait beaucoup de visites, et elles étaient quasiment toutes gratuites : notamment les différents temples, toutes les ruines de Hampi, la visite d’Auroville, etc.

comptes

Au final, un budget de 33,3 € par jour en moyenne, pour deux personnes. On est largement dans notre budget !

Nourriture (les restaurants coups de <3 en fin d’article)

On arrive à un sujet véritablement important, et qui nous tient à coeur : manger ! Nous nous attendions à du gros niveau en Inde, ayant en plus commencé à goûter des spécialités dans notre guest house de Sauraha au Népal. Nous avons mis un peu de temps avant de trouver des plats vraiment excellents, car les premiers plats en sauce étaient baignés dans l’huile ! C’est dans le restaurant Otaro (au sein de la guest house Desert’s boys à Jaisalmer) que nous avons commencé à vraiment aimé la nourriture indienne et toutes ses variantes. D’abord, le pain, les fameux chapatis (ou rottis) : comme chez nous, il a une importance majeure, et remplace souvent le riz. Il est indispensable pour saucer les plats qui baignent souvent dans une sauce onctueuse. La pâte des chapatis est la plus simple : eau, farine de blé et sel, contrairement aux naans qui utilisent de la levure pour fermenter la pâte. Les chapatis sont ensuite cuits sur une petite poêle en fonte, les naans, dans un four appelé tandoor.

Il existe une variété de plats sans fin : les fameux thalis (dans le nord comme dans le sud), avec curry, dal (lentilles quasiment en soupe) et raita (sorte de fromage blanc avec concombres et tomates). Les currys sont principalement végétarien : aloo matter (pommes de terre et petits pois), aloo gobi (pommes de terre et choux fleurs -tellement de choux fleurs en Inde, et nous qui pensions que c’était allemand…-), channa masala (pois chiches aux épices), matter masala (petits pois aux épices)… Quasiment toutes les combinaisons existent avec différentes sortes de légumes. Il y a aussi le kadai paneer (fromage, sauce à la tomate, oignons, piments et épices) ou palak paneer (fromage et épinards), tous les deux faits avec ce délicieux fromage indien, le fameux paneer, qui fait un peu penser à de la mozzarella. Nous avons eu le loisir d’apprendre les bases de ces currys lors de notre cours de cuisine à Udaipur. Petit indice, il n’y a pas de poudre de curry, mais du cumin, de la poudre de piment, du curcuma, de la coriande et du gingembre frais. Chez Otaro Restaurant et Nukkad Guest House, nous avons aussi goûté des currys de fruits (on ne se rappelle plus du nom) avec des bananes, des pommes, des raisins…

L’un de nos coups de coeur (le meilleur que l’on a mangé était à Hampi, dans le sud) : les Malai Kofta. Des boulettes végétariennes à la pomme de terre et paneer, dans une sauce onctueuse à la crème et à la tomate. Une tuerie tout simplement !

En accompagnement, le aloo jeerra (pomme de terre et cumin) est un must ! Souvent servi froid, il permet de calmer le feu de certains currys !

Dans le Sud de l’Inde, la spécialité incontournable est le dosa. Ce gros pain, parfois un peu spongieux, fourré ou non, se trouve absolument partout. Malheureusement pour nous, nous sommes tombés malades peu après une absorption de dosa (même si la cause était des burritos !) et après cela, nous avons eu du mal à en remanger… Mais c’est vraiment bon, et à tester obligatoirement.

Pour le petit déjeuner ou en accompagnement, nous avons eu le plaisir de redécouvrir les aloo parathas, que nous avions tant aimé chez Evergreen Ecolodge au Népal. Les aloos parathas, ce sont des pains (même préparation que les chapatis, avec l’ajout d’un peu d’huile ou de beurre) mais garnis. Cela peut être avec de la pomme de terre (comme nos fameux aloo parathas), de l’oignon, ou ce que l’on veut, du moment que cela tienne ! C’est généralement assez pimenté. On en a même cuisiné avec de la noix de coco, très bon. Les parathas sont généralement servis avec quelques pickles et du curd (yaourt), qui se marie à merveille avec. Nous avons goûté à Goa des Malabari paratha, soit les parathas à la mode du sud, faites en plusieurs couches et moins grasses. A tester !

Toujours en petit déjeuner, nous avons pu goûter la poha, un plat de riz plat mais cuit (contrairement à celui goûté au Népal).

Pour les snacks, les pakoras sont très appréciées, surtout dans le nord : ce sont généralement des légumes en beignets. Nous avons pu en goûter dans le désert, vraiment très bons. Dans le sud, nous avons goûté les parrapu vadai, l’un de nos coups de coeurs, ces petites galettes de lentilles frites, vendues sur les stands de street food.

Niveau dessert, c’est vrai que nous sommes moins fans ! Nous avons bien goûté les gulab jamun, ces petites boules trempées dans du miel. C’est bon, mais voilà, nous ne sommes pas hyper fans. Nous sommes plutôt fruits, et en Inde, il y a de quoi faire !

Bon et puis c’est bête, mais le Mcdo en Inde est vraiment trop bon. Le Veg Mac Maharaja est complètement fou, donc avis aux amateurs ! 🙂

Concernant les boissons, nous avons eu le plaisir de retrouver le masala chai, ce thé au lait et aux épices, que les Indiens boivent à toutes heures de la journée. Le thé au lait fait maintenant partie de notre vie, et avec les épices c’est encore meilleur. Pour les boissons fraîches, on retrouve encore les jus de fruits frais, un peu moins chers qu’au Népal. La Kingfisher, la bière indienne par excellence, est bonne, légère et pas trop chère (de 80 à 100 roupies la bouteille dans les magasins, 300 rps environ au restaurant). Nous avons aussi goûté la Bullet au Rajasthan qui est meilleure, un peu plus corsée.

Hébergement (les adresses coups de <3 en fin d’article)

En Inde en général, nous avons majoritairement réservé nos hébergements à l’avance, principalement par le site Agoda qui propose de très bons prix, ou alors directement sur le site des guest houses quand il y en a. En Inde du Nord, globalement, nous n’avons eu que des endroits très agréables, avec des coups de coeurs particuliers pour Desert’s Boys à Jaisalmer, Sarvar Guest House à Jodhpur, Nukkad Guest House à Udaipur et Max Guest House à Agra (où nous ne sommes restés qu’une seule nuit, malheureusement). Pour une fourchette de 8 à 12 €, on trouve des chambres propres, avec salle de bain attachée et ventilateurs. Nous avons eu de l’eau chaude assez facilement (dans le nord, car à partir de Mumbai ce n’était plus du tout une exigence de notre part !), sauf à Orchha où la famille chez qui nous logions n’avait pas beaucoup d’eau.

En Inde du Nord, nous n’avons eu aucun soucis concernant le logement, si ce n’est dans les grandes villes. A Delhi par exemple, où il nous a semblé compliqué de trouver quelque chose de bien dans nos prix. Notre hôtel « Shivam » était bien, mais il faisait très chaud et très humide dans la chambre sans fenêtre, avec un ventilateur qui ne tournait qu’au maximum. En élevant un peu son budget (une trentaine d’euros la nuit) on peut trouver des hôtels beaucoup plus agréables, bien que sans beaucoup d’âme : nous avons eu l’occasion de visiter une chambre de l’hôtel Prime Balaji Deluxe, à proximité de la gare (merci Emilie) et c’est vraiment beaucoup mieux !

Dans toutes les autres grandes villes suivantes (Mumbai, Bangalore et Madurai), nous avons connu cette même difficulté, à la différence que nous ne trouvions vraiment rien de bien à moins de 18€ environ pour une chambre avec salle de bain et ventilateur. Il faut compter environ 5€ de plus pour avoir la climatisation (qui parfois nous aurait été bien nécessaire il est vrai !). Pour Bangalore et Madurai, nous sommes passés par Airbnb où nous avons trouvé à chaque fois des endroits très sympas, chez des gens adorables (en dortoir à Bangalore, mais nous étions seuls). Dans toutes les autres villes de plus petite taille (Hampi, Kochin, Palolem), nous avons trouvé des guest houses vraiment bien à très bon prix. Pondichéry fait un peu figure d’exception avec des prix largement au-dessus des villes de sa dimension. Nous avons trouvé un bon compromis chez Swades Guest House pour 18€ la nuit également (mais avec un super toit-terrasse !).

Comme au Népal, toutes les guest houses proposent un service de laverie, mais ici les prix se font souvent au vêtement et non au kilo. Un peu moins intéressant donc : les prix sont aussi très variables, parfois 10 roupies la pièces, parfois 60… Autant dire que dans ces cas-là, nous nous chargions de la lessive nous même ou tentions de trouver une laverie de rue, comme à Delhi par exemple.

Focus Inde du Nord

C’est par l’Inde du Nord que nous avons découvert l’Inde… tout court. On nous avait prévenu : l’Inde du Nord, c’est intense. Et c’est vrai ! Mais arrivant du Népal, nous connaissions déjà un peu cette ambiance survoltée, avec des chiens et des vaches partout, des scooters qui slaloment et les klaxons incessants. Le Rajasthan a été pour nous un vrai coup de coeur, où nous avons complètement halluciné sur la beauté des paysages, des nombreux forts et temples. L’aridité évidente des lieux (même s’il ne faisait pas encore trop chaud pour nous) et le désert tout proche donne parfois l’impression d’être au Moyen-Orient. Notre seul « regret » aura été de le faire un peu vite, étant donné que nous devions absolument être à Orchha pour Holi, là où nous devions retrouver Emilie. Du coup nous avons zappé quelques étapes que nous aurions aimé faire : Bundi notamment, mais aussi Bikaner et Pushkar. Mais ce sera une bonne raison d’y retourner !

P3102313

IMG_2930

IMG_2568

IMG_2430

IMG_2273

IMG_2325

En Inde du Nord, nous avons pu varier les grandes villes et les plus petites, par exemple avec Orchha. Encore une magnifique découverte dans cette ville à taille humaine, et aux incroyables monuments. Y passer Holi aura été l’une de nos meilleures décisions, avec de magnifiques rencontres. Quant à Agra et Delhi, c’est réellement les villes qui cristallisaient nos appréhension. Et devinez quoi ? On a aimé ! On a trouvé des endroits sans touristes, où nous passions inaperçus dans la foule, bref, c’était bien !

IMG_3272-2

IMG_3330

P3172635

IMG_3562

IMG_3623

Nos coups de coeur (on sort le Taj Mahal du top, inclassable !) :

5. Le marché aux épices de Delhi

Découvrir l’Inde, la vraie, où tous les sens sont en éveil, sans exception et essayer de trouver le nom de chaque épice… nous on a pas réussi !

IMG_3602

P3182700

4. Le coucher de soleil à Udaipur

On ne fait pas plus romantique ! Les reflets orangées sur le Palais Royal immaculé et sur l’immense lac qui fait le renom de la ville.

IMG_2736

P1012203

3. Flâner dans la vieille ville de Jodhpur

Se perdre dans les petites rues jusqu’au majestueux fort, s’émerveiller sur les petites maisons bleues et apprécier la gentillesse de ses habitants.

IMG_2159

IMG_2139

2. Holi à Orchha

Passer la fête des couleurs dans la belle Orchha, faire des rencontres inoubliables dans une ville à taille humaine.

IMG_3256

IMG_3177

1. 24h dans le désert du Thar

Probablement l’un de nos plus beaux souvenirs en Inde : en jeep et à dos de dromadaire, avec nuit dans un « million star hotel » !

P1011917

couv

IMG_2445

Retour en vidéo sur 1 mois en Inde du Nord !

Focus Inde du Sud

Contrairement au Nord, on nous avait plutôt grandement rassuré sur l’Inde du Sud, qui semblait plus simple, plus calme… En arrivant à Mumbai, on s’est en effet rendu compte que c’était moins compliqué : les taxis mettent les compteurs, les bus ont des numéros… A Goa, le temps s’est arrêté pour nous pendant 10 jours, nous n’étions plus vraiment en Inde, mais entre vacanciers. C’est à Hampi que nous avons véritablement commencé à apprécier les douceurs du Sud. Mais bien sûr, tout est relatif, et il ne faut pas s’attendre à ne plus être en Inde : la négociation est toujours féroce (parfois plus), les chiens et les vaches sont toujours là, et les grandes villes restent d’immenses mégalopoles où le klaxon règne en maître. Etant dans le Sud au mois d’avril, nous avons également subi une chaleur sans précédent, où la température ressentie montait parfois jusqu’à 48°. Du coup c’est vrai que nous avons été beaucoup plus flemmards que le mois précédent ! Généralement, nous sortions plutôt le matin jusqu’à 13h, pour ressortir vers 16h-17h. La sieste a eu sa part belle dans ce voyage !

IMG_4029

IMG_4295-2

IMG_4940

IMG_4662

IMG_5225

Nos coups de <3 :

5. Vivre dans une cabane sur la plage à Palolem

S’abandonner à une routine, se baigner dans l’eau à 30° face aux cocotiers, manger des fruits de mer et du poisson frais : à Goa, tout est possible !

IMG_4069

IMG_4045

4. Flâner à Pondichéry

Varier les plaisirs entre le quartier blanc et le quartier tamoul : excellents restaurants, temples hindous, marché, églises, plages… Il y a en pour tous les goûts !

IMG_5208

IMG_5234

3. Passer inaperçu dans le marché de Bangalore

S’arrêter quelques instants au milieu de ballet sans fin des acheteurs et vendeurs, s’extasier devant les couleurs, et faire de belles photos sans se forcer, car quand c’est beau, c’est beau.

IMG_4629

P4093234

2. Se promener dans les champs de thé à Munnar

Contempler le soleil se lever sur le doux vert des champs de thé, découvrir les épices directement sur les arbres et profiter de la douceur de la montagne !

IMG_5104

IMG_5092

1. La lumière du matin à Hampi

Découvrir à vélo les joyaux de cette cité antique quand le soleil se lève. Pour un séjour 100 % réussi, loger chez Rambo Guest House, de l’autre côté de la rivière, un peu à l’écart.

IMG_4425

couv

Nos bonnes adresses

Jodhpur

Hébergement

Sarvar Guest House, vers la Clock Tower :
Une jolie guest house tenue par une gentille famille. Restaurant (plutôt bon, surtout au petit déjeuner !) sur le toit terrasse, avec une belle vue le fort.

Restaurants

Café Royal, sur la place de la Clock Tower :
Un café beaucoup plus simple que son nom ne l’indique, avec de bons plats (pas très consistants mais pas trop chers), du café, du wifi… Bref tout ce qu’on aime !

Shahi Samosa, à l’entrée de la ville :
Une enseigne de street food fréquentée par les locaux, pour les envies irrémédiables de samosas et les petits creux. Prix imbattable : 30 roupies le samosa, excellent en prime.

Jaisalmer

Hébergement/restaurant

<3 Desert’s Boys, dans le fort :
L’un de nos coups de coeur. Guest house magnifique avec toit-terrasse et petits balcons, accueil parfait, chambres agréables et bien décorées, et safari dans le désert exceptionnel. Le restaurant du toit-terrasse, Otaro Restaurant, est excellent et vient compléter ce tableau parfait !

Udaipur

Hébergement/restaurant

<3 Nukkad Guest House, à quelques pas du lac :
Dans cette guest house, il y a tout ce que l’on recherche : chambre agréable et pas chère, restaurant excellent avec vue sur le lac, cours de yoga gratuits sur le toit-terrasse (pas testé), cours de cuisine avec Kala, l’adorable hôte et cuisinière, organisation de balades à cheval (marwari bien sûr), accueil parfait, réservation de trains et de bus… Probablement l’une des meilleures adresses de la ville !

Jaipur

Hébergement

Classic Inn Hotel, à deux pas de la gare :
Une adresse sympathique et plutôt bien placée à 5 minutes à pied de la gare. Pas trop de charme, mais un accueil très sympa et un super restaurant sur la belle terrasse du dernier étage.

Restaurant

Wind View Café, en face du Hawa Mahal :
Un endroit sympa et pas cher pour le déjeuner, avec en prime une vue imprenable sur le Hawa Mahal, symbole de la ville.

Agra

Hébergement

Max Guest House, à 3km au sud du Taj Mahal :
Un peu excentrée mais tellement bien ! Nous n’y avons passé qu’une seule nuit (avant de partir à Orchha et c’était complet quand nous sommes revenus à Agra) mais tout était parfait : l’accueil en pleine nuit, le petit déjeuner tôt le matin, le transfert vers la gare. Une excellente adresse à petit prix !

Restaurants

Chimmanlal Puri Wale, à côté de Jama Masjid
Un restaurant type « boui-boui » qui sert de vrais thalis avec des puris, ces pains gonflés très bons. On ressort du restaurant bien repus (car resservis à foison) pour un prix très honnête (70 rps le thali).

Good Vibes Café,  à 2 km du Taj Mahal
Un restaurant très sympa où l’on peut manger bien, pour pas très cher. Quelques plats occidentaux, et de très bonnes frites (parole d’expert !). Le petit déjeuner est par contre assez moyen. A côté se trouve une guest house, Namastey Hotel, qui semble sympa et pas très chère !

Delhi

Hébergement

Shivam Hotel, près de Main Bazar
Nous ne conseillons pas réellement cette adresse, mais à défaut de mieux… Il a le mérite d’être bien placé, dans un quartier sympa et animé et à côté du super restaurant coréen dont on parle en-dessous (très bon point !). Le personnel est sympa mais les budget rooms ne sont pas agréables, et sans fenêtre.

Restaurants

<3 The Shim Tur, à Pahar Ganj
Nous avons fait ce restaurant coréen un peu hors-budget après une petite journée de galère, mais sans aucun regret. Tout bonnement une tuerie, que ce soit les makis, ou les plats principaux. On en bave encore !

Madan Café, sur Main Bazar Rd
Un restaurant très sympa et très bon marché, pour tous les goûts. Seul bémol, de nombreux occidentaux, souvent détestables mais bon on imagine que c’est pas toujours comme ça !

Mumbai

Hébergement

Silver Moon Hotel, vers Masjid Bandar
Un hôtel qui ne paye pas de mine de l’extérieur, mais très sympa, avec un personnel adorable. La chambre était plutôt bien même s’il faisait chaud. Un peu loin du centre-ville mais on a pas trouvé mieux ! Quartier très très vivant.

Restaurants

Olympia Coffee House, pas loin de la Gateway of India
Un restaurant sympa et très peu cher, où ça dépote. On est installés où il y a de la place, servis en quelques minutes et débarrassés dès que c’est fini ! C’est plutôt bon mais c’est surtout l’ambiance qui est sympa !

<3 Soam Restaurant, à Malabar Hill
Un peu cher, mais tout simplement une tuerie. Des plats indiens très raffinés. On voudrait goûter toute la carte !

Palolem

Hébergement

<3 D’Costa Cottages, sur Palolem Beach (côté droit, face à la mer)
De petites huttes à quelques pas de la plage, très jolies, agréables et avec une terrasse ! Notre résidence secondaire pendant 10 jours. Le restaurant accolé est très bon (surtout le thon à la plancha, le curry thai et les falafels (très local)).

Restaurants

Namaskar Restaurant, sur la rue principale de Palolem (perpendiculaire à la rue qui descend vers la plage)
Un petit restaurant très sympa, parfait pour le petit déjeuner, et avec des thalis pas chers.

The Canteen, sur la rue principale de Palolem
Super restaurant avec de très bons falafels et shawarmas.

Margao

Restaurant

<3 The Chikoo Tree Project, Dr Miguel Miranda Road
Ce restaurant mérite à lui seul le détour par Margao. Excellente cuisine du sud de l’Inde, des parathas à se taper les fesses par terre, des currys de viande excellents !

Hampi

Hébergement/restaurant

<3 Rambo Guest House, à Sanapur, près du lac
Pas exactement à Hampi, mais de l’autre côté de la rivière, c’est l’un des hébergements que nous avons préféré en Inde. De petites huttes très mignonnes avec terrasse (et hamac pour les amateurs), dans une famille adorable. La maman est aussi cuisinière, ou devrions-nous dire cordon bleu. Notre meilleur malai kofta du voyage ! Et en plus ce n’est pas cher. Le chien (Papi) est un amour !

Bangalore

Hébergement

Namma Adda Homestay, Chamarajpet Police Station
Une petite guest house trouvée sur Airbnb, sur le toit-terrasse d’un immeuble. C’est un petit dortoir avec 5 lits (nous étions seuls), joliment décoré. Le propriétaire est très sympathique et disponible, il habite quelques étages en dessous.

Fort Cochin

Hébergement

<3 Breathe Inn, au sud de Fort Cochin
Probablement une des meilleures guest houses du séjour (il n’y a qu’à voir la note sur Trip Advisor). Tenu par une Japonaise et un Indien, tous les deux adorables. Les chambres sont grandes et propres, le thé et le café à volonté, une cuisine est à disposition, des vélos disponibles gratuitement, le petit déjeuner est incroyablement bon (et pas cher, 100 rps), on peut y réserver des tours dans les backwaters… bref tout est simplement parfait. Et en plus, c’est pas cher et bien placé.

Restaurants

Tibetan Chefs Restaurant, à côté de la guest house
Une tuerie ce restaurant tibétain. On y a retrouvé toutes nos belles découvertes du Népal, et probablement certains de nos meilleurs momos ! Pas cher et très sympa.

<3 The Asian Kitchen by Tokyo Bay, près de la plage
Notre folie du séjour. Un peu cher mais tellement bon. Des sushis, des dimsums, des plats thai, des nems… Bref tout ce qu’on aime dans la cuisine asiatique, réussi à merveille. A tester.

Teapot Café, près de la Basilique Santa Cruz
Très bon restaurant, ouvert le midi uniquement, avec une belle décoration. Un peu cher (350 roupies le plat environ) mais le fish and chips vaut le coup !

Kashi Art Café, vers le Jahawar Park
Un joli café qui sert des burgers et des sandwichs, accompagnés de frites de patates douces. Super bon, environ 300 rps le plat.

Munnar

Hébergement/restaurant

Greenwoods Cottage, à Anachal (10 km de Munnar)
Des cottages au calme, à deux pas de la forêt, et loin de Munnar, une ville pas très agréable selon nous. Les hôtes peuvent servir le petit déjeuner et le dîner, c’est très bon. Possibilité de faire des randonnées organisées par la guest house dans les champs de thé.

Madurai

Hébergement

Airbnb chez Jodhi à Ellis Nagar
Un autre Airbnb, chez l’habitant. A 2km du temple. Un quartier sympathique, mais principalement résidentiel. Une hôte très accueillante, qui ne demande qu’à faire plaisir. Chambre agréable.

Pondicherry

Hébergement

Swades Guest House, dans le quartier musulman
Une magnifique maison transformée en guest house, avec deux terrasses. Jolie chambre, avec ou sans clim (à partir de 2000 roupies pour deux, qui est un bon prix pour la ville). Possibilité de petit déjeuner (nous n’avons pas testé). Ilyas, l’hôte, est adorable et toujours prêt à aider. Très bien placé dans Pondicherry, près quartier blanc et le quartier tamoul.

Restaurants

<3 Crêpe in touch, à la limite du quartier tamoul
Super restaurant français/breton (et oui ça fait plaisir parfois) vers MG Road. Excellentes salades et quiches, et les crêpes sont très bonnes aussi. Très jolie terrasse et personnel très accueillant. Super adresse à Pondicherry pour ceux en manque de France (on a même eu de la baguette !).

New Farm Fresh, vers la cathédrale Immaculée Conception
Meilleure pizza du voyage pour l’instant, et avec du niveau. Les pâtes sont bonnes aussi. Mais la pizza !! Très joli cadre, et avec climatisation (quand il fait 42° ça compte).

Café Xtasi, sur MG Road
De bons burgers, et il semblerait de très bonnes pizzas aussi. Clientèle indienne jeune et moderne. Ambiance sympa, et bières (pas toujours acquis en Inde). Personnel très gentil.

Dilliwaala6, à côté de l’Ashram Sri Aurobindo
Excellent restaurant à la cuisine du Nord de l’Inde. Chapatis, dals, malai koftas… tout y est, et c’est très raffiné. Un peu cher mais la qualité le vaut largement.

The Indian Kaffee Express, vers l’Eglise Notre-Dame des Anges
Restaurant sympa et pas cher. Excellentes aloo parathas, la meilleure raison d’y aller !

You Might Also Like

9 Comments

  • Reply Chrisetdom 16 mai 2017 at 22 h 25 min

    Toujours très très intéressants ces « résumés » agrémentés de vidéos!! Merci!!

  • Reply Mum 16 mai 2017 at 22 h 41 min

    L’Inde est un pays que nous avons découvert autrement grâce à vous. Bravo pour ce bilan et merci pour les vidéos, qui donnent une vie à toutes ces belles images …

  • Reply Chassagne 17 mai 2017 at 8 h 00 min

    Coucou marine ,
    Merci tu m’as fait revivre de bons souvenirs !
    Et en plus tu écris bien 🙂
    Profitez bien tous les deux vous vivez quelque chose d’unique !
    Bissssous

    • Reply Marine Lascault 20 mai 2017 at 13 h 56 min

      Merci ça me fait plaisir ! Bravo pour ton exposition c’est génial ! Je t’embrasse

  • Reply MAMIE FRANCOISE ET PAPI PIERROT 18 mai 2017 at 19 h 25 min

    BONJOUR MARINE ET ROMAIN TJ DE TRES BEAUX PAYSAGES ET DE BONS COMMENTAIRES MERCI BISOUS ; ( ramenez plutôt un éléphant qu ‘ un chien, PLUTOT) …… bisous…

  • Reply sophie emonet 20 mai 2017 at 8 h 26 min

    J’adore votre récit et les images sont superbes. Ca donne vraiment envie de découvrir ce pays. Bonne continuation.

    • Reply romain 20 mai 2017 at 14 h 55 min

      Merci beaucoup !

  • Reply Sylvette et cie 23 mai 2017 at 21 h 58 min

    On voyage confortablement installés dans notre canapé … ça détend, ça fait du bien ! Merci ! On en veut encore !! bon, si vous ramenez un éléphant, ça sera moins facile à faire garder ! Réfléchissez-y !! Bises d’ici !

  • Reply DLSCLT 1 juin 2017 at 19 h 44 min

    C’est toujours avec un très grand plaisir que l’on suit vos aventures dans tous ces lieux superbes. Quelle belle surprise que cette découverte de l’Inde qui pour tout dire m’inquiétait un peu. Gros bisous.

  • Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Common phrases by theidioms.com