Jaffna & alentours Sri Lanka

Jour 89 : En tuk-tuk autour de Jaffna

1 mai 2017

Ce matin, nous nous réveillons difficilement vers 8h. On sent que nous n’avons pas encore bien récupéré de notre périple entre l’Inde et le Sri Lanka. Nous souhaitons aller visiter les alentours de Jaffna, en allant vers le nord. Nous pensions au début y aller en bus, mais cela nous a semblé un peu compliqué. Du coup, nous prenons la solution proposée par notre hôte : utiliser le tuk-tuk de la guest house, au prix de 35 rps le kilomètre (0,20€) : plutôt imbattable.

Petit interlude culturel sur la région : Jaffna et le nord en général ont été le théâtre de nombreux affrontements pendant la guerre civile qui a fait rage au Sri Lanka de 1983 à 2009 (officiellement, mais depuis 1972 on compte plus 70 000 morts et 140 000 disparus). Ce sont les populations tamoules hindoues (du nord) et la majorité cinghalaise (bouddhiste) du reste du pays qui s’opposaient alors. Une des causes évoquées : un soi-disant traitement de faveur de la part des colons Anglais vis-à-vis des populations tamoules (encore une belle réussite de la colonisation). Le nord du Sri Lanka ne s’est réouvert que récemment au tourisme : jusqu’en 2014, il fallait un permis délivré par le gouvernement pour s’y rendre. Aujourd’hui, si cette région est parfaitement sûre, on peut encore voir les marques de cette époque dramatique, dans les bâtiments détruits et les impacts de balles sur les murs.

Nous partons donc, après avoir indiqué à notre chauffeur où nous souhaitions aller. En plus de ces arrêts, il nous emmène en plus à des endroits dont nous n’avions pas entendu parler, dont de nombreux temples hindoues, religion majoritaire dans la région. Notre premier arrêt est le Hanuman Temple. Il se repère facilement de la route par l’énorme statue du dieu singe qui y trône (21 mètres de haut). La légende raconte que Hanuman s’est rendu au Sri Lanka pour libérer la femme du roi Râma du démon Ravana.

Hormis, la statue incroyable (on note à quel point Hanuman est baraque !), il y a un temple plein de statues, comme on a aimé en voir dans le sud de l’Inde. Aucun rapport, mais on voit aussi un énorme lézard qui ressemble à un iguane.

IMG_5349

1

IMG_5354

IMG_5356

IMG_5357

P5013661

Notre prochaine étape est le Kadurugoda Raja Maha Viharaya (tout simplement), un très ancien site bouddhiste, découvert en 1917. Il se compose de nombreux petits stupas de pierre : il n’en reste qu’une vingtaine, mais à l’époque on en comptait plus de 50. C’est l’un de seuls temples bouddhistes restant dans la région de Jaffna. C’était l’une des étapes que nous avions demandé à voir, mais c’est vrai que nous nous attendions à un site un peu plus grand. Les stupas sont néanmoins magnifiques, mais nous sommes contents d’être venus avec le tuk-tuk et non pas d’avoir galéré avec les bus locaux étant donné la visite rapide.

IMG_5360

Nous repartons en direction du Tellipalai Temple, un autre temple hindou, dédié à Shiva cette fois. Ici encore on a affaire à une architecture typique du sud de l’Inde. Des prières sont en cours dans le temple et nous préférons ne pas y entrer, mais d’admirer seulement les alentours et les nombreuses statues (dont les statues d’éléphants à la taille presque réelle). Nous voyons aussi un paon et ses deux femelles, enfermés dans une cage (il y en aura d’autres dans le temple suivant).

IMG_5368

IMG_5364

3

IMG_5367

IMG_5370

P5013685

P5013686
Notre chauffeur nous emmène ensuite vers le Naguleswaram Temple, un temple hindou très ancien, qui a la particularité d’être en complète rénovation. Nous pouvons donc admirer les différentes étapes du travail : tout en haut, le travail est finalisé avec la peinture dorée, en-dessous on voit que les statues ont été posées mais elles ne sont pas encore peintes et tout en bas, ce n’est encore que la brique. Le temple se situe à quelques mètres des sources sacrées de Keerimalai. Ces sources se situent sur la plage, que nous allons enfin pouvoir admirer au Sri Lanka ! Il y a deux bassins, l’un réservé aux hommes, l’autres aux femmes, et tous les deux remplis d’une belle eau, réputée comme miraculeuse par les hindous. En effet, la légende raconte qu’au 8ème siècle, une princesse de la dynastie Chola (en Inde), appelée Maaruthapuraveegavalli (facile), a été maudite et son visage a été transformé en celui d’un cheval. Pour conjurer le sort, elle a dû aller se baigner dans les eaux de Keerimalai, où elle a été guérie. Aujourd’hui, on peut encore s’y baigner, que l’on soit hindou ou non. N’ayant pas nos maillots, nous préférons aller admirer un peu la mer, qui est vraiment très très belle ici, très claire. Elle est aussi chaude qu’à Goa, mais vraiment plus belle !

IMG_5372

IMG_5378

IMG_5379

P5013702

P5013709

IMG_5380

Nous repartons vers un temple bouddhiste, beaucoup plus récent que le précédent, appelé Dambakola Patuna Sangamitta Temple. Il s’agit d’une pagode toute blanche, très jolie. Ici encore la vue sur la mer est sublime. Nous y observons un bel aigle, et de nombreux coraux venus s’échouer sur la plage. A quelques mètres de la pagode, se trouve une immense statue de Shiva. Nous ne nous y arrêtons que quelques secondes pour la photo ! Quelques kilomètres plus loin, nous visitons un dernier temple hindou, toujours aussi coloré, mais assez original car avec une tour beaucoup plus étroite que d’habitude.

IMG_5383

IMG_5384

IMG_5388

IMG_5390

IMG_5396

2

P5013717

P5013727

IMG_5398

IMG_5400

P5013697

Notre prochaine et dernière étape se trouve sur une petite île, Karainagar, reliée à la principale à l’aide d’un pont. Les eaux ici ne sont pas très profondes et l’ensemble ressemble plus à des marais, utilisés pour la pêche. Par certains endroits, on voit que des petits arbres ont été plantés dans l’eau pour recréer un écosytème de mangrove. Notre rickshaw nous emmène sur une immense plage appelée Casuarina Beach. Elle est très fréquentée, et de nombreux Sri Lankais s’y baignent, jouent au cricket (sport national ici aussi) ou se reposent. Nous nous promenons un peu sur la plage. Il fait très chaud et la baignade est tentante, mais nous sentons mal le retour dans nos vêtements trempés. La plage est plutôt jolie, bien que bien en-dessous des précédentes ! Avant de repartir, nous achetons une mangue coupée, assaisonnée au piment et au sel. Elle n’a pas le goût sucrée de celles que l’on mange habituellement (plutôt celui des mangues utilisées pour les pickles que nous mangions en Inde), mais le mélange avec le piment est vraiment bon. Et la technique de découpe pour la manger facilement est à retenir !

P5013733

IMG_5402

IMG_5422

IMG_5412

IMG_5418

IMG_5419

Nous rentrons finalement directement à la guest house, sans autre arrêt. Il est quasiment 14 heures et nous avons quand même effectué plus de 70 km en tuk-tuk, pour environ 15€. Nous pensons le refaire car ne pas avoir à se soucier des bus est vraiment agréable !

Demain, encore un lever matinal : nous voulons aller visiter l’île Delft, Neduntheevu en tamoul, qui se situe à une heure de bateau de la côte. Petit avant-goût : elle est réputée car on peut y croiser de nombreux poneys sauvages.

You Might Also Like

2 Comments

  • Reply Sylvette 2 mai 2017 at 22 h 42 min

    Encore un petit tuc ?!! avec du piment, je vais essayer (je ne rajouterai pas de sel, y en a déjà) !! par contre, pour le couper … j’ai l’impression que ça va pas être facile !!

  • Reply Chrisetdom 2 mai 2017 at 22 h 45 min

    Très belle visite de ce Sri Lanka oublié ….mais peut être pas très longtemps au vue des paysages!!

  • Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Common phrases by theidioms.com