Inde Kerala

Jours 76 & 77 : Expéditions à Munnar

20 avril 2017

Mardi 18 avril, nous nous levons vers 9h et profitons de l’excellent petit déjeuner proposé par notre guest house. Nous décidons ensuite d’aller explorer les environs de Munnar, qui est la ville principale des environs, à une quinzaine de kilomètres de là où nous nous trouvons (Anachal). Notre hôte nous informe que les bus qui passent vont tous à Munnar. C’est parti alors ! Au début, nous attendons un peu naïvement en bas de notre auberge mais aucun bus ne passe dans notre sens. Nous prenons donc notre courage à deux mains pour escalader l’énorme côte qui nous sépare d’Anachal. Mais c’est pour la bonne cause, et en y arrivant, nous trouvons quasi directement un bus. Nous sommes admiratifs devant la maîtrise du véhicule par le chauffeur, qui file dans les routes de montagnes sans se poser de questions et croise d’autres véhicules sans que cela ne pose de problèmes (heureusement en même temps). Nous passons par de magnifiques routes, entourées de champs de thé, un peu avant Munnar.

Arrivés dans la ville, nous descendons dans l’objectif de trouver l’arrêt de bus qui nous permettra de repartir jeudi en direction de Madurai. Après avoir tourné un peu dans la ville, nous le trouvons finalement : un bus part tous les jours à 12h30, parfait. Nous faisons ensuite un petit tour dans la ville. Pas de photos, car la ville n’a rien de très intéressant, elle est assez défraichie et sans charme. Nous en profitons tout de même pour faire un tour dans un supermarket assez sympa où nous achetons un peu de thé. C’est l’endroit après tout !

Nous repartons finalement, en direction des champs de thé aperçus depuis le bus. Nous prenons un petit chemin qui part par la droite vers les champs. Aucune indication ne mentionne qu’il est interdit d’y entrer, nous y allons donc, passons devant les hommes qui ramassent les sacs de feuilles récoltées par les femmes, et personne ne nous dit rien… Nous montons donc dans les champs ! Les champs de thé sont aussi beaux de près que de loin. La lumière se reflète sur les feuilles et leur donne un joli éclat. Quelques temples (hindous, c’est presque rare ici) se trouvent dans les champs. Nous croisons aussi quelques femmes qui se dirigent vers les arbustes pour retourner travailler après leur pause déjeuner, et qui nous sourient gentiment.

P4183493

P4183496

P4183499

IMG_5047

IMG_5061

IMG_5057

IMG_5054

P4183509

IMG_5083

IMG_5078

IMG_5072

IMG_5068

IMG_5065

IMG_5058

IMG_5053

IMG_5086
P4183531

P4183529

P4183520

P4183513

P4183510

P4183503

P4183535

Après notre petite promenade, nous repartons sur la route, à pied sur le chemin du retour (qui fait une quinzaine de kilomètres). Nous n’espérons pas trop rentrer à pied, et essayons d’attraper un bus. Malheureusement le premier que nous croisons nous passe devant sans s’arrêter (il n’y a généralement pas d’arrêt de bus en Inde donc nous avons pris l’habitude de les héler, sans succès cette fois). Nous tentons les tuk-tuks, mais ils sont trop chers pour nous. Et finalement, le bus arrive alors que nous sommes apparemment sur un arrêt, et il s’arrête ! Nickel, c’est reparti dans l’autre sens, toujours en admirant le beau paysage. Nous arrivons à Anachal, faisons quelques courses pour le goûter et rentrons. L’après-midi et la soirée seront calmes. Au moment du dîner, notre hôte nous informe que nous pouvons faire un des treks organisés par la guest house le lendemain (nous n’avions pas pu les jours précédents car il n’y avait pas assez de monde). Nous acceptons donc de faire le trek d’une demi-journée (il ne nous propose que celui-ci). Au lit donc, car demain c’est debout à 5h40 !

Nous nous réveillons donc très tôt le lendemain, nous préparons à la hâte et attendons que l’on vienne nous chercher (l’avantage d’un trek organisé par la guest house !). Une jeep arrive (où devrions-nous dire, une Mahindra, c’est la marque ici !), et nous partons. En chemin, nous récupérons également trois Anglaises. Nous nous dirigeons vers l’autre auberge (le propriétaire en a 3 dans le coin) qui se situe à Munnar. Nous sommes rejoints par deux autres Français, et 4 autres Anglais ! Un beau groupe donc ! Un petit thé et c’est reparti. La randonnée commence par les champs de thé. Ils appartiennent à l’entreprise Tata, qui ne fait en fait pas que des voitures ! Mais aussi de la télécommunication, du thé, du matériel de chantier… Un pouvoir inimaginable pour ce groupe dans le deuxième pays le plus peuplé du monde. Les feuilles récoltées sont les feuilles vertes tendres, sur le haut des plants (la même feuille est utilisée pour les thés blancs, verts et noirs). Ils sont coupés tous les dix ans environ. Ce sont les femmes qui récoltent les feuilles de thé. Voici les conditions de travail : 300 roupies par jour (4€ environ, c’est à peu près le salaire minimum en Inde), de 8h à 17h, pour 25 kilos de feuilles ramassées. Une prime est accordée si ce poids est dépassé. Le groupe Tata dans sa grande générosité offre une retraite à ses employés ! Nous marchons un petit moment dans ces champs magnifiques, baignés par la lumière du jour qui se lève. Vraiment magnifique. On voit de nombreux arbres dans les champs : ce sont des silver oak (chênes argentés littéralement), qui permettent d’irriguer la terre plus facilement. Un petit détail amusant sur les champs de thé à Munnar : ce sont les Anglais qui les ont amenés lors de la colonisation. À l’origine, il n’y a pas une trace de thé dans ce paysage !

P4193537

P4193542

P4193548

IMG_5092

IMG_5094

IMG_5100

IMG_5104

IMG_5106

IMG_5121

IMG_5105

Nous grimpons ensuite tout en haut de la montagne, les conversations un peu bruyantes des anglaises du début baissent un peu tandis que nous nous essoufflons tous ! Arrivés à 2100 mètres de haut, c’est le moment du petit déjeuner. Notre guide sort de son sac pleins de trésors : des bananes, des ananas, des toasts, de l’omelette, de la confiture. On se régale tout en admirant la vue incroyable. Avant de repartir, notre guide nous demande qui fait la randonnée « half-day » : il n’y a que nous… Nous décidons donc de rester avec le groupe pour toute la journée.

IMG_5124

P4193562

IMG_5126

IMG_5145

Nous repartons, en descente cette fois-ci, dans les grasslands, des grandes landes de terres pleines d’herbes très hautes et très coupantes. Le chemin est assez casse-gueule et il faut éviter de se rattraper aux herbes au risque de se couper gravement. Nous tomberons tous les deux joliment, mais sans coupure et rien de cassé ! Nous arrivons dans une petite forêt, puis descendons un long chemin avant de retrouver des champs de thé. Nous faisons une petite pause « snack » vers midi : des galettes de lentilles frites, avec des piments et des oignons. Un vrai délice ! Au moins ils prennent bien soin de nous dans ce trek.

IMG_5146

IMG_5149

IMG_5153

IMG_5156

IMG_5160

IMG_5161

IMG_5168

IMG_5175

IMG_5179

IMG_5182

Nous reprenons notre chemin vers de nouveaux champs de thé, puis dans la forêt. Notre guide va nous montrer tous les trésors qui s’y cachent : nous voyons et goûtons des graines de cardamome fraîches, des graines de café, de cacao, des tree tomatoes (un fruit, très bon, qui ressemble à une tomate, et au goût de kiwi), des ananas, des jacquiers encore (qui ne sont finalement pas les mêmes que les durians d’Asie du Sud-Est, d’où la différence de goût et d’odeur), des mangues, de la citronnelle, de la vanille, de la bay leaf (nous allons chercher la traduction, mais apparemment seuls les Anglais connaissent et l’utilisent dans leur cuisine !), du poivre, du piment, des bananes bien sûr, du caoutchouc (que nous ne goûtons pas vous vous en doutez !), noix de muscade, clous de girofles… et pleins d’autres encore ! Une richesse incroyable dans cette forêt pour les connaisseurs, et un régal pour les yeux et parfois le palais !

IMG_5183

IMG_5186

IMG_5188

Après encore une bonne heure de route, nous sommes épuisés et les jambes commencent à faire mal ! Nous arrivons près de la route principale où une jeep nous attend. Nous repartons tous ensemble en direction de notre guest house où nous allons déjeuner (il est presque 15h). Comme nous déjeunons chez nous, nous avons la chance de prendre une petite douche bien méritée avant de manger. Encore une fois notre hôtesse s’est surpassée : du chou cuit un peu pimenté, de la purée au piment et aux oignons, du curry de légumes, du riz et les papad, ces pains frits très bon. La journée se termine par une super sieste et un petit repas léger (après le festin de 15h) !

Demain, nous quitterons notre guest house le matin pour prendre le bus direction Madurai, dans l’état du Tamil Nadu. Nous ne croulons pas sous l’excitation à l’idée d’y aller car la ville a l’air grande et assez éprouvante (il y fait plus de 40 degrés la journée), mais il y a des temples immenses et magnifiques (apparemment, les plus beaux d’Inde du sud). C’est surtout une étape nécessaire pour nous rendre à Pondicherry, notre prochaine destination.

You Might Also Like

6 Comments

  • Reply DLSCLT 20 avril 2017 at 9 h 30 min

    Savoureux reportage… Journée apparemment sportive mais pas que… Les papilles ont aussi beaucoup travaillé semble-t-il….

    • Reply Marine Lascault 20 avril 2017 at 20 h 21 min

      Ahaha c’est vrai c’était presque une balade culinaire à un moment ! Avec ses bonnes et mauvaises surprises 🙂

  • Reply Chrisetdom 20 avril 2017 at 20 h 01 min

    Bay leaf, je pensais que c’etait le laurier, non??. Les paysages de thé sont toujours aussi superbes! Merci pour les explications sur les ombreux arbres au milieu des cultures….je le posais la question en regardant les photos. Beau trek mais surement crevant, en effet!!

    • Reply Marine Lascault 20 avril 2017 at 20 h 20 min

      Oui effectivement c’est bien du laurier après vérification, mais c’est bizarre il n’avait pas la même forme et odeur que celui qu’on connait… Oui les champs de thé c’est une valeur sûre je crois ! J’ai du mal à marcher aujourd’hui je vais avoir des courbatures pendant quelques jours je pense !!

  • Reply Papy, Mamie et Matthieu 21 avril 2017 at 17 h 44 min

    Saluthé,
    C’est bien de monthé et de remonthé ? Vous en êtes enchanthé ? Vous avez goûthé au thé ? Votre blog est de toute beauthé !
    … (on ne dira pas rothé, ni péthé !!!) pas de vulgarithé !
    Sincères Amicalithés !

    • Reply romain 28 avril 2017 at 14 h 58 min

      Bonjour thé le monde ! Toujours de thé thé bonnes blagues, conthénuez comme ça, ça nous diverthé théllement d’humour ! À bienthé !

    Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Common phrases by theidioms.com