Hampi Inde

Jour 61 : Don’t worry, be Hampi !

3 avril 2017

Ce matin du lundi 3 avril, le réveil sonne vers 6h. Nous nous levons avec un peu de difficulté, mais finalement sommes prêts à partir vers 6h30. Nous avons décidé ce matin de visiter l’autre côté de la rivière, qui comprend les temples les plus importants. Attention : si vous n’aimez pas les pierres, ou les rochers, ou les ruines, nous vous conseillons de vous arrêter là !

Le gérant de la guest house nous emmène à 5 minutes de la rive, à l’endroit où nous pouvons traverser la rivière. Nous traversons le petit village, déjà bien animé. Et au bord de la rivière, c’est la même chose : les gens se baignent, se lavent et font leur lessive. C’est un beau spectacle avec pleins de couleurs et de sourires. Nous traversons la rivière tant bien que mal, heureusement certains Indiens nous tendent la main pour que nous puissions plus facilement passer d’un rocher à l’autre. Les gens d’ici sont adorables, et certains viennent échanger quelques mots avec nous, pour savoir d’où l’on vient, si on aime Hampi, si on aime l’Inde, comment on s’appelle…

P4032952

P4032954

Nous repartons ensuite vers le temple le plus proche, qui est aussi l’un des plus sacrés. Oui, parce que pour resituer un peu, Hampi est un petit village, mais au passé flamboyant. Il est situé au sein des ruines de l’ancienne ville Vijayanagara, qui était la capitale de l’empire du même nom du 14ème au 16ème siècle. Il comprend un nombre de temples hindous impressionnant, dont certains sont toujours en activité. En effet, dans la mythologie Hindoue, Hampi est un endroit où de nombreux évènements ont eu lieu, et c’était également l’ancien royaume des singes et de la divinité Hanuman. Cela explique le grand nombre de temples dans les alentours.

Notre première visite est donc celle du temple Virupashka, qui est le plus gros et le plus important. Les fidèles sont déjà nombreux à s’y rendre, et l’atmosphère y est magnifique, pleine de ferveur. Nous sommes assez surpris de voir un éléphant sortir du temple juste avant que nous passions la porte… Celui-ci doit y passer la nuit. Les fidèles font des offrandes, des fleurs, des bananes ou des noix de cocos qu’ils achètent à l’entrée du temple ou directement à l’intérieur. Des cloches résonnent au moment où nous en sortons. En face se trouve un grand bassin.

IMG_4224

1

IMG_4214

IMG_4218

P4032969

P4032971

IMG_4225

IMG_4229

P4032965

P4032980

P4032985

P4032986

Nous partons vers le sud, où nous marchons sur des énormes plaques de roches lisses. Ici, c’est du granit partout, on se croyait presque en Bretagne, sauf que la roche est plus rouge ! Il y a même un petit vent très agréable qui fait que nous n’avons pas trop chaud à cette heure-ci. Nous arrivons dans un deuxième temple où se trouve une énorme statue du dieu éléphant Ganesh, fabriqué à partir d’une seule roche.

2

P4032997

IMG_4240

P4032994

Deux singes se cachent sur cette photo…

IMG_4248

C’est ensuite vers le Krishna temple et le Krishna bazar que nous nous dirigeons. Ici, les constructions ne sont pas en aussi bon état que les précédentes, d’ailleurs le temple n’est pas en activité. Cependant il est magnifique et nous sommes quasiment seuls dedans. Nous pouvons observer à loisirs tous les détails des sculptures dans la pierre.

IMG_4259

IMG_4268

P4033001

IMG_4270

P4033016

Nous faisons ensuite une pause sur le Krishna Bazar, qui ressemble à une grande place du marché avec des colonnes. Nous décidons de faire une pause à l’ombre, devant un ancien puits, et là nous avons la chance d’observer une petite chouette qui se cache dans les ruines ! Elle est vraiment très petite, avec de gros yeux jaunes et à partir du moment où elle remarque qu’on la regarde, elle ne nous lâchera plus du regard !

P4033012

IMG_4276

P4033003

IMG_4291

IMG_4297

IMG_4285

Nous repartons à travers les ruines, ravis de cette belle rencontre, pour faire un tour vers le bazar, qui regroupe les guest houses, les restaurants et les magasins destinés aux touristes. Notre tour est rapide, et nous repartons finalement vers la rivière afin de rentrer, car il commence à faire très chaud. Nous faisons le chemin inverse, et tentons un autre chemin dans l’eau, où il y a plus d’eau mais moins de rochers glissants : moins risqué !

IMG_4295-2

3

P4033038

En arrivant de l’autre côté de la rivière, nous sommes alpagués de partout : « Bike ? », « Scooter ? », « Rickshaw ? » ? Nous tentons de négocier un rickshaw pour rentrer vers la guest house. Encore une fois, le prix commence à 350 roupies, donc nous partons. Finalement, alors que nous faisons quelques emplettes, un des rickshaws nous rejoint et nous propose 150 rps, le prix que nous avons payé hier. S’en suit une petite manoeuvre assez originale. Nous montons dans le rickshaw, puis au bout de 50m, le frère du conducteur assis à ses côtés nous demande de descendre et de marcher deux minutes avec lui. Nous allons passer devant le grand parking à rickshaws. Le frère du conducteur nous dit de refuser si les autres chauffeurs nous proposent de nous emmener. Il marche doucement derrière nous en nous ignorant, comme s’il ne nous connaissait pas. Finalement, nous nous arrêtons quelques mètres plus tard et son frère nous récupère avec le rickshaw, loin du regard des autres chauffeurs ! On comprend que la concurrence est difficile, voire dangereuse !

Nous arrivons à destination, payons les deux frères, et prenons leur numéro pour qu’ils viennent nous chercher quand nous aurons besoin de repartir de Hampi. Nous prenons ensuite un bon petit déjeuner (car il n’est que 10h30 finalement !), puis partons au frais dans notre chambre.

Nous ne repartirons que vers 17H30, quand la chaleur se fait un peu moins forte (même s’il fait quand même très lourd). Nous nous rendons à 1km de la guest house, vers un temple en haut d’une colline, depuis laquelle on peut observer le coucher de soleil. Il y a un peu de marches dans les rochers de granit, à travers les lézards et les grillons énormes qui volent de partout. Nous arrivons en haut, et le spectacle est effectivement magnifique. Le soleil est orange vif, et éclaire le ciel avec des rayons immenses. En-dessous, le ciel est rose et rougit encore un peu plus le granit rouge. Nous sommes assez fascinés par ces rochers et l’on se demande comment cette formation karstique (expression préférée de Romain depuis deux jours) s’est produite. Ce sont à la base d’énormes monolithes de granit qui se sont effrités avec l’érosion du vent, de la pluie et du soleil, pendant des millions d’années. Les roches se sont ainsi séparés, créant ces tas énormes de roches qui semblent défier les lois de l’équilibre ! Rien à voir ici avec des volcans ou des mouvements de plaques tectoniques (on espère ne pas dire de bêtises si un géologue passe par là !).

P4033056

IMG_4309

IMG_4335

Nous rentrons finalement après cette journée plutôt idéale ! Demain nous partirons en scooter faire un tour de notre côté de la rivière, partir à la découverte des quelques temples qui s’y trouvent.

You Might Also Like

5 Comments

  • Reply Mum 3 avril 2017 at 20 h 37 min

    Pas trouvé les singes…. !

  • Reply Chrisetdom 3 avril 2017 at 22 h 58 min

    Enfin nous retrouvons l’Inde avec ses magnifiques temples, ses couleurs sublimes et ses rencontres…..Goa nous avait un peu perdus!!!!

  • Reply DLSCLT 5 avril 2017 at 8 h 37 min

    Encore un très bel endroit comme l’Inde semble en avoir tant. Très chouette!!! 🙂

  • Reply Didier 5 avril 2017 at 13 h 34 min

    Bonjour marine, romain , je me lance à mon tour dans les commentaires mais en décalé dsl mais je pensais à vous…. en effet je viens de voir que new dehli que vous avez déjà visité, est comme vous le savez la ville la plus polluée du monde mais que depuis.le 01 avril (à votre.passage… ) l’inde a mis en place une nouvelle norme anti pollution et interdit la vente de 800 000 tous types de vehicules pour proteger la population !! je savais que votre site était une merveilleuse thérapie pour nous qui restons en france (snif) mais votre site va devenir bientôt d’utilité publique (rires)
    En tout cas bravo pour tout , résumé du Népal et tout le reste , on a l’impression de partager avec vous ce merveilleux voyage . j’adore nous vous suivons depuis le début même si je laisse très peu de commentaires. Gros bisous
    Didier

  • Reply prugniel claude et jacqueline prugniel 8 avril 2017 at 17 h 55 min

    des vieilles pierres,oui,mais de quelle beauté!!! je crois que nous avons complètement perdu le savoir et que nous sommes incapables de sculpter de telles merveilles;

  • Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Common phrases by theidioms.com