Inde Rajasthan

Jours 31 & 32 : La Dolce Vita à Udaipur

6 mars 2017

Dimanche 5 mars, c’est notre dernier jour à Jaisalmer. Après pas mal de réflexion, nous avons réservé un bus de nuit pour la ville blanche, Udaipur. Le départ est prévu à 18h. En attendant, nous décidons de visiter les temples Jaïn qui se situent dans l’enceinte du fort. Ils sont au nombre de 7. L’entrée est payante : 250 roupies chacun pour visiter l’ensemble. Ils ressemblent un peu aux cénotaphes de Mandore (ils sont par contre beaucoup plus vieux), mais avec un style bien plus travaillé et de nombreuses statues ouvragées dans les murs. La visite est cependant assez rapide et nous sommes sortis au bout d’une petite heure.

P1012104

IMG_2603

2

IMG_2606

1

IMG_2615

P1012088

P1012096

Nous partons alors visiter un spot repéré sur Internet, où se trouvent de nombreux cénotaphes en hommage aux maharajahs de Jaisalmer : Bhada Bhag. Il se trouve à 8km environ du fort, nous prenons donc un rickshaw que nous négocions 200 rps aller-retour. L’endroit est sympa, sans plus, un peu perdu au milieu des éoliennes et des pierres. Finalement l’entrée est assez chère (500 rps pour deux) et si les monuments sont jolis cela manque un peu de vie à notre sens. Nous repartons alors à l’auberge à bord de notre Super Ganesh Express pour manger un peu à l’auberge.

P1012130

P1012129

IMG_2629

IMG_2619

L’après-midi nous nous mettons en mode négociateurs pour essayer d’acheter un tapis que nous aimons bien (très léger). Mais les Indiens sont forts et durs en affaires et nous partirons finalement bredouille (pas de coup de coeur pour les pièces moins chères proposées). 

Vers 17h nous partons vers la gare de bus qui se trouve à 15 minutes en rickshaw environ. Nous trouvons facilement notre bus et on nous propose directement de mettre nos bagages dans le coffre. On nous demande ensuite « 50 rps for luggage charge », pas grand chose mais cela sent l’embrouille ! Nous refusons en disant que jamais on ne nous a demandé de payer pour cela (c’est faux car c’est la première fois que l’on prend le bus long cours en Inde), il insiste et finalement quand on lui demande de retirer les bagages du coffre car nous ne paierons pas, il ferme le coffre en disant « OK, OK… ». Belle tentative d’embrouille encore ! Nous montons finalement dans notre beau bus couchette pour 12h de trajet direction Udaipur. Notre ami des bagages se révèlera être un abruti fini qui nous presse d’aller aux toilettes après y avoir passé 5 minutes… Hormis cela le trajet se passe bien, nous dormons plus ou moins bien et arrivons vers 5h30 à Udaipur. Le gérant de la guest house nous accueille et nous donne une chambre le temps que la notre soit prête. Nous nous reposons un peu, petit déjeunons et partons faire un tour dans la ville. Celle-ci est construite autour un lac qui lui donne un charme fou. Le monument principal, le Palais Royal, trône au bord de celui-ci, avec un petit air d’Italie. L’ambiance est calme et détendue malgré les nombreux touristes. Nous visitons un premier temple qui nous rappelle ceux visités la veille à Jaisalmer mais en beaucoup plus grand, et en gratuit ! 

IMG_2639

P1012132

IMG_2642

3

P1012139

IMG_2643

P1012160

Plus tard nous rencontrons un jeune homme qui veut nous emmener dans son école de peinture. Cela nous rappelle un certain épisode népalais… Nous acceptons mais prévenons que nous n’achèterons rien. En vain cette fois car nous craquons sur les peintures et en prenons deux sur soie… (il faut dire que cela fait plusieurs jours que nous en avions envie). Dans la négociation, Romain parvient à récupérer deux heures de leçons de peinture, qui auront lieu le soir même. Nous avons hâte !

Nous retournons déjeuner à la guest house et réservons un cours de cuisine pour le lendemain, donné par la maîtresse de maison, qui est un vrai cordon bleu. 

L’après-midi nous visitons le fameux palais royal, lieu de résidence de nombreux maharadjas des siècles derniers. Il est globalement très bien conservé, vraiment magnifique, on vous laisse apprécier les détails !

IMG_2703

IMG_2647

IMG_2651

IMG_2655

IMG_2659

IMG_2663

IMG_2668

IMG_2669

IMG_2686

IMG_2692

4

Nous finirons en savourant le coucher de soleil sur le lac, avec des couleurs particulièrement superbes ce soir ! L’orangé du ciel donne à Udaipur un air de ville dorée !

P1012175

P1012187

P1012190

IMG_2736

P1012192

P1012203

Finalement nous nous rendons à notre cours de peinture, où bien assistés par notre prof nous sortirons deux jolis éléphants. Plus qu’à s’entrainer tout seuls maintenant !

IMG_20170307_140835

Demain grand jour ! Nous partons tester les chevaux marwari à quelques kilomètres d’Udaipur !! Grande grande hâte. À demain pour de belles photos nous espérons.

You Might Also Like

8 Comments

  • Reply Mum 7 mars 2017 at 13 h 25 min

    Trop beaux les tableaux d’éléphants ! Et le cours de cuisine, c’était comment ?

    • Reply romain 7 mars 2017 at 15 h 20 min

      C’était super cool, on va mettre des photos sur l’article du jour ! Bisous

  • Reply Chrisetdom 7 mars 2017 at 19 h 57 min

    Alors là comment dire…..La richesse artistique de ce pays est déroutante là où la majorité des habitants est si pauvre ….. La culture ne profite pas à tous, hélas.J’adore les bas reliefs elephants et chevaux! C’est super que vous puissiez trouver des cours de peinture et cuisine, j’attend vos recettes!!! Très belles peintures!! Il vous a aidé comment le prof??

    • Reply Marine Lascault 8 mars 2017 at 4 h 05 min

      Oui c’est vrai que c’est très varié ! Mais c’est le Rajasthan, c’est aussi connu pour ses palais ! On verra dans les autres états… Il y a une classe moyenne assez importante en Inde et on les voit beaucoup dans ce genre de ville. Et puis autour des villes on retrouve la population plus pauvre en périphérie.

      Merci pour les peintures ! On a fait le tracé de l’éléphant au crayon à papier et il l’a retracé au pinceau très fin en corrigeant quelques lignes (d’où la ressemblance entre les deux). Ensuite il nous a dit où peindre les différentes couleurs et il a fini en faisant le cadre. Donc heureusement qu’il était là quand même !

  • Reply Chrisetdom 8 mars 2017 at 9 h 26 min

    Je viens de revoir cette page et me suis arrêtée lonnnnnnguement sur le Super Ganesh Express!!! Entre les citrons et piments sur le pare brise, le rétro de gauche qui lui sert de miroir, celui de droite ne doit pas servir à grand chose non plus, le clignotant cassé est un détail. Par contre à quoi peut servir le petit zinzin sous la plaque d’immatriculation?? . Enfin celui ne passera pas le contrôle technique, c’est sûr!. Et en plus son conducteur doit savoir slalomer entre les vaches!!

    • Reply Marine Lascault 8 mars 2017 at 19 h 39 min

      Clignotants pas besoin en théorie tant que tu as un klaxon ! Et un bras pour indiquer que tu tournes si vraiment tu tournes sec ! Aucune idée pour le  »zinzin » à vrai dire très bonne question ! Je pense pas qu’ils en aient tous en plus… On regardera !

  • Reply Odile 9 mars 2017 at 16 h 42 min

    Ce n’est plus de la construction, c’est de la dentelle et le mieux est que cela tient depuis????…???

    • Reply Marine Lascault 9 mars 2017 at 19 h 04 min

      C’est vrai que cela ressemble à de la dentelle ! Et elle date du 12eme et 15eme siècle selon les temples donc elle tient plutôt bien 🙂

    Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.