Inde Rajasthan

Jour 33 : Dure journée à Udaipur !

7 mars 2017

Ce matin, nous nous réveillons vers 7h45 afin de nous préparer pour notre balade à cheval, car le chauffeur doit venir nous chercher à 8h30. Nous prenons un petit déjeuner rapide et c’est parti ! Après une dizaine de kilomètres, nous arrivons à destination. Nos chevaux sont déjà prêts ! Juste le temps de nous présenter notre guide et de nous donner des casques (quand même) et nous sommes à cheval. Marine monte Punja (on pense) et Romain, Darling (on croit aussi). Tous les chevaux, y compris celui du guide sont des juments, il n’y a qu’un seul mâle dans tout le ranch. Ce sont des chevaux marwari, une race originaire du Rajasthan, qui ont la caractéristique unique d’avoir les oreilles pointées vers l’intérieur. Cela leur donne un air assez attendrissant et original. Physiquement, ce sont des chevaux très sportifs, plutôt petits et assez fins, et avec pas mal de sang. La jument de Marine se révèle être en très grande forme ce matin et commence dès les 5 premières minutes de la balade (qui va durer 4h) à faire l’idiote. Heureusement celle de Romain se tient pour l’instant à carreaux. Nous commençons la balade par de petits villages, direction les collines. Les habitants et surtout les enfants sont très contents de nous voir et nous sommes salués de partout ! Nous commençons à monter de petites collines, puis arrivons sur une première plaine, entourée de vaches et de buffles. Le guide propose à Marine de galoper un peu mais la jument est vraiment très en forme, et n’a absolument pas envie de partir sans ses copines. Elle fait tout pour revenir vers elles et vers le guide qui est à pied. Elle trouvera même le moyen de lui mettre un coup de pied… Plus de peur que de mal, il va bien, heureusement… Du coup, Marine préfère s’arrêter là pour le galop toute seule et essayer de calmer la jument pour l’instant. Pour la suite de la balade, Marine passe en troisième position et la jument se calme beaucoup. Celle de Romain est égale à elle-même, très gentille et fiable.

Capture-d’écran-2017-03-07-à-14.58.19

Fesses de Punja

Capture-d’écran-2017-03-07-à-14.57.01

1

Deux styles, deux écoles

Capture-d’écran-2017-03-07-à-14.56.09

IMG_20170307_110256

Capture-d’écran-2017-03-07-à-14.57.28

Romain et Darling ont parfois quelques problèmes de compréhension

IMG_20170307_101600

Plus tard, nous découvrons un immense lac naturel qui ressemble à une oasis dans le paysage assez aride des montagnes. Nous continuons avec un peu de trot et beaucoup de descentes. Pour sa 4ème fois à cheval, Romain est impressionnant et franchit toutes les descentes sans problèmes ! Nous terminons notre promenade tranquillement en repassant dans les villages, très contents de notre matinée, mais nous souffrons de partout (égratignures des arbres, bleus des lanières, mal aux fesses…) ! En rentrant, nous visitons un peu le ranch, découvrons le poulain marwari de 1 mois et terminons par un bon déjeuner végétarien. C’est tout pour la parenthèse équestre, mais ce ne sera sûrement pas la dernière 😉

Capture-d’écran-2017-03-07-à-14.54.21

Capture-d’écran-2017-03-07-à-14.54.59

IMG_20170307_105926

IMG_20170307_113235

IMG_20170307_101457

IMG_20170307_125430

Bébé marwari

L’après-midi nous avons un autre rendez-vous : cours de cuisine indienne à la guest house à 15h. Nous prenons une bonne douche et rendez-vous dans la cuisine, avec Kala, la femme du gérant. Au programme, pas moins de 10 recettes. La première est un chai masala, le fameux thé aux épices. Nous le réalisons avec de la cardamome verte, du gingembre, du poivre noir et des clous de girofle. Vraiment trop bon. Nous réalisons ensuite différentes recettes de curry avec une base toujours similaire de piments, oignons, ail et gingembre, le tout mixé ensemble. Nous réalisons un curry aubergines/tomates, pommes de terres/tomates, chou/pommes de terre, pommes/bananes/raisins. Nous rajoutons pendant la cuisson de la poudre de piment rouge, de la coriandre sèche, du cumin, du sel et de curcuma. Nous préparons également un riz végétarien au chou-fleur, carottes et tomates, très bien assaisonné (le riz cuit dans la préparation de légumes et épices, un délice…). Nous terminons par préparer des pains indiens, dont le chapati que nous avions déjà vu dans le désert du Thar. Sur les cartes des restaurants, il y a beaucoup de pains et de noms différents, et nous commençons tout juste à comprendre les différences. Si quelqu’un voit des erreurs, ne pas hésiter ! « Chapati » signifie blé, et il est tout naturellement fait à partir de farine de blé. C’est également le cas du « Paratha », mais auquel on ajoute de l’huile. Le paratha peut également être fourré (aloo paratha : fourré aux pommes de terres, oignons et épices, la vie). Le « Naan » quant à lui est fabriqué à partir de farine de riz. Enfin, le « Roti » est un synonyme de chapati.

IMG_20170307_150454

La base de toute bonne cuisine indienne

IMG_20170307_152553

Nous réalisons aujourd’hui : des chapati, des butter paratha, des aloo paratha et coconut paratha. La base de pâte est la même : farine, sel et eau, mais on ajoute ou non des ingrédients supplémentaires pour les parathas. Ils sont tous cuits de la même manière sur une poêle très fine en fonte. Et voilà, notre cours de cuisine est déjà terminé… Vraiment génial, on a hâte de rentrer pour vous les faire goûter (phrase à lire jusqu’au bout, ne pas s’arrêter à « rentrer » ! 🙂 ). Nous goûterons l’ensemble le soir même, car il est pour l’instant trop tôt (17h à peine).

Nous faisons donc le plein d’épices auprès de la cuisinière (prochain colis en cours de préparation…) et partons faire un petit tour près du lac pour observer de nouveau le coucher de soleil, on ne s’en lasse pas trop. Encore une fois parfait, Udaipur est vraiment belle à toutes les heures.

P3072210

P3072211

P3072222

IMG_2757

IMG_2764

IMG_2765

Nous rentrons finalement à l’auberge et prenons notre dîner. Tout est vraiment bon (surtout grâce à Kala car nous ne serions pas allés bien loin seuls !). On a même la chance de goûter le mango curry préparé pour la famille avec les premières mangues fraiches de la saison. Un délice (mais nous n’avons pas la recette malheureusement…) ! Nous tenterons de reproduire tant bien que mal en rentrant.

Demain, nous partons de Udaipur en début d’après-midi direction Jaipur, la ville rose cette fois. Cette étape n’était pas celle que nous voulions à la base, nous souhaitions plutôt partir vers Bundi qui semblait moins touristique et tout aussi belle (voir mieux…). Mais les trains étaient tous complets, nous nous sommes donc rabattus vers Jaipur, qui a le mérite de nous rapprocher d’Agra pour la suite de notre voyage. En effet, le Holi Festival approche à grands pas et nous avons déjà prévu de le passer à Orchha. Il est donc temps de nous diriger vers l’est !

You Might Also Like

6 Comments

  • Reply Chrisetdom 7 mars 2017 at 20 h 15 min

    Dis donc Marine, pas facile ces petits chevaux!Et bravo à Romain pour cette grande randonnée! C’est une très belle ville Udaipur, cela doit être dur d’en partir… Pour les recettes j’attend les épices pour pouvoir les réaliser…..mais non je vais vous attendre mais ce sera dur !!. Chercher une bonne recette du mango curry svp!!

    • Reply Marine Lascault 8 mars 2017 at 4 h 06 min

      Non pas facile, même le guide l’a dit « She is crazy » : tu m’étonnes… On va regarder pour le mango curry, il faut faire un chutney de mangue et cuire les mangues dans de l’eau au début, c’est tout ce que l’on sait !

  • Reply Ppa 7 mars 2017 at 20 h 20 min

    hummm, nous nous régalerons, c’est certain…
    Quelle allure à cheval Marine !! Superbe, Romain, tiens toi droit !!! (comme dirait mamy Françoise)
    C’est vraiment magnifique, merci.

    • Reply romain 8 mars 2017 at 4 h 07 min

      Je faisais une pause c’est pour ça ! Ça fatigue 4h de cheval 🙂

  • Reply DLSCLT 8 mars 2017 at 12 h 03 min

    Malgré le côté tête de mule de la bête (peut-être l’effet oreilles?), cela avait l’air d’être une belle ballade…

    • Reply Marine Lascault 8 mars 2017 at 19 h 34 min

      Oui c’était génial ! Et la bête aux grandes oreilles s’est calmée heureusement 🙂

    Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Common phrases by theidioms.com