Japon Tokyo

Jour 409 : Asakusa, le Tokyo populaire & touristique

4 mars 2019

Dimanche 18 mars, c’est l’avant-dernier jour du voyage ! Nous décidons de visiter le quartier d’Asakusa, proche de notre Airbnb, réputé pour l’un des plus gros temples de la ville, le Senso-ji. Mais c’est aussi un quartier où les gens aiment se promener, avec de grandes ruelles pleines de boutiques, de restaurants et d’allées commerçantes. Et comme on est dimanche, il devrait y avoir de l’animation !

Nous partons donc à pieds de notre appartement, direction le Senso-ji. Sur le chemin, nous faisons un crochet pour aller voir un petit temple caché repéré sur internet, Imado-Jinja, dédié au chat Maneki-neko sensé porter bonheur en amour. Un sanctuaire avec du coup des centaines de statues et effigies de chats porte-bonheur un peu partout !

Sur le chemin du Senso-ji, nous croisons un autre petit temple en hauteur, avec des japonais en costumes qui posent pour leurs photos, comme on aime ! On sent qu’on se rapproche du coin touristique, et on se dit qu’on va pouvoir faire quelques photos cools nous aussi 🙂

Nous arrivons enfin au Senso-Ji, et l’agitation se fait ressentir ! En fait, il y a du bruit et du monde partout, des tambours, de la musique… ça change de l’ambiance habituelle des temples au Japon ! On se rend compte qu’il y a une sorte de cérémonie, et comme c’est dimanche, c’est plein à craquer.

La cérémonie se déroulant à l’entrée du temple, nous nous éloignons assez vite pour l’explorer (de toute façon, on ne voyait pas grand chose, et on n’a pas bien compris ce qu’ils faisaient…). Le temple est effectivement énorme, avec de très belles pagodes, et on sent bien que c’est un des points touristiques de la ville (l’entrée est en plus gratuite). On est assez loin de l’ambiance traditionnelle des autres temples habituels, mais l’endroit reste impressionnant ! Et on a bien sûr le droit aux costumes, toujours plaisants pour les photos !

Nous décidons d’essayer de nous éloigner de la foule (en fait, ça ne sera pas si facile dans ce quartier !) en prenant les petites rues qui partent du temple. L’ambiance y est un peu plus populaire, avec des galeries, des salles de jeux, des restaurants… Avec toujours la grand tour Tokyo Sky Tree en arrière plan.

Nous décidons d’en profiter pour trouver un restaurant, ce qui se révèlera un peu plus compliqué que prévu. Nous voulions manger des sushis, mais peut-être est-ce dû à l’activité touristique, mais la plupart des restaurants ne nous tentent pas, ou sont alors trop chers par rapport aux pris que nous connaissions du Japon ! Finalement, nous tombons sur un restaurant de sushis qui nous semble traditionnel, et qui l’est ! L’endroit est petit, on sent que les quelques personnes dedans sont des gens du coin ou qui travaillent à côté, et le chef prépare les sushis devant nos yeux. Une fois encore on se régalera !

En sortant, nous décidons de continuer à explorer le quartier. Nous nous redirigeons vers le temple (qui est au centre), et prenons la grande porte principale (« Kaminarimon ») pour longer une allée… et quelle allée ! C’est le chemin principal pour aller au temple, et on peut à peine avancer tellement il y a de monde. Sur chaque côté, il y a un nombre énorme de boutiques de souvenirs, des guirlandes de fleurs, des drapeaux bouddhistes… En face de la porte se trouve l’office de tourisme, et nous avions lu sur internet qu’il y avait un observatoire sur le quartier au dernier étage. Nous décidons d’y aller, et la vue est géniale, on se rend encore plus compte de l’activité grouillante du quartier !

Nous décidons de finir la journée par un coin plus calme du quartier, de l’autre côté du fleuve Sumida. L’ambiance y est effectivement plus tranquille, mais il n’y a pas grand chose à voir, si ce n’est la fameuse sculpture de Stark pour les locaux d’Asahi (une flamme dorée, aussi surnommée « crotte de Godzilla »…), un petit parc (avec un temple !) et pas mal de mouettes 🙂

Demain, c’est le dernier jour du voyage ! 🙁

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.