Corée du Sud Sud-Est

Jour 232 : Les lumières de Busan

22 septembre 2017

Jeudi 21 septembre, nous nous réveillons vers 9h30, et partons vers 11h en direction de Beomeo-sa, un temple qui se trouve au nord de la ville. Celui-ci n’est pas extrêmement loin, mais il faut quand même un peu de temps pour y aller. Nous prenons tout d’abord le métro jusqu’à l’extrémité de la ligne (juste avant la gare de bus par laquelle nous étions arrivés), à la station Beomeosa, du nom du temple. Une fois sortis du métro, nous nous imaginions nous retrouver juste devant le temple, mais ce n’est pas le cas ! Un panneau indique qu’il se trouve encore à 3 kilomètres. Nous décidons de déjeuner dans un convenient store et de profiter du wifi pour trouver la meilleure solution pour nous y rendre. Nous voyons qu’il faut prendre le bus 90 qui s’y rend directement.

Quand nous avons fini de manger, nous avons de la chance, le bus est justement là. Il ne faut qu’une quinzaine de minutes pour arriver en haut de la colline sur laquelle se trouve le temple. Il s’agit du temple principal de la région de Busan, Cheongnyong-dong. Son nom signifie « le Temple du poisson du nirvana ». En effet, la légende raconte qu’un puits d’or se trouve en haut de la colline, avec de l’eau aux propriétés exceptionnelles. Un jour, un poisson venu du Nirvana est arrivé dans le puits, et y vit depuis. Ce temple est aussi connu pour être l’un des hauts lieux du sunmudo, un art martial coréen. Celui-ci était enseigné aux moines bouddhistes, qui l’ont d’ailleurs utilisé pour vaincre les Japonais lors d’une invasion au 16ème siècle. Cet art, un peu négligé après le 18ème, a été remis au goût du jour par le moine Yang-Ik. Dans les années 1930, ce temple était le centre de la résistance des moines contre la colonisation japonaise. Une histoire forte donc !

Après ce petit trajet de 3 kilomètres, nous sommes désormais en pleine campagne, entourés par de belles collines arborées. Nous suivons un petit chemin qui mène à une sorte de portail, le « portail à un pilier » (car en le regardant de côté on a l’impression qu’il n’y a qu’un seul pilier), et qui symbolise le chemin vers l’illumination. Après quelques marches, nous arrivons devant le deuxième portail, celui des 4 Rois Divins, construit en 1699. À l’intérieur de celui-ci se trouve les statues des 4 rois en question, qui gardent l’entrée du temple. Encore un petit escalier, et nous voici devant la troisième et dernière porte, la porte de la non-dualité, un concept spirituel qui signifie que le royaume de Bouddha et le monde sont la même chose.

IMG_6363

IMG_6305

IMG_6307

IMG_6310

IMG_6313

IMG_6318

Nous montons encore un peu et arrivons dans la cour du temple. Devant nous s’élèvent trois nouveaux bâtiments, trois magnifiques salles de prière. Les chants des moines et des fidèles résonnent dans la cour, c’est très paisible et on se sent bien dans ce temple. Nous faisons le tour, tout en admirant la magnifique vue sur la colline. Nous redescendons ensuite vers une forêt de bambous qui contournent le temple. Un chemin nous conduit en contrebas de celui-ci, où se trouve d’autres bâtiments, interdits aux visiteurs, ainsi que le musée du bouddhisme, devant lequel se trouve une pagode relativement récente.

IMG_6319

IMG_6323

IMG_6324

IMG_6326

IMG_6330

IMG_6331

IMG_6333

IMG_6336

IMG_6338

IMG_6341

IMG_6343

IMG_6345

IMG_6346

IMG_6351

IMG_6354

IMG_6362

IMG_6358

IMG_6368

Nous terminons tranquillement notre visite, puis retournons vers l’arrêt de bus pour reprendre le bus 90. Nous prenons ensuite le métro, en nous arrêtons à l’arrêt Seomyeon. Il s’agit du quartier considéré comme le véritable centre-ville de Busan. Il comprend d’énormes malls, de grandes rues remplies de restaurants et de magasins, ainsi qu’un petit marché de street-food. Les rues sont remplies d’enseignes lumineuses et très photogéniques ! Nous nous promenons un peu, faisons une pause-café et pour finir un petit tour dans le mall souterrain immense, accolé à la station de métro.

IMG_6371

IMG_6375

IMG_6376

IMG_6378

IMG_6385

IMG_6386

IMG_6388

IMG_6389

IMG_6395

IMG_6399

IMG_6403

Nous reprenons le métro en direction de Centum City, un immense mall. Ce n’est pas un mall comme les autres, car il s’agit du plus grand du monde ! Nous étions assez impressionné de lire cela, d’où notre visite. Finalement, il est sympa mais sans plus, c’est très cher et cela fait mal aux jambes ! Nous ne restons pas très longtemps et reprenons le métro une dernière fois en direction de la plage de Gwangalli. Il fait désormais nuit, et tant mieux car nous voulions voir ce quartier de nuit. En effet, de la plage on bénéficie de la meilleure vue sur le plus beau pont de la ville, Gwangan. Celui-ci donne à Busan un petit air de San Francisco… De nuit il est vraiment magnifique. De la plage, on peut aussi voir quelques tours sur le rivage, et on peut presque dire qu’il s’agit de la skyline de Busan !

IMG_6430

IMG_6441

IMG_20170921_195106

Nous repartons vers 20h, et décidons de nous arrêter pour manger dans un restaurant de bibimbaps et de gimbaps, toujours une valeur sûre. Nous rentrons ensuite à la guest house, bien fatigués de notre journée ! Demain, départ de Busan pour Jeonju, à l’ouest du pays.

You Might Also Like

3 Comments

  • Reply Mum 23 septembre 2017 at 23 h 11 min

    Je n’avais aucune idée de ce à quoi pouvait ressembler la Corée du Sud… pour moi, ça s’arrêtait à Séoul… mais c’est toujours aussi beau, la campagne paisible, les villes et leurs enseignes par milliers… et les couleurs magnifiques des temples.

  • Reply prugniel claude et jacqueline prugniel 30 septembre 2017 at 15 h 11 min

    les temples sont vraiment magnifiques !! combien de temps leur a-t-il fallu pour pouvoir les peindre ? C’est vraiment super ! ainsi que les photos de nuit.

    • Reply romain 30 septembre 2017 at 15 h 25 min

      Aucune idée du temps qu’il a fallu pour les peindre ! On sait juste qu’ils les repeignent tous les 20 ans (enfin, je me souviens que la guide a dit 20 ans, mais pour Marine elle a dit 100…)

    Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.