Hong Kong

Jour 212 : Des Bouddhas, des Bouddhas, toujours des Bouddhas

1 septembre 2017

Ce matin, nous nous réveillons vers 10h, nous nous préparons, et partons pour notre première visite de la journée, le monastère des 10 000 Bouddhas. Celui-ci se situe au nord de Kowloon, à l’arrêt de métro Sha Tin. Il nous faut donc faire deux changements, et prendre finalement la ligne bleue qui ressemble plutôt à un RER, et qui rappelle de « bons » souvenirs à Romain, étant la ligne qui rejoint Shenzhen, en Chine.

Nous mettons une bonne demi-heure à arriver, puis encore un gros quart d’heure à comprendre quelle sortie il faut prendre pour traverser l’immense route qui nous sépare du temple. Avant de commencer l’escalade, nous avons décidé de faire un tour à Ikea, non pas pour acheter des meubles, mais pour déjeuner ! Il se trouve que c’est un super plan pour manger pas cher et plutôt très bon à Hong Kong (et à plein d’autres endroits dans le monde d’ailleurs) ! Il se trouve dans un gros mall, spécialisé dans tout ce qui est ameublement de la maison. Apparemment, nous ne sommes pas les seuls à avoir eu cette idée (de manger chez Ikea) car de nombreux Hongkongais (et surtout des collégiens/lycéens) prennent les raccourcis dans le magasin pour se précipiter vers le restaurant. Il y a une queue immense, mais nous arrivons finalement à prendre nos boulettes et notre saumon bien occidentaux. On se régale !

Une fois notre café bu, nous partons en direction du monastère. Sur la route pour y arriver, il y a un grand temple que nous décidons de visiter en premier. Nous prenons l’escalator car il est très en hauteur (excellente idée), et arrivons en face d’un grand temple. Derrière se trouvent de nombreux petits bâtiments, comme une sorte de petit village. Nous comprenons en fait qu’il s’agit d’un « cimetière ». Sur les murs de chaque petit bâtiment il y a de petites cases, sur lesquelles se trouvent des plaques mortuaires avec souvent les photos des ancêtres. Nous ne nous attardons pas, l’endroit n’est pas vraiment destiné aux touristes même s’il est complètement ouvert.

IMG_4372

IMG_4374

IMG_4380

P9016809

P9016810

Nous partons donc vers le monastère (qui n’en est pas vraiment un, car aucun moine n’y réside), auquel on accède en passant par un chemin dans une forêt de bambous. Il faut alors gravir plus de 400 marches. La balade est néanmoins très sympa, car on passe entre des centaines de statues de « Bouddhas »dorés dans plein de postures différentes. Et certains sont vraiment marrants ! Du coup les marches passent facilement et on arrive assez vite au premier niveau, qui compte un temple, un restaurant végétarien, une immense pagode et de belles statues (de la déesse de la miséricorde notamment).

IMG_4402

IMG_4391

IMG_4394

IMG_4395

IMG_4397

IMG_4403

IMG_4410

IMG_4411

IMG_4412

P9016814

P9016818

P9016819

P9016822

P9016825

P9016830

Le temple et le monastère ont été bâtis dans les années 50 par Yuet Kan, qui n’était pas un moine, mais comptait un nombre important de disciples. Dans ce bâtiment, il a réuni non pas 10 000 comme son nom l’indique, mais 13 000 statues de Bouddha de toutes les tailles ! Le corps du fondateur a quant à lui été embaumé dans la position du lotus, et est « exposé » (sympa).

IMG_4417

P9016833

P9016836

IMG_4422

P9016839

P9016844

P9016849

IMG_4421

IMG_4426

Il faut remonter quelques marches (cette fois entourées de statues de femmes) pour accéder au deuxième niveau. Il compte une cour remplie de statues de statuettes en pierre, plusieurs salles avec des statues de généraux (dont le fameux Quan Cong -le général rouge- qu’on a tellement vu au Vietnam), une maison coloniale jolie mais complètement abandonnée puis des bassins avec des tortues. Une cascade s’y écoule du troisième et dernier niveau, où se trouve une statue de la déesse de la miséricorde et un petit temple. Le tout, bien sûr, avec une magnifique vue sur les buildings de Hong Kong, malgré un brouillard assez dense (le niveau de pollution est encore extrêmement haut aujourd’hui). L’endroit n’est pas trop fréquenté et malgré l’effort assez conséquent pour y accéder, nous sommes contents de nous être déplacés. On se dit que cela peut même être une alternative un peu plus originale au grand Bouddha, même si celui-ci est à première vue plus impressionnant (et à deuxième vue aussi).

IMG_4428

IMG_4431

IMG_4433

P9016868

IMG_4443

IMG_4444

IMG_4448

IMG_4451

IMG_4453

Nous redescendons en jetant à nouveau un coup d’oeil aux différentes statues, et en en découvrant de nouvelles. On doit pouvoir rester des heures à toutes les observer !

P9016882

P9016883

P9016891

P9016892

Arrivés en bas, nous retournons prendre le train. Il se met alors à pleuvoir des cordes ! Nous sommes contents que ce ne soit pas tombé une demi-heure plut tôt, mais on se demande si on va pouvoir continuer nos visites… On décide quand même de tenter le coup, et on se rend vers Diamond Hills, où se trouve le couvent de Chi Lin. Quand on sort de la station, soulagement, il ne pleut plus ! Le couvent est tout près, à l’arrière d’un magnifique jardin, mais il ferme bientôt donc on décide d’y aller en premier. C’est un vrai lieu de sérénité au milieu de la ville. D’ailleurs d’immenses tours s’élèvent juste derrière, contrastant avec la simplicité et l’authenticité des lieux. Nous faisons un tour dans la cour, mais il est trop tard pour rentrer à l’intérieur du couvent. Nous avons tout de même le droit à une belle percée de lumière dans cette journée où le temps aura été bien gris !

IMG_4463

P9016909

IMG_4467

P9016914

P9016895

À Hong Kong, la mode de Pokémon Go n’est toujours pas passée, et il est interdit d’y jouer dans la cour pour ne pas troubler la tranquillité du lieu !

Nous traversons le petit pont qui mène au beau jardin de Nan Lian, un jardin classique au style chinois. Nous nous baladons à travers les beaux bonsaïs et faisons un petit tour dans la « rockery » où sont exposées des pierres magnifiques de plusieurs centaines de milliers d’années, complètement lisses. Un étang s’étend (trop drôle) au milieu du jardin, et à son centre se trouve une petite pagode dorée, à laquelle on accède par de jolis ponts rouges. Comme pour le couvent, c’est surprenant de se retrouver dans un endroit aussi paisible alors que nous nous trouvons en plein coeur de la ville. Nous terminons notre tour, en admirant les beaux pins bouddhistes et les bougainvilliers du Brésil.

P9016920

IMG_4491

P9016926

P9016924

P9016929

IMG_4509

Nous repartons en direction de notre guest house, pour faire une pause bien méritée. Le soir, nous partons dîner dans un bon restaurant de dim sum à Tsim Sha Tsui (Canton Dim Sum Expert) et terminons ce repas par des eggettes aux chocolat, ces gaufres typiques de Hong Kong (chez Mami Pancake, très bonne adresse !).

Demain, dernier jour à Hong Kong avant notre grand départ pour … la Corée !! (du sud bien sûr).

You Might Also Like

2 Comments

  • Reply Chrisetdom 1 septembre 2017 at 19 h 34 min

    Trop de bouddhas…..enfin c’est mon avis! Ils auraient pu en mettre un peu moins peut être…..c’est toujours mon avis. Par contre merci, merci, merci pour m’avoir remontré mon petit paradis hongkongais!!!

    • Reply Marine Lascault 1 septembre 2017 at 19 h 43 min

      C’est sûr qu’il y a de quoi faire niveau Bouddhas ! Mais ça fait aussi le charme du lieu et c’est rigolo 😉
      Oui Chi Lin c’est vraiment un bel endroit, c’était un plaisir d’y retourner !

    Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Common phrases by theidioms.com