Bali Indonésie

Jours 157 à 159 : Nusa Lembongan sous la pluie

10 juillet 2017

Samedi 8 juillet, nous nous levons à 9h pour nous préparer, car nous partons d’Ubud. Nous profitons une dernière fois du petit déjeuner des Dieux, rangeons les sacs et attendons la voiture qui doit nous venir nous chercher. Nous nous rendons sur l’île Lembongan, à une quinzaine de kilomètres au sud-est de Bali, et avons pris un pack transport (transfert de l’hôtel jusqu’à l’embarcadère, bateau aller-retour et de nouveau transfert possible sur 6 endroits de Bali, pour 25€ chacun, ce qui semble être une des solutions les plus économiques). A 11h30, la voiture vient nous chercher, et nous récupérons deux Hollandais qui se rendent également sur l’île. Après 1h20 de trajet, nous arrivons à Sanur, d’où nous allons prendre le bateau. Petite précision : depuis ce matin, il fait un temps vraiment pourri ! Nous sommes partis d’Ubud sous une pluie battante, ici c’est un peu mieux, il ne pleut pas au moins. C’est censé être la saison sèche à Bali mais apparemment celle-ci est assez capricieuse cette année !

Nous montons dans le bateau qui part à 13h, c’est un grand bateau confortable avec une cabine. La traversée, qui va durer un peu moins d’une heure, commence, et là c’est moins marrant. Cela bouge beaucoup !! Et au bout d’un moment, les gens se mettent à vomir… Marine n’est pas bien du tout mais résiste ! Quand nous arrivons à proximité de l’île, la mer se calme immédiatement et c’est le soulagement. Nous descendons, récupérons nos sacs, et montons dans une sorte de jeep qui va nous emmener chacun dans nos guest houses respectives. Nous avons choisi BBS (Barung Bali Spa) pour 13€ la nuit, qui se trouve à proximité de Mushroom Bay, qui semblait être l’une des meilleures plages pour la baignade. La mer est en effet plus calme qu’à certains endroits où les courants sont très forts et dangereux. La guest house est très sympa, c’est très propre et agréable (à part qu’il n’y a pas d’eau chaude, et qu’il ne fait pas du tout chaud avec cette pluie). L’après-midi, après nous être installés et avoir déjeuné (quand même !), nous allons faire un petit tour sur les plages aux alentours, soit la fameuse Mushroom Bay, qui est jolie mais envahie de bateaux et d’algues, et Tamarind Beach, un peu à l’image de la précédente. Globalement, (et le ciel gris n’améliore pas forcément cette impression), on trouve l’île très sale, il n’y a vraiment aucune gestion des déchets, et surtout beaucoup de constructions inachevées. C’est souvent le cas sur ces îles touristiques (même si on est loin de la fréquentation des îles Gili, juste à l’est d’ici), mais c’est toujours assez triste à voir.

Le soir, nous trouvons un petit restaurant pas cher, Adi’s Warung, où on se régale encore et toujours de la délicieuse nourriture indonésienne !

Dimanche 9 juillet, nous prenons notre temps (c’est notre habitude désormais 🙂 ), et ne partons que pour aller déjeuner, dans le même restaurant que la veille, Black Wood Café, qui est vraiment très bon. Nous partons ensuite nous promener un peu plus au sud, en direction de Dream Beach. Grâce à notre ami Google Maps, nous trouvons un chemin très peu praticable mais qui nous permet un beau raccourci. Une vingtaine de minutes après, nous sommes à Dream Beach. C’est une jolie plage (moins que son nom ne pourrait le prévoir), entourée de restaurants, et c’est la première où l’on voit des gens (enfin surtout des enfants) se baigner. Ce qui est assez étonnant car les vagues sont vraiment très hautes, et la mer est très agitée ! Et en se baladant sur la côte, c’est de plus impressionnant. On voit probablement les plus grosses vagues de notre vie ! Et malgré le mauvais temps, la mer est turquoise, ce qui rend le spectacle encore plus beau. Nous restons médusés devant ces vagues qui s’éclatent violemment sur les falaises. C’est certain, la nature est en colère, et ça fait peur !

IMG_9360

IMG_9375

IMG_9390

IMG_9425

P7095442

P7095471

En longeant la falaise, nous arrivons à l’un des points de vue principaux de Nusa Lembongan, Devil’s Tears, et l’un des plus touristiques (de petits bus viennent y déposer des groupes). Il s’agit d’une grande cavité dans la falaise, où les vagues s’engouffrent et viennent s’éclater violemment. De l’eau coule ensuite des terrasses créées par l’érosion, formant de nombreuses petites cascades. Encore une fois, voir ces immenses vagues turquoises se fracasser aussi près de nous est assez exceptionnel, et très impressionnant. Nous y restons un bon moment à admirer cette nature furieuse et magnifique.

P7095487

IMG_9496

IMG_9500

IMG_9501

IMG_9503

IMG_9507

IMG_9523

IMG_9534

IMG_9538

IMG_9565

P7095500

P7095525

Nous repartons en longeant la falaise vers une autre plage, Sunset Beach. La mer y est plus calme, et le paysage (et le temps) n’est pas sans nous rappeler la Bretagne ! Nous croisons un adorable petit chien qui commence à nous suivre, quand la pluie se met à tomber. Doucement au début, puis c’est la grosse averse. Nous tentons de nous abriter un peu, mais voyant que cela ne se calme pas nous décidons d’y aller (nous ne sommes qu’à une dizaine de minutes de la guest house). Heureusement, nous avons pris nos magnifiques k-way bleus roi (et orange…) qui jusqu’à maintenant ne servait à rien si ce n’est à remplir les sacs ! Bali aura eu l’avantage de les rentabiliser un peu ! Nous arrivons trempés évidemment, mais au moins nous sommes au sec.

IMG_9573

IMG_9576

IMG_9579

IMG_9580

P7095569

P7095571

Le lendemain, lundi 10 juillet, nous avons décidé de nous rendre un peu plus loin sur l’île et pour cela, il n’y a pas cinquante façons : le scooter est probablement le moyen le plus simple d’y aller. Du coup nous décidons de nous lancer, négocions un peu le prix (il est 11h30, on ne va quand même pas payer le tarif d’une journée 🙂 ) pour arriver à 50 000 roupies (3€ à peu près). Après un petit briefing, nous partons, et Romain assure comme s’il en avait fait sa toute sa vie (sauf quand nous avons un petit problème de redémarrage, heureusement les Balinais sont vraiment adorables et viennent nous aider spontanément) ! Nous faisons un petit stop sur une colline pour admirer la vue sur l’île, et partons en direction de la mangrove, au nord-est de l’île. Nous arrivons dans un petit village charmant, avec quelques petits restaurants et plein de vendeurs qui nous proposent des tours de la mangrove en bateau. Ce n’est malheureusement pas au programme (nous sommes en restriction budgétaire !), du coup nous nous contenterons de l’observer d’ici. Nous nous installons dans un petit restaurant, et admirons la jolie vue.

P7105576

IMG_9594

IMG_9601

IMG_9602

IMG_9607

P7105587

P7105588

P7105591

P7105595

Nous repartons sur Mangrove Road, route la lisière de la jungle et de la mangrove. Malheureusement, on ne les voit guère. Cependant, de jolis temples se trouvent sur notre route. Ce sont des temples typiques balinais, dont on ne se lasse vraiment pas ! Ici, ils sont construits en pierre noire, ce qui leur donne un charme tout particulier. Nous retrouvons aussi les statues incroyables que nous aimons tant !

IMG_9610 IMG_9619

IMG_9615

P7105597

Notre scooter, le bien nommé Scoopy !

P7105600

Nous continuons notre route pour faire un tour dans le petit village de l’île. C’est très mignon, avec encore de beaux temples, et une vraie vie de village, chose que nous n’avions pas réellement encore observé à Bali, hormis dans les champs de riz (attention, nous n’avons vu qu’Ubud !), où tout semble tourner autour du tourisme. Ici aussi c’est très touristique bien sûr, mais un peu moins. Petit détail amusant sur la circulation en scooter : il n’y a pas de pompes à essence sur l’île, mais c’est néanmoins impossible de tomber en panne ! Toutes les boutiques vendent de l’essence dans de petites bouteilles en plastique ou de verre (merci Absolut !) sur les abords des route.

IMG_9656

IMG_9633

IMG_9644

P7105605

P7105613

P7105617

IMG_9647

P7105629

P7105625

P7105634

IMG_9635

IMG_9653

Nous décidons de rentrer à la guest house après cette jolie promenade, où nous avons vraiment apprécié de pouvoir nous déplacer par nous-mêmes, sans marcher pendant 20 kilomètres ! Demain nous repartirons faire un petit tour car les routes de cette île sont très sûres (et pas de policiers corrompus !), en direction de sa petite soeur, Nusa Ceningan, reliée à Lembongan par un petit pont.

You Might Also Like

4 Comments

  • Reply ChrisetDom 10 juillet 2017 at 23 h 03 min

    Très impressionnantes ces vagues ! Je n’ai pas compris par contre ces allusions sur la Bretagne…

    • Reply Marine Lascault 11 juillet 2017 at 3 h 01 min

      Ahahah c’était juste pour piquer un peu les bretons 🙂

  • Reply Odile 13 juillet 2017 at 15 h 34 min

    oui, ben les touristes seront toujours les touristes face aux grosses vagues….
    il faut avouer que c’est magnifique avec l’écume et la couleur de l’eau. Veinards, vous vous en rendez compte j’espère?
    continuez à nous faire voyager c’est super !

    • Reply Marine Lascault 13 juillet 2017 at 15 h 40 min

      Merci Odile ! Oh bah oui on s’en rend bien compte 🙂 contents que ça te plaise en tout cas. On t’embrasse

    Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Common phrases by theidioms.com