Malaisie Perhentian Islands

Jours 129 à 138 : On a trouvé le Paradis (ou presque)

19 juin 2017

Samedi 10 juin, nous nous levons donc assez tôt afin de prendre le bus direction la petite ville de Kuala Besut, d’où part le bateau vers les îles Perhentian.

Le trajet est assez rapide, environ 1h30, et nous arrivons vers 10h30. Nous avons acheté nos billets de bateau à l’avance, et trouvons facilement le bureau de la compagnie, Safe Park. On nous informe que le bateau part à 11h, nous avons donc un peu de temps pour aller prendre un petit déjeuner à côté. Nous trouvons un petit restaurant très joli, le Woo Café, et nous y installons. À peine le temps de manger (un délicieux fried rice à la thai pour Marine et un petit déjeuner anglais pour Romain), nous repartons en direction du Jetty et embarquons. Le trajet dure 30 minutes, et s’avère assez agité, nous encaissons pas mal de grosses vagues. La première île est visible rapidement : il s’agit de Pulau Perhentian Kecil (« petite île Perehentian »), l’île où se trouve notre camping. En face se trouve Pulan Perhentian Besar (« grande île Perenthian »), où se trouvent de nombreux hôtels également.

Nous sommes les deuxièmes à débarquer sur notre petite plage, Rainforest Beach. Notre camping se trouve juste sur la gauche, et nous sommes accueillis par des volontaires. En attendant que notre tente soit prête, nous attendons sur la belle terrasse du bar, en nous émerveillant sur la mer qui est d’un bleu magnifique. On nous amène rapidement à notre tente, qui se trouve derrière le bar, dans la jungle. Il y a une vingtaine de tentes, élevés sur des pilotis de bois (ce qui est plutôt rassurant car la jungle grouille de varans de bonne taille !). C’est sommaire mais agréable, si l’on enlève les très nombreux moustiques voraces (notre spray acheté à Kuala Lumpur ne fera que 3 jours…).

IMG_7559

Notre petite plage « privée » !

Après nous être installés, nous filons directement à la plage avec nos lunettes, achetées à Kota Bharu pour quelques euros. A peine dans l’eau, nous pouvons voir des centaines de poissons, dont de beaux poissons perroquets multicolores, de jolis poissons blancs à pois jaunes, un « puff fish » (les poissons tout ronds), de gros bancs de minuscules poissons, des petits, des gros… Bref une vie sous-marine exceptionnelle à quelques mètres de la plage à peine. Plus tard nous verrons aussi une petite raie bleue à pois bleus (dangereuse apparemment, nous l’apprendrons plus tard !). Le reste de la journée sera surtout ponctué par de la plage, des recherches de coraux (la plage en est recouverte, nous avons même réalisé un alphabet de coraux -oui bon pas de commentaires-) et le soir d’un bon dîner au restaurant du camping. Et le bonus du camping, c’est qu’il y a 4 chiens (genre malinois), 1 grand et 3 chiots, adorables !

IMG_20170613_150915

IMG_20170610_185045

IMG_20170618_190245

IMG_20170618_191942

Le resto du camping !

Finalement, nous sommes tellement bien sur notre petite île que nous décidons de prolonger notre séjour, et passons des 3 nuits prévues à 9 ! On vous rassure, on ne va pas détailler chaque jour, ça ne serait pas très intéressant.

Au bout de deux jours de détente, nous décidons d’aller voir un peu ce qui se trouve autour de nous. Un chemin fait un petit tour de l’île, en passant par 4 plages et le village. Nous partons vers 11h, après notre petit déjeuner, en direction des principales plages de l’île. Tout d’abord, Coral Bay, beaucoup plus touristique que notre plage, avec de nombreux restaurants et centres de plongées. Néanmoins la plage est très belle, et l’eau magnifique.

IMG_7483

IMG_7494

Nous passons sans trop nous arrêter, direction cette fois Long Beach, l’autre plage importante de l’île, et la plus grande comme son nom l’indique. Nous marchons un dizaine de minutes, non sans croiser un joli varan qui doit bien faire un mètre avec la queue ! Nous arrivons à Long Beach, un peu surpris par les nombreux déchets qui se trouvent à l’arrière de la plage, derrière les cahutes et les restaurants. Un peu dommage de gâcher le paysage avec tous ces détritus : l’île a vraiment deux visages et il faut se munir d’oeillères si l’on ne veut voir que les bons côtés malheureusement. Surtout que Long Beach a des bons arguments pour elle : le sable est blanc, beaucoup plus que sur notre plage « jonchée » de coraux, et une eau turquoise à tomber ! Pour le coup, on a réellement l’impression d’avoir face à nous une piscine géante. Nous ne résistons pas à l’appel de cette eau transparente, et décidons de nous installer sur la plage pour aller observer les poissons, qui encore une fois sont très nombreux. Nous restons un bon moment dans l’eau, c’est vraiment dur d’en sortir.

IMG_7500

IMG_7504

IMG_7505

IMG_7506

Nous nous décidons finalement à repartir, et continuons notre route par un chemin qui traverse la jungle pour arriver sur la rive d’en face, vers le village de pêcheurs. Le chemin fait 3 kilomètres, et franchement, il n’a aucun intérêt ! A environ 1 kilomètre il devient difficilement praticable, dans de l’eau croupie. Nous espérions croiser quelques singes qui apparemment vivent dans la forêt, mais nous ne verrons que de nombreux varans, bien camouflés sur le chemin, qui ne bougent qu’au dernier moment, en nous arrachant des cris (bon surtout Marine en fait !). Et comme nous sommes dans la jungle, nous ne voyons pas la mer. Nous terminons notre route et apercevons finalement l’immense mosquée blanche de l’île, au minaret et à la coupole argentés. C’est le seul village des deux îles, et il comprend quelques petites maisons, des magasins, un médecin et cette immense mosquée. Nous nous arrêtons pour acheter quelques bananes, observer les plages recouvertes de petits bateaux de pêche, puis repartons assez vite. C’est mignon, mais pas aussi charmant que son nom aurait pu prévoir.

IMG_7511

IMG_7517

IMG_7520

IMG_7524

IMG_7525

IMG_7527

IMG_7531

IMG_7534

Le chemin par la suite est plus joli, et nous pouvons finalement voir la mer. Nous passons par deux très belles plages (nous croisons notre premier vrai serpent, tout vert mais qui avait l’air endormi -ou mort-), et finalement arrivons à la maison, pour une baignade qui fait du bien !

IMG_7530

IMG_7551

IMG_7541

IMG_7553

IMG_7554

Le restaurant du camping propose une formule sympa, une sorte de plat du jour le soir, que nous dégustons autour d’une même table. C’est un peu plus cher mais les quantités sont énormes et ce sont des spécialités malaysiennes (et thai pour le dernier jour) qui sont cuisinées, vraiment excellentes. Cela nous permet en plus de rencontrer d’autres voyageurs : beaucoup d’Allemands, des Français, des Tchèques, des Malaisiens, un Singapourien et des Hollandais.

Le mardi 13 juin, nous partons en sortie snorkeling, organisé par le camping. Au début, nous sommes ravis car nous ne sommes que trois, mais finalement nous partons récupérer 5 autres Allemands sur Long Beach. Nous serons donc 7. Nous avons opté pour le tour « court », car il va sur les principaux points de snorkeling (le tour long ne possède que 2 points supplémentaires, sur des plages). Nous commençons par le meilleur, le « Turtle Point » : verrons-nous notre première tortue de mer ? Et la réponse est oui ! Car comme son nom l’indique, Turtle Point est l’endroit où se retrouvent de nombreuses tortues : elles « broutent » les algues qui se trouvent sur le sable, tout au fond de l’eau. Après nous avoir montré du bateau trois tortues qui remontaient à la surface, notre guide s’arrête et nous indique de descendre à l’eau. C’est parti ! Nous avons à côté de nous une immense tortue, tout au fond de l’eau. Nous l’observons depuis la surface, en attendant qu’elle remonte. En effet, toutes les 15 minutes environ, les tortues remontent pour reprendre un peu d’air. Ce n’est l’affaire que d’une trentaine de secondes, mais c’est vraiment le meilleur moment, où on peut les voir de très très près. Un magnifique moment, d’autant plus que notre tortue nous fera le cadeau de remonter 3 fois à la surface en 30 minutes. Quand elle remonte, elle ne fait qu’un mouvement de nageoire et se laisse porter doucement vers le haut. Elle sort la tête une petite seconde, puis redescend avec de grands mouvements de nageoire. Un long poisson noir a trouvé refuge sous elle, et lui colle au ventre sans arrêt.

IMG_7579

Capture-d’écran-2017-06-14-à-17.11.59

Capture-d’écran-2017-06-14-à-17.13.40

Notre guide nous fait finalement signe de remonter, et nous repartons vers le Fish Garden, un magnifique jardin de coraux où des milliers de poissons se retrouvent. Les guides en attirent quelques uns avec des miches de pain, mais le mieux reste de s’éloigner un peu et de les observer à l’état naturel. A cet endroit, l’eau est très calme et nous pourrions y rester des heures ! Nous voyons toutes sortes de poissons, des poissons perroquets comme précédemment, mais aussi de petits poissons clowns, des sortes de poissons rouges, des poissons camouflés, des jaunes, des bleus, des rouges, des bancs énormes… Un véritable paradis sous-marin.

Capture-d’écran-2017-06-14-à-21.16.40

Capture-d’écran-2017-06-14-à-21.17.09

Capture-d’écran-2017-06-14-à-21.17.33

Capture-d’écran-2017-06-14-à-21.17.59

Capture-d’écran-2017-06-14-à-21.20.32

Capture-d’écran-2017-06-14-à-21.21.45

Capture-d’écran-2017-06-14-à-21.22.25

Capture-d’écran-2017-06-14-à-21.23.17

Capture-d’écran-2017-06-14-à-21.23.57

Capture-d’écran-2017-06-14-à-21.24.20

Capture-d’écran-2017-06-14-à-21.26.42

Capture-d’écran-2017-06-14-à-21.28.04

Capture-d’écran-2017-06-14-à-21.30.46

Capture-d’écran-2017-06-14-à-21.31.04

Capture-d’écran-2017-06-14-à-21.31.24

Nous repartons après une petite heure d’observation, vers notre dernier point, « Shark Point ». Comme au Sri Lanka, il s’agit ici de requins de récif, à pointe noire, totalement inoffensifs. Mais ici, nous aurons plus de mal à les voir. L’eau est très agitée et c’est déjà plus compliqué de nager. Finalement nous en apercevrons 2 chacun (pas les mêmes, car ils vont vite et disparaissent vite) et un tout petit, qui se trouvait assez près de nous pour que nous puissions bien le filmer. Le Shark Point est aussi plein de petits poissons, et donc nous restons aussi un moment à les observer, avant de remonter un peu crevés cette fois !

Capture-d’écran-2017-06-14-à-21.29.16

Capture-d’écran-2017-06-14-à-21.29.48

Nous repartirons ensuite vers Long Beach déposer nos collègues allemands, et retournons à notre plage, après deux bonnes heures de snorkeling. Une belle matinée, dont le point d’orgue aura bien entendu été notre magnifique tortue !

Le reste de notre séjour sera une belle routine, qui débute par un bon petit déjeuner, puis de la lecture, de la plage, du dessin, du snorkeling, des siestes, puis notre douche en plein air (avec nos amis les moustiques), un coucher de soleil de folie, puis le merveilleux repas. Finalement, lundi 19 juin, nous prenons le bateau de 8h du matin pour retourner à Kuala Besut. Nous prendrons le bus de 1h30 direction… Kuala Lumpur ! Où nous retournons quelques jours… Désolés, l’appel du wan tan mee de Chinatown était trop fort ! Nous y passerons 3 jours puis nous dirigerons vers Malacca, au sud de la côte ouest.

IMG_7562

IMG_7582

Animal sauvage du camping n°326

IMG_20170616_203746

Animal sauvage du camping n°412

IMG_20170618_193125

IMG_20170611_190414

You Might Also Like

4 Comments

  • Reply Odile 19 juin 2017 at 10 h 48 min

    Magnifiques photos sous marines, d’une grande légèreté, on dirait de l’aquarelle.

  • Reply ppa 19 juin 2017 at 20 h 55 min

    C’est trop magnifique…. ça ressemble bien à l’image que l’on se fait du paradis…

  • Reply DLSCLT 20 juin 2017 at 17 h 05 min

    C’est vraiment un très bel endroit et la rencontre avec les tortues a dû être un grand moment.
    En presque 5 mois de voyage, que de belles choses vous avez vus!

  • Reply Chrisetdom 20 juin 2017 at 22 h 14 min

    Gardez l’adresse pour vous et partagez la avec nous seulement, sinon d’ici quelques temps ce sera fini!!! Les photos sont superbes mais on sait comment fonctionne photoshop dans les magazines de voyage!!!Allez on passe au suivant!!!

  • Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Common phrases by theidioms.com