Sigiriya Sri Lanka

Jour 98 : Nuances de vert à Sigiriya

13 mai 2017

Mercredi 10 mai, nous nous réveillons vers 8h30 pour le petit déjeuner, avant de partir pour Sigiriya, notre prochaine étape au Sri Lanka. Comme le premier jour, la table est dressée dans le jardin. Mais à peine commençons nous à manger, que l’on voit des singes rôder partout autour de nous… Le gérant de la guest house se poste donc pour nous « protéger » de leurs attaques. Mais alors que nous terminons, et qu’il ne reste plus qu’un seul toast (on se bat pour qui va le prendre, ou plutôt ne pas le prendre car comme d’habitude il y avait à manger pour 12 !), le gérant et Marine ont la tête tournée… Romain émet un bruit bizarre… Marine tourne la tête et pousse un cri strident ! Un singe énorme (bon, plutôt gros) est tranquillement assis sur la table. Il nous regarde lentement, puis prend le toast et s’en va alors que notre hôte, alerté par le cri, s’apprête à le faire fuir (mais trop tard) ! Au final nous sommes plutôt contents de cette intervention simiesque car nous n’avions plus du tout faim pour ce toast 🙂 Il aura au moins fait un heureux ! Et pour nous, un bon fou rire suite au cri perçant (et ridicule) de Marine. C’est notre deuxième attaque de singe, après le macaque de Swayambunath qui nous avait volé un paquet de biscuit. A suivre…

Nous partons finalement après avoir remercié nos hôtes de Nature Park, une très bonne adresse (si vous aimez les singes -et les fourmis-). Nous prenons un rickshaw jusqu’à la gare routière, montons dans un bus pour Inamaluwa (à une heure de route environ), où nous devons faire un changement. Le deuxième bus arrive rapidement, mais il est plein de monde ! Heureusement le trajet est rapide (20 minutes à peu près) jusqu’à Sigiriya. Nous descendons un peu avant le dernier arrêt pour nous diriger vers notre guest house, Pinthu Guest House. Nous sommes tout de suite bien accueillis, avec un thé et de très bons sandwichs aux oignons et piments. Par contre le propriétaire, bien que très gentil, se montre assez insistant pour nous vendre des tours avec son rickshaw. Nous refusons celui qu’il nous propose pour aller à Dambulla car trop cher pour nous (même si le prix proposé est bon), mais acceptons celui du lendemain, qui doit nous amener à 5h du matin vers le petit rocher de Sigiriya, Pidurangala. Bon on se fait un peu avoir sur le prix (il nous dit 800 roupies aller-retour, ce qui est vraiment trop cher), mais on n’a pas la foi de négocier avec notre hôte… Si nous n’apprécions pas trop sa façon de faire, elle peut être idéale pour des gens qui souhaitent visiter ces sites de manière simple et sympa. Et puis il n’a qu’une chambre et essaye donc de rentabiliser au maximum ses clients, cela peut se comprendre…

Du coup nous partons un peu plus tard dans l’après-midi nous promener dans les alentours. C’est un peu par abus de langage que l’on appelle la ville Sigiriya car il s’agit en fait du nom du site archéologique (aussi appelé Lion’s Rock), un rocher sur lequel un roi du 5ème siècle avait fait bâtir sa forteresse. C’est un site magnifique, classé à l’UNESCO, et presque l’unique endroit à voir dans le coin. Si ce n’est les magnifiques paysages ! Nous marchons à peine 5 minutes en partant de la guest house et tombons sur un champs rempli de paons, tout simplement. Il y a plusieurs femelles et trois mâles, dont un qui fait la roue. C’est vraiment génial de tomber sur ces animaux incroyables en liberté aussi régulièrement.

IMG_5798

IMG_5799

IMG_5812

Un peu plus loin, ce sont les rizières avec vue sur le rocher qui font leur spectacle. Les nuances de vert au Sri Lanka sont à couper le souffle ! Ici, les rizières sont d’un joli vert clair, très lumineux, qui contraste avec le marron des délimitations en terre.

IMG_5801

IMG_5804

IMG_5805

IMG_5814

IMG_5816

IMG_5819

P5103941

P5103951

Après un peu de marche, en croisant toujours quelques oiseaux, nous arrivons vers un immense lac. De nombreux Sri Lankais s’y sont réunis pour se baigner. Certains jouent un peu de musique entre amis. Comme c’est le jour de Vesak Poya, les gens ne travaillent pas et en profitent pour se retrouver. Le lac offre une vue incroyable sur les montagnes au loin !

IMG_5820

IMG_5822

P5103957

P5103958

Nous contournons le lac et obtenons encore un beau point de vue sur le rocher. On sent que l’orage ne va pas tarder à tomber mais nous continuons à nous promener un peu. La végétation change un peu, nous sommes plutôt entourés de hautes herbes. Finalement, nous décidons de faire demi-tour, puis nous dirigeons vers la guest house en passant par un autre chemin.

P5103959

P5103964

IMG_5826

IMG_5827

IMG_5829

IMG_5833

IMG_5836

IMG_5838

Quand la pluie finit par tomber, nous nous arrêtons dans un restaurant, Gamagedara Village Food, pour prendre un jus de fruit. Ils sont assez chers, mais plutôt bons et le restaurant est super bien noté sur Trip Advisor. Nous décidons donc d’y retourner le soir-même, après être retournés un peu à la guest house. Marine prend de très bonnes nouilles aux légumes, et Romain le menu avec différents curry de légumes, des papadam et du riz. L’ensemble est très bon, servi dans de magnifiques assiettes en terre et des feuilles de lotus. Très joli !

Nous rentrons finalement à l’auberge pour dormir car nous nous levons vers 4h50 le lendemain… Cela risque d’être difficile !

You Might Also Like

1 Comment

  • Reply Chrisetdom 13 mai 2017 at 18 h 43 min

    Tout a l’air si paisible ….sauf les singes visiblement! On aurait aimé une vidéo sur l’attaque du singe et le cri de Marine! Très bel harmonie de vert!

  • Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.