Polonnaruwa Sri Lanka

Jours 95 & 96 : Les éléphants sauvages de Kaudulla

12 mai 2017

Petit retard sur cet article et les suivants, suite à une panne de chargeur d’ordinateur… Reprenons donc où nous nous étions arrêtés !

Dimanche 7 mai, nous mettons le réveil vers 8h30 pour retourner une dernière fois dans notre restaurant préféré, Preni, et prendre le petit déjeuner. Nous partons ensuite en rickshaw en direction de Trincomalee. Petit détail sur cette ville que nous n’avons absolument pas visitée (plage oblige…), elle abrite en liberté de jolis daims tachetés, qui se baladent tranquillement dans la ville (comme des vaches en sorte. Oui, ça va nous faire bizarre de retrouver des villes sans vaches, quelle tristesse !). Nous en croisons quelques uns dans le tuk-tuk (enfin pas vraiment dedans, vous l’aurez compris) mais malheureusement nous n’aurons pas le temps de les prendre en photo. Arrivés à la gare routière, nous montons directement dans un bus qui se rend à Colombo. De notre côté, nous descendrons à Habarana où nous changerons pour un autre bus direction Polonnawura. La première partie dure environ 3h, jusqu’à ce que le bus nous dépose. Un monsieur dans la rue nous montre directement où nous devons nous rendre pour prendre le suivant. Le deuxième bus met moins de 10 minutes à arriver, puis nous en avons pour environ 1 heure de route encore. Pendant tout ce trajet, le Sri Lanka nous aura ébloui de beaux paysages de collines, de lacs et de rizières ! Nous arrivons enfin à Polonnaruwa, une petite ville qui peut sembler à première vue sans trop d’intérêt. C’est sans compter : 1. ses environs, avec des lacs immenses ; 2. sa proximité des parcs nationaux de Minneriya et Kaudulla ; et 3. ce qui fait sa renommée, ses ruines et temples datants de l’époque où elle était capitale de l’île (du 11ème au 13ème siècle).

Nous cherchons de quoi grignoter puis prenons un rickshaw en direction de notre guest house, à un peu plus d’un kilomètre du centre. Pour s’y rendre, il faut longer les canaux, de véritables lieux de vie pour les habitants : ils s’y retrouvent, s’y baignent, s’y lavent… Nous arrivons finalement à Nature Park, un petit havre de paix (découverte dans Les Gros Sacs, un très bon blog). Les chambres donnent sur un beau jardin et sur le canal. On peut y voir des oiseaux (aigrettes, cormorans, paons…), des singes et apparemment parfois des cerfs, mais nous n’aurons pas la chance d’en voir ! Le reste de l’après-midi, nous nous reposerons et prendrons des renseignements pour visiter le Parc National de Kaudulla qui est un peu la raison pour laquelle nous sommes venus ici. Le gérant de la guest house nous indique qu’il pourra nous dire le lendemain dans la matinée s’il y a assez de monde pour que nous puissions y aller (au prix de 4500 rps chacun, soit environ 23€). Le soir, nous dînons à la guest house, un dîner immense avec du riz pour 15, des currys, des potirons, des papads, des fruits… un régal. Puis nous suivons les élections avant de nous coucher rassurés !

Lundi 8 mai, nous nous réveillons plutôt tard et plutôt contents que notre pays ne soit pas tombé aux mains d’une folle. Nous prenons le petit déjeuner inclus dans le prix de la chambre, qui est installé dans le jardin. Encore une fois, c’est plutôt conséquent : des crêpes sri lankaises garnies à la noix de coco et au miel, des toasts et des fruits. Il fait très chaud donc nous ne bougeons pas trop ensuite, puis apprenons vers 11H30 que nous pouvons faire le safari l’après-midi !

La jeep vient nous chercher vers 1h30 (il est impossible de faire le parc à pied comme c’était le cas dans le Chitwan). En route, nous récupérons 6 autres personnes. Après une petite heure de route, nous arrivons dans le parc. Dès le début nous croisons un petit singe, puis nous arrivons sur un chemin dans la jungle. Nous sommes entourés par une dense forêt, dans laquelle nous ne voyons pas grand chose, à un magnifique paon. Heureusement, la forêt se transforme bientôt en d’immenses plaines parsemées de points d’eau (le meilleur endroit pour croiser des animaux !). Nous voyons d’abord des buffles d’eau, qui se baignent et prennent des bains de boue, entourés d’aigrettes. Puis nous les apercevons ! Ceux qui font la réputation du parc… les éléphants ! Et dans ce cas, ce sont 3 magnifiques mâles, qui font à peine attention à nous.

IMG_5623

IMG_5611

IMG_5607

P5083794

IMG_5579

P5083803

IMG_5595

P5083808

P5083816

IMG_5606

IMG_5584

P5083797

Nous les observons un peu en train de manger et de se recouvrir de terre, probablement pour se protéger des moustiques, puis repartons vers un autre lac, où se réunissent de nombreux oiseaux, principalement des cigognes.

P5083825

IMG_5620

IMG_5626

IMG_5628

P5083828

IMG_5656

Un peu plus loin, nous croisons un autre éléphant, mâle aussi, mais celui-ci est (ou a l’air) seul. En tout cas, dès qu’il nous voit, il s’en va précipitamment. Nous continuons notre route vers un autre lac. Au bord de celui-ci, un immense troupeau d’éléphants (peut-être une trentaine) broute et se rafraîchit au bord de l’eau. Ici, il n’y a que des femelles, et un seul mâle. Enfin, pour les adultes ! Car en nous approchant à une dizaine de mètres (toujours dans la jeep car cela peut être dangereux), nous voyons des bébés, une dizaine de bébés ! Certains sont vraiment tous petits, tout fripés et collés aux basques de leur mère. Ils les imitent en les suivant et en ramassant de grosses brassées d’herbe avec leur trompe puis en les mettant dans leur bouche, en perdant une bonne partie au passage. Des plus grands s’aspergent d’eau au bord du lac. Ils sont vraiment beaux, et nous restons assez longtemps à les observer. Le paysage contribue aussi à rendre ce moment inoubliable : au loin, un orage se lève et on voit d’immenses éclairs fendre le ciel. On repart au bout d’un moment, heureux de ce moment qui justifie à lui seul le safari. Nous sommes aussi contents d’avoir vu pour la première fois des éléphants qui vivent en liberté, sans être contraints par des humains qui les maltraitent.

IMG_5632

P5083840

IMG_5653

IMG_5665

IMG_5671

IMG_5689

IMG_5700

IMG_5703

IMG_5705

IMG_5710

P5083862

P5083867

P5083872

Nous nous dirigeons finalement vers un dernier point d’eau, où nous verrons de nouveau des buffles. C’est moins impressionnant mais on s’en fiche, on adore les buffles ! La lumière est toujours aussi belle, mais le vent se lève de plus en plus.

P5083885

IMG_5713

IMG_5577

IMG_5712

IMG_5724

En retournant dans la forêt, nous croiserons de nouveau des paons, et aussi pleins de singes, qui font les idiots dans les arbres. On voit aussi une dernière fois des éléphants, mais très brièvement car ils sont cachés dans les fourrés. La pluie se met à tomber quand nous sortons du parc, et pendant toute la route du retour. Nous pourrons quand même observer un magnifique coucher de soleil sur le lac à proximité de Polonnawura. Le Sri Lanka, le pays où les paysages ne nous font jamais défaut !

IMG_5736

IMG_5756

En arrivant à la guest house, nous commençons à prévoir notre prochaine étape. A la base nous voulions aller à Kandy, mais les Français du safari nous ont donné envie de visiter Sigiriya, une ville que nous n’avions pas prévu à la base. Cependant, un élément va nous obliger à aller à Kandy : notre chargeur d’ordinateur nous a lâché ! Impossible de faire sans, sinon plus de blog, plus de photos… Du coup, nous remettons Kandy, une grande ville, dans notre itinéraire.

Le soir, nous sommes complètement crevés par cette journée, et prenons encore le dîner dans la guest house, où c’est encore une fois délicieux, avant d’aller dormir !

You Might Also Like

2 Comments

  • Reply Chrisetdom 13 mai 2017 at 18 h 40 min

    Extraordinaire ce reportage sur ces superbes éléphants en liberté!!!

  • Reply DLSCLT 1 juin 2017 at 19 h 04 min

    Je me remets à jour dans mes lectures. J’imagine que cette journée restera un grand souvenir que vous n’êtes pas prêts d’oublier

  • Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Common phrases by theidioms.com