Bilans Népal

Bilan de 25 jours au Népal

31 mars 2017

Cela fait maintenant un peu plus d’un mois que nous avons quitté le Népal. Voici quand même notre bilan après 25 jours passés dans ce beau pays.

L’arrivée au Népal a été un peu déstabilisante car c’est vrai que nous ne savions pas du tout à quoi nous attendre. Kathmandu est à première vue plutôt impressionnante : un trafic très important, beaucoup de poussière et de pollution, des klaxons permanents, un code de la route pour ainsi dire inexistant, des chiens partout… Nous nous sommes plutôt bien adaptés à la ville et sommes partis en l’adorant vraiment. Elle est pleine d’énergie et de fierté. La vallée de Kathmandu mérite que l’on y consacre quelques jours car les villes autour sont de vrais trésors d’architecture Newar, Bhaktapur particulièrement (selon nous). La principale constante (et principal atout) du Népal a été ses habitants, qui sont adorables, à l’écoute et courageux (on oublie parfois que ce pays fait partie des plus pauvres du monde et qu’il se relève juste du dramatique tremblement de terre de 2015). Les Népalais sont (pour ceux que nous avons rencontrés en tout cas) des gens de confiance et nous n’avons pas été sujets à des arnaques si ce n’est des prix un peu gonflés pour les touristes, ce qui fait partie du jeu selon nous.

Itinéraire

 Ayant décidé de faire notre visa indien au Népal et non en France, nous sommes restés 8 jours à Kathmandu et autour. Nous sommes ensuite partis vers Pokhara pour 5 jours, avec des arrêts à Gorkha (1 nuit) et Bandipur (2 nuits). Notre dernière étape a été le Chitwan pendant 5 jours. Nous sommes finalement retourné à Kathmandu pour prendre l’avion direction l’Inde.

MAP

Budget

Le Népal est globalement un pays très très bon marché. Le budget moyen pour deux peut facilement être de 20€ par jour.

 

Nourriture

On trouve un peu partout des repas pour 1€ par personne (les chowmein, momos, fried rice sont souvent les moins chers de la carte et des valeurs sûres !), surtout si on les prend végétariens. Manger végétarien au Népal est très facile et vraiment un plaisir, même pour nous qui aimons à la base la viande. L’eau et les sodas sont peu chers : environ 25 rps pour un litre d’eau (0,20€) et 50 rps pour un coca (0,45€). Les cocas light sont par contre hors de prix (4 fois plus chers que le classique). Tout comme les bières, qui sont nombreuses, mais rarement à moins de 300 rps (2,65€ les 50cl, soit le prix d’un repas pour deux personnes), hors Pokhara où il existe des happy hours un peu plus intéressantes. Les bières népalaises sont des blondes plutôt agréables et légères. La moins chère est généralement (et bizarrement) la San Miguel. Les jus de fruits pressés sont aussi assez chers (tout est relatif : 150 rps soit 1,30€) par rapport à d’autres pays d’Asie.

Hébergement

Pour l’hébergement nous avons logé dans des guest houses entre 800 rps et 1200 rps (entre 7 et 11€ pour une chambre double). Pour ce prix nous avions presque toujours une chambre propre (sauf Gorkha), du wifi gratuit, une salle de bain attachée (sauf Chitwan, Bandipur et Sarangkot), de l’eau chaude (sauf Gorkha et Kathmandu où seule 1 douche commune était chaude) et des toilettes à l’occidentale (sauf Gorkha et Sarangkot). Globalement l’offre d’hébergement est bonne et abordable. Simplement, si vous trouvez une auberge convenable à Gorkha, nous sommes preneurs… Sur 4 visitées toutes étaient vraiment sales et lugubres (peut-être faut-il monter vers le Durbar Square ?). Pour les auberges des autres villes que nous avons testées, nous les recommandons toutes (petite liste à la fin de l’article pour ceux que ça intéresse !).

En ce qui concerne la lessive, toutes les guest houses proposent un service de blanchisserie qui va de 60 rps à 150 rps le kilo.

 

Transports

Pour les transports nous avons testé les bus locaux, et les bus touristiques bon marché pour les plus longs trajets. Les trajets en bus locaux sont assez simples, il faut juste le prendre deux ou trois fois et connaitre le nom de sa destination. Le prix est imbattable : 25 rps (20 centimes environ) pour aller à Patan ou Bhaktapur, 260 pour Ghorka (2,40€ environ pour 6h de route)… Vraiment on ne fait pas moins cher ! Après il faut être patient, les routes népalaises ne sont pas toujours en bon état, et tournent beaucoup. De plus les bus locaux s’arrêtent partout pour prendre ou déposer du monde. Mais on a parfois de drôles de surprises qui valent le détour : on peut voyager avec un amortisseur de camion, des énormes sacs de vêtements dans les couloirs ou encore une poule… C’est le moyen de transport que nous avons préféré au Népal.

Les bus touristiques sont très légèrement plus confortables (un peu plus de place pour les jambes des grands) et nous ont coûté entre 600 rps (Pokhara-Chitwan) et 650 rps (Chitwan-Kathmandu), soit entre 5 et 6 euros. Ils s’arrêtent beaucoup moins que les bus locaux, mais le confort est similaire (pour les bus touristiques bon marché en tout cas) ! Il faut selon nous prendre ceux plus haut de gamme, à partir de 1500 rps, pour être vraiment bien assis et avoir une vraie climatisation et des suspensions, mais nous n’avons pas testé !

 

Tourisme & loisirs

En ce qui concerne les visites culturelles, nous avons fait les Durbar Square de Patan (1000 rps) et de Ghorka (50 rps + 200 par appareil photo), ainsi que Bhaktapur (étant classée à l’Unesco, c’est ici l’entrée de la ville qui est payante, 1500 rps valable plusieurs jours si on montre son passeport au moment du paiement). L’entrée pour Swayambunath est également payante (200 rps) ainsi que pour Bodnath (200 rps) et le Garden of Dreams (250 rps). Nous n’avons pas fait de musées ou autres, si ce n’est celui compris dans l’entrée pour le Durbar Square de Patan. 

Question loisirs nous avons fait une heure de canoë à Pokhara pour 400 rps, une journée à pied dans le Parc National du Chitwan pour 1900 rps chacun (guide et permis d’entrée 1 jour compris) et un tour à vélo dans les 20 000 lacs (200 rps chacun pour le vélo + 200 rps pour l’entrée dans le parc).

 

Gros plan sur la nourriture au Népal

Nous avons adoré la nourriture au Népal. Les momos (gros raviolis tibétains frits ou cuits à la vapeur), les dhal (soupes de lentilles), les curries végétariens (beaucoup de choux-fleurs, haricots, pommes de terres…), les chowmeins (plats de nouilles), les tantuks (soupes de pâtes tibétaines) nous ont ravis pendant 3 semaines… Avec quelques écarts burgers et falafels ! Comme nous le disions plus haut, être végétarien au Népal est simple et économique : les plats sont nombreux, très bien cuisinés et moins chers. Pour ceux qui aiment la viande, tester le buff (viande de buffle) qui est assez intéressant ! Les plats newar à base de riz cru concassé sont aussi à tester ! Au Népal, la plupart des restaurants cuisinent à la commande, donc c’est super frais mais le temps d’attente est souvent un peu long. On a rien sans rien ! Nos bonnes adresses plus bas 🙂

 

Nos 5 coups de

5. Kirtipur
Au sud-ouest de Kathmandu, une ville tout en hauteur, et en surprises ! Par beau temps on est aux premières loges pour admirer l’Himalaya.

4. Bhaktapur, le trésor newar
Une ville musée à 30 km de Kathmandu. Y passer la nuit pour la découvrir sans touristes et se perdre à volonté dans les petites rues !

3. Trek à pied dans le Chitwan National Park
Partir à la découverte des rhinocéros, crocodiles et autres tigres pour se rêver aventurier le temps d’une journée.

2. Bandipur, le havre de paix népalais
À quelques heures de Pokhara et du Chitwan, une petite ville newar entièrement rénovée, à la vue rêvée sur les montagnes.

1. Le Monkey Temple (Swayambunath)
Notre première belle découverte Népalaise. À savourer au lever de soleil, puis prendre un black ou masala tea en observant les sportifs, les singes et les chiens.

 

Nos bonnes adresses

 

Kathmandu

Hébergement

Stupa Guest House à Thamel :
1000 rps la chambre avec lit double et salle de bain attachée. L’eau chaude n’est accessible que dans les douches communes. Le rooftop est bien pour boire un thé, et par beau temps on peut apercevoir l’Himalaya. Le restaurant est bon mais il y a mieux à Kathmandu ! L’équipe est géniale et très disponible.

 

Restaurants

Veg Mo-Mo à Thamel :

Un restaurant trouvé un peu au hasard le premier soir. Les mo-mos sont super frais (un peu long, mais on nous a offert une excellente soupe pour patienter) et abordables. Comme son nom ne l’indique pas, il n’y a pas que des plats végétariens (et pas que des mo-mos non plus d’ailleurs). 

OR2K à Thamel :
Il y en a aussi un à Pokhara avec exactement la même carte : c’est un restaurant tenu par des Israéliens, et dont la spécialités sont les falafels, mais il y a plein d’autres choses. Un peu plus cher que les autres pour le Népal mais cela vaut le coup, c’est vraiment bon. Assez animé et toujours du monde ! On y a été deux fois à Kathmandu et une fois à Pokhara…
 

Nargila à Thamel :
Tant qu’on est dans les falafels (c’est notre passion, après on revient aux mets un peu plus locaux promis)… Ici, la spécialité ce sont les sandwichs aux falafels, servis avec des frites et une mayonnaise à l’ail. C’est parfait pour un soir si l’on veut changer du riz et des momos !
 

Lumbini Tandoori Bhojanalaya à Thamel :
Un « boui-boui » qui sert de la nourriture du sud du Népal, avec de larges influences indiennes donc. On remarque l’endroit car ils font les naans dans un four sur la rue ! Les plats sont excellents et vraiment pas chers. Prévoir de l’eau en bouteille car il n’y a que des carafes sur les tables. Goûter les naans absolument ! 

Yak Restaurant à Thamel :
Un restaurant tibétain très agréable, pas très cher. On peut goûter ici la bière chaude tibétaine, au goût assez particulier ! Sinon les mo-mos et les naans sont vraiment bons.

Schechen Guest House & Bnb à Bodnath :
Ici nous n’avons pris qu’un goûter pour faire une pause, mais c’est aussi un restaurant et une guest house au sein du Monastère Schechen. C’est vraiment très calé, très calme et bon en plus de ça !

 

Bhaktapur

Hébergement

Tashi Delek Guest House :

Rien d’incroyable pour cette guest house mais elle est très bien située dans Bhaktapur, et vraiment pas chère (800 roupies la chambre avec douche, toilettes à l’occidentale, eau chaude et wifi). C’est propre et plutôt agréable. Nous n’avons pas testé le restaurant !

 

 Restaurants

Yeti Guest House & Restaurant :
Ce restaurant se situe au dernier niveau de la guest house du même nom. Il y a une belle vue sur les temples de Bhaktapur et la terrasse est très agréable. Nous y sommes allés deux fois à Bhaktapur car on a vraiment adoré. Le curry végétarien est excellent ! La guest house a l’air très bien aussi, mais un peu chère, nous n’avons pas testé.

 

Kirtipur

Viewpoint Restaurant :
Une des meilleures surprises en termes de restaurants au Népal. Très peu cher, un magnifique rooftop avec vue sur le temple et sur l’Himalaya, et une nourriture excellente. A tester : les momos masala (attention ça pique !) et le newar set avec le riz cru écrasé. Très bonne adresse qui ne paye pas trop de mine.

 

Bandipur

Hébergement

Samira Homestay :
Super guest house, famille très accueillante. La chambre est agréable, quoique un peu chère pour une chambre sans salle de bain (1000 rps). Mais il y a de l’eau chaude, du wifi et les hôtes sont de vrais cordons bleus !! Le petit déjeuner est tous les jours différent mais pareil pour tout le monde. Belle vue sur les montagnes et très bien situé, à l’entre du village et juste en bas de la gare routière.

 

Restaurants

Samay Baji :
Un excellent restaurant newar, où tout est fait maison par la femme du propriétaire. C’est délicieux, pas cher et l’accueil est très sympa. Il n’y a pas beaucoup de place donc nous avions dû réserver pour le soir.

 

Pokhara

Hébergement

Peace Eye Guest House :
Au sud du lac, une guest house au très bon rapport qualité/prix. Pour 1200 roupies, nous avons eu une belle chambre avec salle de bain, eau chaude et un lit confortable. Le service est parfait, la laundry vraiment pas chère et le personnel adorable. Le restaurant est un peu cher par rapport aux autres de la rue (pour le petit déjeuner notamment !).

 

Restaurants

Anisha Restaurant :
Notre coup de coeur de Pokhara, voire du Népal. Un lieu assez atypique qui ressemble à un hangar, avec peu de tables et des habitués du coin. Le tout est tenu par une famille très gentille qui cuisine des produits frais à la perfection. Vraiment pas cher pour Pokhara.

 

Aankhi Jhyal :
Un restaurant sympa et bien décoré. Les burgers sont très bons et pas trop chers.

 

Tara Boutique :
Une guest house qui fait aussi restaurant. Les sandwichs aux falafels (et oui encore…) sont des tueries et ne coûtent que 150 rps ! A tester.

 

Pokhara Beach Club – Burger Bar :
Bon le nom est assez compliqué mais c’est un petit restaurant de burger sur la rue parallèle au lac, plutôt vers le côté nord. C’est tenu par une Indienne et un occidental, tous les deux très sympas. Les burgers sont excellents, particulièrement leur spécialité, le wild boar (sanglier). Les burgers sont à 300 rps avec leurs accompagnements, des petites pommes de terre sautées.

 

Sauraha (Chitwan)

Hébergement

Evergreen Ecolodge :
Cette guest house est tenue par une Française et un Népalais, Maya et Bijay, super gentils. Tout l’établissement est entièrement écologique, et l’on dort dans des cabanes en bambous ou des maisons fabriquées à partir de bouteilles de verre. L’endroit est familial et le restaurant est excellent et avec de bons prix. Le chef cuisine des plats indiens à la perfection ! C’est la guest house qui a organisé notre sortie dans le Chitwan National Park à pied. Nous recommandons mille fois !

  

 Pour finir, voici une petite vidéo de ce séjour (bon, c’est notre première, il y aura pas mal de choses à corriger pour la prochaine, mais si vous arrivez à la regarder sans vomir, c’est déjà ça !)

Et en bonus, la chanson qui nous a accompagné tout du long « Om Mani Padme Hum », un mantra tibétain. C’est très long et ça passe absolument partout au Népal ! A retrouver, les quelques airs de chansons bien connus chez nous qui se cachent dedans … (la chanson commence vraiment à 1″30, attention on l’a vite en tête !!).

 

You Might Also Like

9 Comments

  • Reply Chrisetdom 31 mars 2017 at 19 h 56 min

    C’est très intéressant votre résumé de road book et y ajouter une vidéo, c’est un peu participer à votre voyage!! Alors je dis SUPER!!!

    • Reply Marine Lascault 31 mars 2017 at 20 h 53 min

      Merci 🙂 on le fera pour chaque pays !

  • Reply Mum 2 avril 2017 at 21 h 59 min

    Une grande émotion à voir ce bilan du Népal… et la musique est magnifique….
    Continuez à nous faire rêver…

    • Reply romain 3 avril 2017 at 12 h 24 min

      Merci mman ! 🙂 Musique hyper typique du Népal (surtout dans les bus de villes, ils écoutent ça à fond, c’est génial !)

  • Reply DLSCLT 3 avril 2017 at 10 h 36 min

    On a adoré votre article et la vidéo ajoute une proximité qu’un texte et des photos, aussi bons soient-ils, ne peuvent donner.
    Top!!!

    • Reply Marine Lascault 3 avril 2017 at 13 h 21 min

      Merci beaucoup 🙂 c’est vrai que la vidéo est plus immersive qu’un article, surtout avec la musique typique ! On a hâte de préparer les prochaines du coup…

  • Reply Cha et Ju 10 avril 2017 at 19 h 06 min

    Top votre bilan du Népal ! On est sur vos traces…après le trek d une semaine dans l Annapurna, départ demain pour Chitwan ! C’est marrant de passer là où vous étiez il y a qlq semaines ! Gros bisous de nous deux !

    • Reply Marine Lascault 11 avril 2017 at 8 h 01 min

      Trop bien ! C’était bien le trek ?? Mettez des photos 🙂 profitez du chitwan et dites bonjour à Maya et Bijay pour nous. Bisous !

  • Reply Marraine Sylvette 18 avril 2017 at 22 h 40 min

    C top la vidéo … même pas vomi !! c juste que je ne sais pas si je vais pouvoir m’endormir avec cette musique iii iannnnnnnnn … iii … iiiiiiiiiii .. pas facile à transcrire dans ce post !! pour ceux qui ne l’ont pas encore écoutée, essayer … c’est l’adopter !
    Je me demande ce que je fais ici sur ma chaise, alors qu’il y a tellement de choses à découvrir partout dans le monde, et surtout où vous êtes ! Profitez-en bien, continuez à nous faire rêver.
    Faudrait pas vous étonner si cet été , vous vous retrouvez avec plein de boulets (famille, amis … !! ) à vos basks !!! On veut y être aussiiiiii …. iannnnnnnn …. iiiiiiiiiii
    Bibiiiiiiiiiiiisss

  • Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Common phrases by theidioms.com