Goa Inde Mumbai

Jours 47, 48 & 49 : De Mumbai à Goa, vamos a la playa !

23 mars 2017

Bon, vamos a la playa, ce ne sera qu’après deux nouvelles journée à Mumbai. Mardi 21 mars, nous avons décidé de faire une grasse matinée et nous ne nous levons qu’à 10H. Nous partons en direction de Malabar Hill, qui est le quartier huppé de Mumbai (en face de là où nous avions fait le coucher de soleil la veille). Cette fois, nous galérons vraiment à trouver un bus dans le quartier de notre hôtel, et comme il fait vraiment très chaud, nous prenons donc un taxi, encore une fois avec le taxi meter, aucun problème. Le temps d’arriver et il est déjà midi ! Nous jetons notre dévolu sur un restaurant assez chic, Soam Restaurant, qui sert de la nourriture indienne authentique, et très bien travaillée. Nous nous y régalons vraiment, le meilleur repas indien depuis le début du voyage. L’ensemble reste à un prix raisonnable étant donné la qualité : environ 8€ pour deux.

Nous partons ensuite à pied vers le parc de Malabar Hill, qui se trouve en hauteur et qui permet d’avoir une belle vue sur la mer et la ville. Encore une fois nous avons très chaud, et nous en profitons pour nous reposer dans l’herbe. Nous avons le droit aux habituelles photos avec des Indiens (comme à chaque fois que nous allons dans un parc en fait). Romain se met à dessiner et nous sommes abordés par un homme un peu bizarre qui s’assoit avec nous, prend le carnet de Romain, regarde ses dessins, puis se met lui-même à dessiner. Il dessine des bonhommes avec des têtes de nuages qui tiennent des ballons, des fleurs et des petits oiseaux, et écrit « Have a nice day » partout. Un rêveur en soit. Il nous pose des questions sur notre itinéraire en Inde, et au Rajasthan notamment, et nous conseille des endroits. Au début cela paraît naturel, mais au bout d’un moment, il sort des feuilles de papiers sur lesquelles il a également dessiné, les mêmes bonhommes, les mêmes fleurs… Ca nous rappelle un peu Shinning cette histoire… Il a aussi écrit tous les noms des endroits qu’il nous a listés auparavant. On comprend donc qu’il n’y a rien de spontané et que tout est calculé. Nous ne savons pas trop où il veut en venir (même si souvent dans ces cas-là c’est un peu toujours la même chute…) et ne cherchons pas en savoir plus, nous partons nous promener dans le parc (un peu dégoûtés de laisser notre place à l’ombre où nous pensions rester tout l’après-midi). Nous sortons pour aller dans un autre parc juste en face, où nous retrouvons une autre place dans l’herbe. Rebelotte, pendant que Marine dort, Romain a de nouveau droit à une photo, en portant un enfant cette fois (« Can you take this ? » dixit son père). Il sort ensuite son carnet de dessin et trois Indiens viennent regarder en cercle par-dessus son épaule, sans rien dire. Assez bizarre mais pas forcément étonnant ici ! Nous repartons vers 4h de l’après-midi. Petite journée donc, et pas de photos malheureusement du parc car nous les avons supprimées par erreur :/

Mercredi , c’est notre dernier jour à Mumbai, nous partons le soir en bus de nuit pour Goa (Margao plus précisément). Et aujourd’hui nous avons décidé d’aller au cinéma. Bon ce n’est pas pour voir un film Bollywoodien (mais on compte le faire un jour !), mais Logan qui est un pur film américain de super-héros comme on les aime !

IMG_3801

Nous arrivons au cinéma pour payer notre place (120 roupies soit 1,70e), et ici les sièges sont numérotés. On choisit donc sa place quand on l’achète, et le prix varie. On prend un peu au hasard (bon on s’est trompés de sens, du coup on pensait être devant mais on se retrouve quasi au fond de la salle), et attendons dans le hall que la salle soit prête. Il n’y a pas grand monde, en même temps il est 11h du matin et nous sommes mercredi. Nous nous installons finalement dans la salle, avec des sièges bien confortables (avec dossier qui se bascule !). Avant que les bandes-annonces ne commencent, nous avons le droit à l’hymne indien, pendant lequel il faut se lever ! C’est un peu militaire mais l’hymne est très doux et semble appeler plutôt à la paix (à voir les paroles après…). Nous sommes environ 8 dans la grande salle quand le film commence. Mais le nombre de spectateurs variera toute la séance. Et oui le cinéma ici, c’est un peu un moulin. Ca rentre, ça sort, on ne comprend pas trop ! Il y en a même qui partent après 20 minutes, ou 3 minutes avant la fin… Après peut-être que le film ne leur plaisait pas, et ça on peut le comprendre ! Mais en tout cas c’est rigolo. C’est sûr qu’en France à 10€ la place, quand on est dans la salle, on a tendance à y rester ! Nous aurons aussi droit à une coupure-pub de 5mn vers la moitié du film, en plein milieu d’une scène d’action…

Une fois notre film terminé, nous repartons et prenons un bus vers Colaba (mission : acheter une chemise que Marine a repéré deux jours avant…),retournons manger dans le restaurant de la dernière fois (aux prix imbattables !), et nous promener une dernière fois dans la ville.

IMG_3756

IMG_3717

IMG_3712

P3202713

P3202722

Une Ambassador, la légendaire voiture indienne que nous adorons !

P3202750

P3202770

Nous repartirons ensuite doucement vers l’hôtel, récupérer nos sacs, pour repartir à 18h vers l’arrêt de bus, à une vingtaine de kilomètres de là. Pour nous y rendre, nous prenons le taxi qui emprunte une autoroute, permettant d’avoir une belle vue de Mumbai. Malgré tout le bien que l’on pense de la ville, qu’on a vraiment adoré, Mumbai reste une ville à deux facettes diamétralement opposées, et nous avons la chance en tant que touristes de ne voir que la belle facette. La ville est également entourée de nombreux bidonvilles que l’on peut voir de l’autoroute (la moitié de la population de Mumbai vit dans des bidonvilles). L’un des plus grands bidonvilles du monde, Dharavi, se trouve d’ailleurs à Mumbai, avec à peu près 800 000 habitants pour 1,5 km2. Nous avons découvert qu’il existe des « Slum tours » proposés par certaines agences de tourisme à Mumbai. Nous ne savons guère qu’en penser, c’est sûrement une expérience très forte mais ne pouvons nous empêcher de voir le côté excessivement voyeuriste et malsain de la chose… Bref, c’est sur ce contraste que Mumbai nous laisse.

Nous sommes très en avance pour prendre le bus car il ne doit arriver que dans deux heures. Il y a pleins d’agences de réservation de tickets, mais ayant réservé en ligne directement, nous ne savons pas où attendre ! En plus, nous ne sommes pas à l’arrêt que nous avions indiqué sur la réservation, mais à celui d’après (les boulets). Nous informons donc environ 3 agences pour leur demander que faire, qui nous disent que c’est bon, et l’une d’elle nous dit qu’elle va appeler le bus… Donc nous décidons de leur faire confiance, pas trop sereins non plus. Un homme vient nous voir vers 20h40, heure à laquelle le bus doit arriver, pour nous dire qu’il a du retard. Et c’est vrai, finalement on vient bien nous chercher 45mn plus tard, et nous montons dans notre beau bus (climatisé cette fois) avec des sièges qui se couchent. C’est parti pour 11h de route ! Il y a film indien quand nous montons, qui se passe un peu au Népal (on reconnait tout 🙂 ), un peu au Kuweit… on ne comprend rien mais c’est marrant. Ensuite tout le monde se couche, et nous dormons comme des bébés jusqu’à 7h, où on nous réveille pour la pause du petit déjeuner. Nous repartons pour quelques dernières heures de route avant d’arriver à Margao, notre 1ère étape. Nous souhaitons nous rendre à Palolem Beach, qui a l’air très belle et où il y a beaucoup d’hébergements possibles, sur la plage même ! Par chance, nous trouvons un bus local qui s’y rend directement, pour 50 roupies chacun (contre les 900 demandés par un chauffeur de tuk-tuk, le choix est vite fait). Pour les 40km, le bus met quand même deux bonnes heures ! Mais en arrivant finalement, nous ne sommes pas déçus ! C’est très touristique, mais la plage est belle et il n’y a pas grand monde. Nous trouvons rapidement une hutte à 10 mètres de la plage pour 800 roupies la nuit (11 euros), pas mal ! Nous avons notre balcon personnel avec vue sur la mer et notre salle de bain, il ne nous faut rien de plus (et oui nous sommes des gens plutôt simples 😉 ). Nous déjeunons au restaurant à côté (des falafels trop bien !), tenus par des Népalais en plus ! Trop gentils et il y a des momos !!

Nous nous faisons alpaguer par un rabatteur qui propose des tours en bateaux de pêche le matin pour aller voir les dauphins… A voir ! Il nous explique qu’à partir de mai, les cabanes sont détruites car les hôtels n’ont l’autorisation que pour 7 mois dans l’année. Ils reconstruisent donc tout à chaque début de saison.

L’après-midi, après un rapide shopping « en ville » pour des lunettes de soleil pour Romain (3ème paire en 1 mois et demi quand même !) et une serviette ronde trop belle (mais qui déteint, Marine est maintenant tatouée en rose sur le dos et les fesses !), c’est plage ! L’eau est vraiment trop bonne, on ne sait pas combien mais surement 28/30°… Après c’est transat, énorme sieste pour Marine, et sieste/BD pour Romain ! Si c’est pas le paradis ça y ressemble…

IMG_3900

IMG_3897

IMG_3902

IMG_3904

IMG_3912

IMG_3914

IMG_3915

IMG_3916

IMG_3919

IMG_3930

Ce soir, nous dînons encore au restaurant de « l’hôtel » (pad thai et enchilladas, très local), directement sur la plage car des tables y ont été installées. Nous pensons rester 5 nuits au total ici pour nous reposer (les 3 premières semaines de l’Inde ont été crevantes !), il y aura peut-être donc moins d’articles d’ici là, car vous l’aurez compris, les journées sont plutôt calmes !

IMG_3929

You Might Also Like

9 Comments

  • Reply Chrisetdom 23 mars 2017 at 20 h 09 min

    Alors, moi aussi l’Ambassador j’adore!!! Pour les falafels, Romain, demande leur la marque de la friteuse!! Pour votre petit paradis vous avez fait fort entre les proprios népalais et les momos (vos premiers coups de coeur, j’ai l’impression). En ce qui concerne les lunettes de soleil , Romain, tu vas exploser le budget avec tous ces paysages de rêve qui te sautent aux yeux, fais comme Marine, la sieste!!! Hahaha!!!. Marine, la serviette ronde aux pigments naturels (ou pas …)(utile pour suivre le soleil sans se lever) c’est pas terrible au bord de la mer…..Très sympa le rocher requin!! Et pour finir, j’espère que vous n’allez pas rester trop longtemps dans ce paradis, on va s’ennuyer sans article…..Profitez bien!!

    • Reply Marine Lascault 26 mars 2017 at 16 h 08 min

      pourquoi pas terrible ma serviette ? elle est trop belle !

      • Reply Chrisetdom 26 mars 2017 at 19 h 32 min

        Ce qui n’est pas terrible c’est la qualité de la teinture!!!

        • Reply Marine Lascault 26 mars 2017 at 20 h 09 min

          Ca c’est sûr …

  • Reply Odile 24 mars 2017 at 21 h 57 min

    Désolée pour tous vos lecteurs mais voilà pour les initiés : la photo 15 pourrait être « le petit salon à la baie Saint Anne  »

    Ca donne envie toutes ces belles images de mer…

    • Reply Marine Lascault 26 mars 2017 at 16 h 08 min

      C’est vrai qu’on dirait des rochers bretons !

    • Reply Chrisetdom 26 mars 2017 at 19 h 33 min

      Je m’étais fait la réflexion aussi….

  • Reply Odile 26 mars 2017 at 18 h 43 min

    mais oui une serviette ronde c’est pratique à la plage, suffit de la coupler avec un plateau tournant alimenté par panneaux solaires et voilà ! Il faut vivre dans des pays de soleil pour imaginer ça …………
    Profitez de ce lieu paradisiaque où finalement il y a tout sur place : resto, hutte et mer, que demander de plus?
    allez on ferme l’écran quelques jours.

    • Reply Marine Lascault 26 mars 2017 at 20 h 09 min

      Exactement 🙂 C’est vrai qu’il y a tout ici, on profite bien…
      Nous t’embrassons !

    Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.