Delhi Inde

Jour 43 : Delhi tout en contrastes

17 mars 2017

Aujourd’hui, nous avons décidé de nous réveiller sans réveil. Grâce à notre chambre sans fenêtre, c’est à 10h que nous nous levons ! Nos quelques missions ce matin avant de partir pour le coeur de New Delhi : acheter une carte SIM et trouver une laverie de rue, car celle de l’hôtel est vraiment trop chère. Après presque 3 semaines en Inde, on se rend compte que ne pas avoir de numéro indien est assez handicapant : beaucoup de wifi inaccessibles, pas possible de réserver les billets de train ou de bus en ligne… Et bien d’autres. Petit topo rapide pour acheter carte SIM en Inde, car même si c’est simple il y a quelques choses à savoir : il faut une photocopie d’une pièce d’identité, un numéro de téléphone d’un contact indien (hôtel) et une photo d’identité taille passeport (et pour une fois c’est aussi nécessaire pour les Indiens). Pour les étrangers il faut également une photocopie du visa. Une fois les documents donnés vous récupérez votre carte. Nous l’avons payée 200 rps avec 80 rps de crédit inclus. La carte s’active au bout de 4h environ. Avec Airtel nous avons dû appeler un numéro pour confirmer notre identité : il faut taper les 4 derniers numéros du passeport et la date de naissance. Très facile ! Première mission accomplie. Pour le linge nous avions repéré une laverie. Le monsieur nous prendre 150 rps le kilo, ce qui est probablement un prix de touriste. Mais tant pis, c’est toujours moins cher qu’à l’hôtel ! Et nous pourrons le récupérer dès ce soir. Deuxième mission accomplie.

Nous partons ensuite vers Gurdwara Bangla Sahib, un temple sikh près de Connaught’s Place. Le sikhisme n’est pas une religion que nous connaissons très bien, du coup nous nous sommes un peu renseignés. Elle a été créée par Guru Nanak, qui refusait les dogmes des autres religions. Le sikhisme est strictement monothéiste, refuse les castes telles qu’elles existent dans l’hindouisme, et prône une parfaite égalité hommes-femmes. Une religion assez séduisante donc ! Les sikhs sont faciles à reconnaître (les hommes en tout cas) : ils portent le turban, et une grosse barbe ! En Inde, la  »capitale » du sikhisme est Amritsar, dans le nord. Un temple d’or y a été construit, avec un énorme bassin. Le temple de Delhi est un petit Amritsar, avec des coupoles en or et un grand bassin également. En arrivant, nous ne savons pas si nous pouvons entrer car il faut absolument avoir la tête couverte. Un jeune homme voit que nous sommes un peu perdus et nous guide vers le bureau pour les touristes, où des foulards sont à disposition, et où l’on peut laisser chaussures, chaussettes et tabac interdits dans le temple. Il y a aussi des guides gratuits sur le sikhisme, traduits en différentes langues. Pour accéder au temple, il faut se laver les mains, puis les pieds dans le pédiluve. Il y a du monde aujourd’hui mais l’ambiance est sereine. Nous entrons dans le temple où des chants résonnent, puis partons vers le bassin où quelques croyants se baignent. Ce temple est vraiment agréable et plutôt beau, à voir donc !

IMG_3518

IMG_3521

IMG_20170317_123315

IMG_20170317_123431

IMG_20170317_123059

IMG_20170317_122910

IMG_20170317_123444

Nous sortons, recupérons nos affaires et partons manger, car il est presque 13h. Nous trouvons un endroit assez sympa qui ressemble à un Flunch à l’Indienne, Bikanervala. C’est une chaîne, où l’on paye son menu, et où on donne un ticket à un cuisinier qui nous appelle quand le plat est prêt, avec un numéro comme à la Poste ! Nous mangeons deux thalis dans des plateaux en plastique, et c’est plutôt très bon. Nous repartons vers Connaught’s place, une place énorme au coeur de New Delhi. New Delhi regroupe tous les nouveaux quartiers de la ville, contrairement à Old Delhi, comme son nom l’indique. New Delhi est très moderne, on est presque dans un autre pays. On retrouve les Indiens comme on les aime depuis le début de ce voyage (exception faite de la veille) et cela fait plaisir ! À Connaught’s Place on trouve les chaines de restaurants et les boutiques que l’on connait, et on s’autorise même un petit tour chez H&M 🙂

IMG_3522

IMG_3524

IMG_3526

IMG_3530

Nous décidons ensuite de prendre un rickshaw pour aller vers Old Delhi et Jama Masjid, la plus grande mosquée d’Inde. Et la négociation est compliquée à Delhi ! Après plusieurs demandes nous arrivons à négocier 80 rps pour 3/4 km (dans les autres villes, on payait 100 rps les 9km…). Arrivés près de la mosquée, on se rend compte qu’elle est ouverte au public, bien que l’on soit vendredi. Et du coup c’est encore mieux car le lieu est très animé ! Les gens se reposent dans la cour, les enfants jouent et certains se réunissent près de la fontaine au centre. La mosquée est immense, avec trois coupoles. L’ambiance est détendue, les gens sont adorables et on a le droit encore à nos photos avec des Indiens.

P3172620

IMG_3536

IMG_3538

IMG_3548

IMG_3554

IMG_3560

IMG_3562

IMG_3567

IMG_3570

IMG_3571

IMG_3574

Notre prochaine étape est le coeur de Old Delhi, qui ressemble à un immense marché à ciel ouvert. Là, c’est l’opposé de New Delhi. Un bordel incroyable, un monde fou et des quantités monstrueuses de choses à vendre ! On y trouve à peu près tout et chaque spécialité a son petit quartier : quartier des mécaniciens, vêtements, épices, appareils photos… Et c’est surtout pour ce dernier que l’on y va car Romain souhaite acheter un nouvel objectif. On rentre dans une rue minuscule (pour les Troyens, la ruelle des chats à côté, c’est rien !) entre deux immeubles et trouvons la boutique repérée sur Internet. L’objectif est à vendre, à bon prix mais nous voulons vérifier les avis sur internet. Du coup nous repartons à la recherche d’un café avec wifi. Autant chercher une aiguille dans une botte de foin dans Old Delhi, donc nous partons vers le marché aux épices, puis après une heure de recherches infructueuses, négocions finalement un rickshaw pour rentrer dans notre hôtel complètement rincés. L’objectif, ce sera pour demain !

IMG_3579

IMG_3588

IMG_3598

IMG_3602

IMG_3610

IMG_3611

P3172626

P3172635

1

IMG_3616

IMG_3623

Delhi est vraiment bipolaire entre ses deux quartiers : c’est le calme et le bruit, la propreté et la saleté, l’occidentalisation et l’authenticité. Nous avons vraiment apprécié cette première découverte de la ville qui est à l’image de l’Inde, fascinante et assez incompréhensible parfois ! Nous terminons note journée par un dîner au Madan Café près de notre hôtel. Un endroit génial dans le quartier touristique, aux prix défiants toute concurrence. Et la bonne nouvelle de la journée c’est que grâce à notre nouveau numéro indien, nous avons pu récupérer le numéro de suivi de notre colis, et qu’il est bien en France ! Merci Delhi, et à demain. Une longue longue journée nous attend car à 23h, nous prenons notre train pour Mumbai, la ville de Bollywood !

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.