Inde Rajasthan

Jours 23, 24 et 25 – De Kathmandu à Jodhpur

26 février 2017

Beaucoup de choses se sont passées depuis notre balade à vélo, qui nous semble bien loin désormais. Aujourd’hui, dimanche 26 février, nous écrivons depuis Jodhpur, en Inde. Les 48 heures qui ont précédé ont été pleines de bus, d’avions, de taxis et de rickshaws… Petite mise à jour des évènements.

Nous sommes partis du Chitwan vendredi matin. Après quelques péripéties, nous prenons finalement le bus touristique de 8h du matin au lieu du mini-bus de 5h normalement prévu. Nous nous retrouvons tout à l’arrière du bus où nous découvrons de plus près le manque d’amortisseurs des bus népalais. Sur les 8/9h de trajet, on compte quelques heures de routes qu’on pourrait plutôt qualifier de pistes… Après quelques bonds de 10cm au-dessus de nos sièges, nous découvrons une bien belle invention : la ceinture de sécurité (une première dans un bus !), que nous serrons au maximum pour rester bien accrochés à nos sièges.

Nous arrivons finalement à Kathmandu vers 16h30, et retournons dans notre Stupa Guest House. Nous passons notre dernière soirée à nous promener dans les rues de Thamel. C’est le jour de la fête hindoue Shiva Ratri en l’honneur du dieu Shiva, comme son nom l’indique. On entend un gros feu d’artifice, et des enfants dans les rues se promènent avec des plateaux d’argent et demandent de l’argent aux passants. Ils arrêtent également les véhicules en tendant un fil au travers de la rue et ne les laissent passer que s’ils ont payé ! Pas mal comme technique… Des chants religieux résonnent également, et des feux ont été allumés un peu partout dans la rue.

Le lendemain, nous partons vers 13h pour Tribhuvan Airport où notre avion doit décoller à 15h30 pour Delhi. Il doit… Mais à 15h30 la porte de départ n’est pas annoncée et nous attendons. Il partira finalement deux heures plus tard. Entre temps nous apprenons que notre avion du lendemain pour Jodhpur est annulé. Un autre horaire est proposé, mais il faudra se rendre au comptoir à Delhi pour confirmer, ce que nous faisons directement en arrivant. Nous partirons donc à 14h30 le jour suivant.

IMG_20170225_153828

La patience est un art…

Nous avons réservé un petit hôtel pas trop loin de l’aéroport pour la nuit étant donné la longue escale. Nous prenons un taxi pour nous y rendre et faisons face à une première tentative d’arnaque (on nous avait prévenu, il va falloir faire attention en Inde). L’homme au guichet nous annonce un prix de 200-250 roupies, mais en nous déposant, le conducteur nous demande 450 rps. Après une longue discussion entre hommes, il nous rendra finalement la monnaie comme convenu…

Le lendemain, nous partons faire une petite séance shopping dans les malls de Delhi (besoin de vêtements plus légers 🙂 ), puis nous partons vers l’aéroport vers midi. Nous testons notre premier Mcdo indien (en fait c’est pas vraiment vrai, parce que nous en avions fait un à l’escale entre Delhi et KTM maisilfautpasledire), vraiment trop bon. Les burgers sont soit végétariens, soit au poulet et les deux sont fous ! Légèrement épicés mais parfaits ! Nous allons lancer une pétition pour faire venir le Maharaja burger en France.

1

Nous décollons finalement avec une seule heure de retard (on a presque l’impression qu’il est à l’heure !) et arrivons à Jodhpur vers 16h. Sur notre chemin, nous décidons de passer par la gare afin de réserver nos billets pour Jaisalmer (ils sont réservables en ligne mais notre compte n’est pas encore actif…), la prochaine étape, et Jhansi, la ville à proximité de là où nous passerons Holi avec Emilie (ça rime tiens). Pour réserver les billets, rien de plus simple. Il faut d’abord prendre un formulaire à un guichet qu’il faut remplir précisément : nom et numéro du train, date de départ, classe … Pour tout cela, si vous n’avez rien préparé comme nous, il faut demander à la personne au guichet de voir l’emploi du temps des trains pour savoir s’il reste des places et connaître la fameuse identité du train. Ensuite il faut refaire une queue assez anarchique pour donner ses formulaires, payer les billets et les recevoir. Comme nous sommes dimanche, il n’y a aujourd’hui que deux guichets ouverts. Il semble qu’il y a d’habitude une file spéciale pour les femmes, car elles ont toutes la manie de doubler tout le monde tranquillement en forçant légèrement le passage. Au début nous étions surpris par la non-réaction des Indiens mais finalement ils ont bien fini par s’énerver et à leur demander de faire la queue comme tout le monde, non mais ! (elles ne l’ont pas fait mais quand même).

Une fois nos billets pris, nous partons vers notre auberge dans un petit rickshaw très gentil. La conduite indienne est très similaire avec la conduite népalaise mais elle reste plus cadrée, car ici il y a une signalisation et des lignes blanches, c’est pas mal ! Mais sinon l’esprit reste le même : klaxons en guise de clignotants, vaches qui traversent, chiens qui dorment sur la route, et freins presque neufs !

Jodhpur est une ville dominée par un fort immense que nous observerons au coucher de soleil sur le toit-terrasse de notre guest-house. Vraiment sublime ! La ville est aussi connue pour ses petites maisons bleues (d’où son surnom de Ville Bleue) qui étaient autrefois habitées par la caste des Brahmans. La couleur bleue est aussi réputée pour protéger de la chaleur et des moustiques (théorie contestée fermement par Romain pour qui « C’est des conneries »). En tout cas c’est très beau et ça c’est incontestable !

IMG_2040

IMG_2042

IMG_2043

IMG_2047

Demain, visite de la ville et du fort ! Nous avons pour le moment un bon à-priori de nos premières heures en Inde, même si nous n’avons pas vu grand chose. Les premiers Indiens que nous avons rencontrés sont plutôt très gentils (on se méfie quand même car les arnaques sont omniprésentes) et l’ambiance générale nous plaît, pour l’instant. A suivre donc…

You Might Also Like

5 Comments

  • Reply Chrisetdom 26 février 2017 at 20 h 26 min

    Que d’aventures en si peu de temps!!!! En tout cas je pourrais facilement me remettre au mac do, ils ont l’air géniaux. Donc je suis signataire de votre pétition. En ce qui concerne la couleur bleue, c’est aussi ce que l’on dit dans le sud de la France, elle éloignerait les moustiques mais peut être que les ravalements doivent être nickels pour que cela fonctionne!!! Votre photo de l’aéroport est trop mignonne, vous faites crevés mais heureux!!

    • Reply Marine Lascault 27 février 2017 at 2 h 36 min

      Pour les moustiques en regardant sur internet ce serait faux… Il doit y avoir plusieurs écoles !

      • Reply Chrisetdom 27 février 2017 at 8 h 40 min

        En tout cas ça rend très bien!!!

  • Reply Odile 26 février 2017 at 21 h 31 min

    les retards de la SNCF vous paraîtront dérisoires après…..il faut positiver !

    • Reply Marine Lascault 27 février 2017 at 2 h 34 min

      C’est sur que l’on va apprendre à être patients en un an 😉

    Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Common phrases by theidioms.com