Kathmandu et sa vallée Népal

Jour 2 : Les secrets cachés de Bodnath

3 février 2017

Dans l’après-midi du 03/02 nous décidons de visiter Bodnath (ou Boudhanath, aussi appelé Boudha… c’est compliqué… mais en gros c’est le temple de Bouddha), qui se situe à l’ouest de la ville. Nous réservons un taxi auprès de l’auberge (nous ne sommes pas encore très aventuriers par rapport aux transports en commun de la ville… ça va venir !) pour 13h. Le taxi est assez mythique et après quelques difficultés de compréhension il nous fait vivre la conduite à la népalaise en live. Sa petite voiture, une Maturi-Suzuki (Maturi est une marque indienne) est très étroite et passe partout. Et ça le fait bien rire ! Il faut dire que c’est sport : le code de la route est pour ainsi dire inexistant, les piétons traversent où ils peuvent, c’est-à-dire partout, et il n’y a aucun panneau ou feu rouge ! Au bout d’un moment la route n’est plus qu’en sable mais la petite voiture roule toujours aussi bien !

Le taxi nous dépose finalement à l’entrée de la ville, sur une route très passante. Nous payons l’entrée pour le stupa : il est vraiment énorme (le plus grand et l’un des plus sacrés du Népal), un peu différent de celui de ce matin même si on retrouve toujours le visage stylisé du Bouddha. Il est rond, au milieu d’une place entourée de magasins. Nous en faisons le tour (dans les aiguilles d’une montre toujours !) et on décide de découvrir les rues autour.

IMG_1008

P1010559

IMG_1036

P1010574

IMG_1038

On tombe sur une petite entrée qui donne sur un grand jardin où on voit des moines. On hésite alors à entrer, jusqu’à ce qu’une occidentale arrive et nous dise d’y aller. On est un peu dubitatifs mais on entre avec elle, et elle commence à nous faire visiter les lieux. Il s’agit d’un monastère (le monastère de Sheshen) qui a été détruit en grande partie pendant le tremblement de terre. Elle nous montre le bâtiment principal en cours de reconstruction, et les bâtiments où logent les moines, qui sont restés intacts. On en demande alors un peu plus sur notre guide : elle est Australienne et enseigne l’anglais aux jeunes moines au sein du monastère. Ce sont encore des étudiants qui apprennent la philosophie bouddhiste. L’école fait partie du monastère : c’est une grande cour, une sorte de demi-cloître, avec un bâtiment où logent les étudiants. Ils sont en train d’étudier dans le jardin : notre guide nous explique qu’ils ont un examen le sur-lendemain. Des étudiants plutôt agréables à vivre à notre avis !

IMG_1028

P1010566

IMG_1023

IMG_1022

Par respect, nous n’avons pas photographié les moines qui étudiaient.

Notre guide Australienne nous montre également un salon de thé/restaurant, dans lequel nous retournerons plus tard, après avoir terminé notre tour de la ville et évité les tentations des nombreuses boutiques ! C’est là que nous gouterons notre premier chai masala (thé au lait et aux épices) et lassi (boisson au lait fermenté).

IMG_20170203_153246

IMG_1045

Le salon de thé / jardin / restaurant / guest house du monastère

Après cette pause dans le 2ème meilleur spot de la journée (après le thé à Swayambunath), nous décidons de regagner l’auberge… en bus ! La route est très encombrée avec des bus en tous genre (rickshaws, minibus, cars) qui ne s’arrêtent pas. Pas d’arrêts de bus, ni de numéro… nous demandons notre route à un jeune Népalais mais cela est assez compliqué.

Après réflexion, nous repartons donc à pied de là où on est arrivé en taxi. On a vu qu’elle menait vers Pashupatinath, un autre temple très sacré, dédié à Pashupati, une incarnation de Shiva. Ce temple est construit au bord de la rivière Bagmati, un affluent du Gange. Il est notamment connu pour servir de lieu de crémation aux hindous (les plus chanceux), comme à Varanasi en Inde.
Nous arrivons à Pashupatinath par un grand parc qui surplombe le temple, dans lequel nous sommes arrivés par hasard. Encore une fois c’est un endroit assez incongru ! On y trouve des vendeurs de fruits assis par terre, des gens qui jouent au football ou au badminton, et à côté des vaches qui dorment, des chiens, des singes qui courent, avec des déchets partout. L’endroit a tout de même son charme : le soleil est en train de se coucher, les chants du temple résonnent et l’ambiance y est détendue.

IMG_1057

Nous descendons vers Pashupatinath mais l’entrée y est payante (assez chère) et nous décidons juste de le longer, avec pour objectif notre bus !
En arrivant sur une grande route, nous voyons finalement un bus arrêté et un homme nous demande où nous allons. Nous indiquons Thamel et il nous dit de monter car le bus s’arrête tout près. Le bus est assez grand, c’est plutôt un car, et il est bondé. Il roule la porte ouverte : l’homme qui nous a demandé notre route sort la tête par la porte et quand le bus ralentit, il crie les arrêts aux passants. Il tient les billets dans la main et les gens payent en descendant ou en montant ! Sacré physionomiste ! En plus d’être une expérience assez unique, le bus est aussi le moyen de transport le plus économique : 30 rps pour deux, soit moins de 30 centimes d’euros !

Nous finissons la journée dans un joli restaurant, OR2K, dans lequel nous dégustons des falafels excellents ! Nous rentrons et nous endormons facilement après cette journée parfaite !

P1010571

Nos deux nouvelles recrues

IMG_1050

P1010577

Un pensionnaire du monastère

You Might Also Like

7 Comments

  • Reply Chrisetdom 4 février 2017 at 18 h 49 min

    Encore une belle journée vécue grâce à vos photos!! Au niveau des deux recrues, elles font un peu sac à puces non?

    • Reply Marine Lascault 4 février 2017 at 18 h 54 min

      Ils ont juste besoin d’un bon bain !

  • Reply Christine Castilla 4 février 2017 at 18 h 51 min

    Bonjour
    Je vais suivre votre périple,je suis une amie de votre maman et merci de nous faire voyager à travers vos yeux. Je vous souhaite bonne route dans ce chemin de vie. Christine

    • Reply Marine Lascault 5 février 2017 at 3 h 00 min

      Merci de nous suivre !

  • Reply Elise 4 février 2017 at 20 h 24 min

    Je suis sûre que les falafels n’étaient pas aussi bonnes que celles de Romain ahah
    Ça a l’air fou ce paysage profitez en bien
    ❤️

    • Reply Marine Lascault 5 février 2017 at 3 h 00 min

      Ahaha non rien à voir un peu décevantes a côté ! Merci mon chou on t’embrasse ❤

  • Reply Chrisetdom 5 février 2017 at 19 h 09 min

    Je pense que ce n’est ps l’endroit pour parler des falafels de Romain!!! Ah! Ah!Ah!

  • Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Common phrases by theidioms.com