Tam Coc Vietnam

Jours 191 à 193 : Tam Coc, la baie d’Halong terrestre

21 août 2017

Après une bonne nuit (pour la plupart) dans le train, nous nous réveillons entre 8h et 8h30 en ce matin du 11 août. Il ne reste qu’une petite heure avant d’arriver à Ninh Binh. Et déjà nous pouvons observer les pains de sucre qui font l’attrait de la région, et qui lui ont donné son surnom de Baie d’Halong terrestre.

Arrivés à Ninh Binh, nous trouvons rapidement un taxi 7 places qui accepte de nous prendre pour nous amener à notre guest house, Bamboo Homestay. Comme la plupart des touristes, nous dormons à Tam Coc, à une dizaine de kilomètres de Ninh Binh, car cette ville est sans trop d’intérêt. La guest house se trouve au pied d’un pain de sucre, ou plutôt une partie de la maison a été construite dans le pain de sucre, assez original ! Nous sommes accueillis par le gérant, qui nous offre le petit déjeuner. Nous allons ensuite tous nous reposer, car nous sommes toujours un peu fatigués de la nuit en train. Nous sommes désormais dans le nord du Vietnam, à moins de 200 kilomètres de la capitale Hanoi, et il fait toujours très chaud !

L’après-midi, nous partons à pied explorer les environs. Nous avons de la chance, nous n’avons qu’à marcher une minute à peine avant de nous retrouver au milieu des champs de riz et des magnifiques formations karstiques. Nous suivons un chemin à travers les cultures, en passant à côté des maisons et de leurs chiens de gardes, puis traversons un pont au-dessus de la rivière qui serpente entre les immenses pains de sucre. Nous observons les barques qui passent : c’est le passage des bateaux de tourisme qui vont se balader dans le coin, et découvrir les petites grottes aquatiques qui donnent son nom à Tam Coc. La particularité des rameurs (principalement rameuses d’ailleurs) ici est qu’ils utilisent leurs pieds, un peu comme des pédales de vélo. Leur technique est extrêmement bien rôdée et cela a l’air facile, mais on soupçonne que ce n’est qu’une impression ! En tout cas, leurs abdos doivent être en béton… Nous croisons un troupeau de chèvres, suivi par son berger en moto, qui descend tous les 50 mètres pour les rassembler. Puis plus tard, des cochons, des canards, des oies, des vaches… Une véritable ferme en pleine nature. Le soir, tous les animaux rentrent tous seuls jusqu’à leur vraie ferme pour la nuit.

IMG_2355

P8116536

IMG_2358

IMG_2376

IMG_2384

IMG_2387

IMG_2389

IMG_2396

IMG_2399

IMG_2401

IMG_2402

IMG_2430

P8116564

P8116565

P8116566

P8116569

P8116574

P8116599

Après être arrivés à un temple qui semble être en reconstruction, nous faisons demi-tour alors que le soleil est en train de se coucher, nous offrant un spectacle magnifique sur les immenses rochers et les champs du riz, qui sont toujours aussi photogéniques à la lumière de fin de journée.

IMG_2462

IMG_2413

IMG_2418

IMG_2486

IMG_2488

P8116538

P8116542

P8116546

P8116552

P8116605

IMG_2496

P8116616

P8116621

P8116623

P8116626

Le soir, nous partons dîner dans un restaurant de la petite ville de Tam Coc (principalement pensée pour les touristes), Sunflower restaurant. Nous prenons des burgers (petite pause sur la nourriture vietnamienne, sauf pour Thierry !), qui sont bons malgré ce qu’en pense une Française à une table voisine (qui ne les a pas goûtés) ! Nous rentrons nous coucher : demain rendez-vous vers 8h30 pour aller nous promener dans les alentours.

Samedi 12 août, après le petit-déjeuner, nous prenons donc 3 scooters pour partir à la découverte des alentours. Nous partons tout d’abord à la station essence pour les remplir un peu… Il faut passer par un immense rond-point, qui doit une bonne frayeur à Marine et Lucie, mais sans gravité, heureusement ! Nous repartons prudemment vers la pagode Bich Dong, à quelques kilomètres de là. On nous fait signe de nous arrêter à un endroit bien précis, car si l’entrée du temple est gratuite, le parking est payant : 50 000 dongs par scooter. On accède à la pagode par un joli pont de pierre, au-dessus d’un étang rempli de grands et beaux nénuphars. Il y a trois niveaux dans cette pagode : le premier est un ensemble de temples et bâtiments qui semblent prévus pour y vivre. Après quelques marches, on arrive au deuxième niveau, un temple troglodyte dans lequel nous ne rentrerons pas car nous n’avons pas la tenue adaptée. Pour arriver au troisième et dernier niveau, il faut passer dans une grande grotte (plutôt agréable car il y fait frais !), et monter de nouveau quelques dizaines de marches. D’en haut, nous avons le droit à une belle vue sur la campagne et les immenses blocs de rochers qui nous entourent.

IMG_2500

IMG_2505

IMG_2515

IMG_2535

IMG_2538

IMG_2555

Nous redescendons pour reprendre les scooters. Nous partons faire un petit tour dans la campagne, sans nous arrêter si ce n’est que pour quelques photos. Nous retournons à la guest house pour nous reposer pendant ces heures particulièrement chaudes. Nous partons déjeuner en groupe réduit (nous ne sommes pas tous au mieux de notre forme) dans un petit restaurant, Father’s cooking, qui sert de très bons riz frits et d’excellents rouleaux de printemps.

L’après-midi, nous partons à quatre (Romain, Marine, Brigitte et Thierry) faire un tour en scooter dans les alentours afin de profiter de notre location à la journée. Nous passons dans des chemins à travers les rizières et tentons (enfin surtout Marine) de suivre au mieux les garçons dans les petits chemins de campagne un peu cahoteux ! Nous rentrons à la guest house et nous repartons quasiment immédiatement tous les six pour aller faire un tour en bateau.

IMG_2564

IMG_2581

IMG_2590

Des aventuriers en scooter…

Les bateaux ne peuvent prendre que deux personnes à la fois (en fait, ce n’est pas très vrai, ils ne peuvent prendre que deux touristes étrangers à la fois), nous devons donc payer pour trois petites barques au lieu de 2 possibles. Nos rameuses se suivent de plus ou moins loin, et nous suivons doucement le cours de la rivière au rythme de leurs pagaies. Il fait assez gris, mais le spectacle n’en reste pas moins merveilleux ! Nous nous faufilons entre les pains de sucre, observons les chèvres grimpées dessus à plusieurs dizaines de mètres de haut, et les petits cochons sur les berges. Nous passons sous les trois fameuses grottes aquatiques (Tam Coc signifie « 3 grottes »), dont une vraiment longue et très basse. Il y a pas mal de bateaux, mais l’ensemble est vraiment calme et agréable. Après la troisième grotte et trois bons quarts d’heure de trajet, nous faisons demi-tour.

IMG_2603

IMG_2616

IMG_2621

IMG_2625

IMG_2635

IMG_2681

IMG_2699

IMG_2702

IMG_2704

IMG_2717

IMG_2734

IMG_2745

Comme nous l’avions lu, notre rameuse nous demande un pourboire, que nous avions prévu de lui donner (cela doit être difficile de ne pas en donner du tout, elles sont très insistantes). Mais le pourboire donné ne lui convient pas, malheureusement nous n’avons pas plus. On comprend que les pourboires sont très importants pour elles et leur permettent de vivre, mais c’est toujours le genre de moment de malaise qui gâche un peu le souvenir. Bref, nous rentrons à pied jusqu’à la guest house avec un coucher de soleil magnifique, et le soir, retournons dîner chez Father’s cooking. Thibault et Thierry testent la spécialité locale, la chèvre (servie dans quasiment tous les restaurants, sous toutes ses formes), qui s’avère excellente (sauf pour Marine qui ne goûte pas, passion des chèvres (vivantes) oblige) ! Nous rentrons en passant par une petite superette, où nous achetons du très bon café vietnamien (fait maison par la maîtresse des lieux, qui nous le fait goûter au préalable).

IMG_2773

IMG_2779

IMG_2790

Le lendemain, nous avons pour mission d’aller retirer de l’argent ! Romain et Marine ont bien tenté la veille d’en chercher mais il n’y a quasiment aucun distributeur à Tam Coc, et le seul ne fonctionne pas. Nous partons donc direction Ninh Binh, où se trouvent de nombreux ATM. Nous en profitons pour manger dans un restaurant repéré sur Internet et dans les guides, Chookie’s, qui est un repère typique de voyageurs. Ils servent de très bonnes salades et burgers, nous recommandons ! Nous rentrons à Tam Coc aux alentours de 15h et retournons nous promener au coucher de soleil dans la campagne environnante, toujours aussi belle.

P8116548

IMG_2806

IMG_2801

IMG_2813

IMG_2818

IMG_2821

IMG_2822

IMG_2824

IMG_2836

IMG_2837

IMG_2840

P8126663

Le soir, après un dernier bon diner dans notre restaurant habituel, nous nous couchons en prévision du lever matinal du lendemain. Nous partons en bus direction Cat Ba, une île dans la Baie d’Halong !

You Might Also Like

4 Comments

  • Reply Chrisetdom 21 août 2017 at 22 h 31 min

    Beau bestiaire!! Paysages epoustouflants!!Et quelques touristes connus!!

    • Reply Marine Lascault 25 août 2017 at 10 h 26 min

      t’as vu les chèvres qui se grattent sur le pont ??

  • Reply Mum 22 août 2017 at 18 h 13 min

    ah les coquins !!! on pensait bien passer incognito !

  • Reply DLSCLT 24 août 2017 at 16 h 22 min

    C’est également très beau la « Baie d’Halong Terrestre »…

  • Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Common phrases by theidioms.com