Hong Kong

Jours 210 & 211 : Les marchés de Kowloon et le (très) grand Bouddha de Lantau

31 août 2017

Mercredi 30 août, après un bon petit chai au rez-de-chaussée de la Chungking Mansion, nous partons en métro un peu au nord de Tsim Sha Tsui. Nous nous arrêtons deux arrêts plus tard (oui on est un peu flemmards), à Yau Ma Tei. Si nous avons eu de la chance hier avec un ciel bleu magnifique, il fait aujourd’hui très gris et très chaud (d’ailleurs nous avons atteint un seuil de pollution assez élevé).

Nous commençons par aller dans un centre commercial spécialisé notamment dans les jouets d’occasion, malheureusement tous les magasins sont fermés (il est bien 11 heures passées) et ne semblent ouvrir que dans l’après-midi. Nous décidons donc d’y retourner un peu plus tard. Nous repartons vers le nord, en direction de Fa Yuen Street, aussi connue sous le nom de Sneakers Street, la rue de la basket. La rue est effectivement jonchée de boutiques de baskets, même si on retrouve toujours les 5 mêmes marques (avec une présence assez exceptionnelle de Adidas dans cette ville, il y a une boutique à tous les coins du rue !). L’attrait des différentes rues de ce quartier (hormis les boutiques) vient des immenses panneaux lumineux suspendus à toutes les hauteurs, et qui mélangent sans différenciation l’anglais et les caractères chinois, les grandes marques internationales, les salons de massage ou les restaurants. Architecturalement parlant, les styles sont très hétérogènes. Les vieux immeubles aux petites fenêtres et aux milliers de clim, souvent aux façades abimées par la pollution, sont omniprésents, mais de nombreux bâtiments plus récents (principalement des malls) viennent compléter le paysage de manière plutôt harmonieuse.

IMG_4183

IMG_4186

IMG_4193

IMG_4194

IMG_4200

IMG_4204

IMG_4209

IMG_4215

IMG_4216

Nous continuons notre route pour tomber sur un grand marché couvert. Nous décidons d’aller voir au dernier étage où se trouve un food court. Nous manquons alors de courage pour tester quoi que ce soit car tout est écrit en chinois et les plats servis ne nous tentent pas forcément ! Nous faisons donc demi-tour, à la recherche d’un autre restaurant. Nous passons à travers le marché de Fa Yuen Street, en direction du métro Prince Edward, sans rien trouver. Il est 13h, la pire heure de la journée niveau chaleur, et le soleil tape beaucoup à travers le rideau de pollution. Nous nous rendons alors compte que nous ne sommes plus très loin d’un restaurant de dim-sum que nous avions noté sur la carte. Nous longeons donc les nombreux stands de vendeurs de plantes qui font la notoriété de Prince Edward jusqu’au restaurant, que nous reconnaissons facilement car il y a une immense queue devant. Preuve de qualité nous direz-vous ! Mais nous avons trop faim pour attendre (et sommes trop assommés par la chaleur), et repartons vers un restaurant repéré sur la route, où il y a aussi du monde, mais moins, et qui sert aussi des dim-sum. Nous commandons des dumplings à la crevette et aux cacahuètes, des crêpes de riz au porc et des bao au porc également. On se régale ! Les portions sont à prix raisonnables (pour Hong Kong), entre 20 et 25 HK$ l’assiette de 4 dumplings ou de 3 baos. Néanmoins, cela monte très vite et nous nous en sortons pour un peu moins de 20 euros à deux, boissons comprises. Nous avons beaucoup de mal à trouver des restaurants dans le budget ici, surtout que c’est généralement très bon et que c’est dur d’être très raisonnables !

IMG_4221

IMG_4223

Une fois bien rassasiés, nous repartons en direction de Fa Yuen Market, en empruntant d’abord Tung Choi Street, la rue réputée pour la vente de poissons (vivants) et autres animaux. On voit donc des aquariums remplis de jolis poissons colorés, mais aussi des tortues marines ou terrestres. D’autres poissons moins chanceux sont vendus directement dans de petits sacs plastiques comme dans les fêtes foraines en France. Nous tournons avant de finir complètement cette rue, pour arriver sur le marché. En plus des stands (qui vendent surtout des sacs et des vêtements), la rue est remplie de jolies boutiques de vêtements très peu chers. Il y a bien sûr des contrefaçons, mais aussi des créateurs qui vendent de belles choses ! Par contre, comme au Vietnam, ici on achète sans essayer ! C’est donc quitte ou double ! Du coup on achète plutôt des t-shirts, où on ne peut pas trop se tromper.

IMG_4226

IMG_4232

IMG_4236

IMG_4243

IMG_4260

Nous partons ensuite vers le Ladies’ Market, un autre marché de rue, plutôt de souvenirs et vêtements de contrefaçon. Il est immense et quand nous l’avons terminé, nous sommes crevés ! Nous décidons donc de rentrer et de faire l’impasse sur les boutiques spécialisées en jouets. Pour un autre jour peut-être… C’est la fin de la journée et le soleil se décide enfin à passer sous le nuage de pollution, et nous terminons notre visite du quartier de Mong Kok avec un belle lumière sur les façades…

IMG_4248

IMG_4251

IMG_4252

IMG_4256

IMG_4257

IMG_4263

IMG_4266

IMG_4272

IMG_4274

IMG_4276

IMG_4278

Nous nous réveillons jeudi 31 août vers 9h30, après notre première vraie bonne nuit à Hong Kong ! Aujourd’hui, nous avons décidé d’aller faire un tour sur Lantau Island, qui est l’île où se trouve l’aéroport, mais aussi un monastère bouddhiste et une immense statue de Bouddha. Nous nous préparons doucement, prenons un petit déjeuner puis partons en métro direction la station Tung Chung, sur l’île de Lantau, à environ 40 minutes de là. Arrivés sur place, il y a deux choix : prendre le téléphérique, qui est la meilleure option (rapidité/expérience), mais aussi largement la plus chère (16€ par personne pour 20 minutes de trajet), ou prendre le bus 23, qui met 40 minutes (départ du terminal de bus à côté des départs des téléphériques, sortie B) et qui coûte à peu près 1,80€. Comme nous avons plus de temps que d’argent, nous prenons le bus ! La route est très sympa aussi, avec de belles vues sur les montagnes, les îles environnantes (dans la brume de pollution…) et les quelques plages. Le bus est aussi extrêmement confortable, donc nous ne regrettons pas du tout notre choix !

Arrivés en haut, nous allons d’abord dans le petit « village »de Ngong Ping, créé pour accueillir les touristes et assouvir leurs envies de souvenirs (et de Starbucks), et d’où on peut déjà voir le grand Bouddha. On n’a rien contre tout cela, donc nous y faisons un petit tour, puis nous dirigeons vers le monastère de Po Lin, à 200 mètres de là. On passe alors par une grande allée piétonne, donc la particularité est qu’elle est très fréquentée par des vaches en liberté ! Cela faisait longtemps que nous n’avions pas vu comme ça (depuis l’Inde sûrement en fait) et du coup on est très contents (surtout Marine).

IMG_4286

IMG_4290

IMG_4294

IMG_4296

Après avoir dit bonjour à toutes les vaches, nous voyons apparaître devant nous l’immense monastère, un bâtiment magnifique avec une toiture typique de pagode bouddhiste. Nous visitons les belles salles où des fidèles sont occupées à prier, ainsi que la salle des 10 000 Bouddhas, où se trouvent cinq grandes statues de Bouddha dans 5 positions de méditation différentes, ainsi que des petits Bouddhas partout sur les murs. Il y est interdit de prendre des photos malheureusement ! Bon à savoir, il y a côté à gauche du monastère un restaurant végétarien où les plats ne coûtent rien (3$) et qui a l’air très bon.

IMG_4302

IMG_4307

IMG_4311

IMG_4318

IMG_4322

IMG_4323

IMG_4325

IMG_4328

Nous partons finalement voir le Grand Bouddha, Tian Tan, qui domine vraiment le paysage, et que l’on voit d’à peu près partout dans le monastère. Pour faire un peu dans les chiffres, il s’élève à 260 marches de haut, et mesure lui-même 34 mètres. C’est « l’un » des plus grand Bouddha en bronze et en position assise du monde (on a l’impression que tous les Bouddhas ont leur propre record !). Avant les escaliers, se trouve un petit promontoire qui fait face à Tian Tan. C’est la meilleure vue d’en bas pour le voir en entier, et mesurer son immensité.

IMG_4333

IMG_4341

IMG_4345

Les marches sont assez faciles malgré la chaleur, et nous arrivons rapidement en haut. Tout autour du Bouddha se trouvent six plus petites statues, qui font leurs offrandes de fleurs, encens, lampes… Nous faisons le tour tout en admirant la magnifique vue sur le pic de Lantau, le deuxième plus haut sommet de Hong Kong qui s’élève à 934 mètres quand même !

IMG_4347

IMG_4358

IMG_4360

IMG_20170831_142417

Nous redescendons finalement après avoir fait une petite pause, et rebroussons chemin jusqu’à la station de bus. Nous attendons une dizaine de minutes avant que le bus 23 n’arrive. Il n’y a ensuite qu’une petite demi-heure de trajet durant laquelle nous somnolons. Arrivés au terminal, nous faisons un petit tour dans le mall à côté de la station de métro (il n’y a des magasins de stocks, donc de bonnes affaires à faire !), puis repartons en direction de Tsim Sha Tsui et de notre guest house. Nous prenons un thé à la Chungking Mansion puis remontons nous reposer avant d’aller dîner dans un restaurant indien.

Il ne reste plus que deux jours à Hong Kong, et au programme : des monastères, des temples, des buildings et des néons !

You Might Also Like

2 Comments

  • Reply Chrisetdom 31 août 2017 at 23 h 41 min

    La chose qui me paraît la plus incroyable avec vos photos c’est le peu de circulation que l’on y voit…..j’avais le souvenir inverse…..

    • Reply Marine Lascault 1 septembre 2017 at 4 h 12 min

      C’est vrai que ça roule plutôt bien globalement !! Et on fait attention à prendre les photos au bon moment aussi 🙂

    Répondre à Marine Lascault Cancel Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Common phrases by theidioms.com